Images de page
PDF
ePub
[merged small][merged small][ocr errors]

OUS

Nous avons donné la lithographie de cette Vue exécutée par l'artiste lui-même et rendant l'effet du paysage. Il y a dans ce tableau matière à l'éloge et matière au blâme. Ce que nous reprocherons surtout à M. Dupressoir, c'est qu'il nous ait donné un site de ce pays avec un effet qui ne s'y rencontre que très-rarement, et qui ôte de la vérité à la nature qu'il a voulu représenter. Pourquoi le peintre français ne s'en est-il pas tenu au ton habituel de la Flandre? il y avait là assez d'objets d'étude. Il est vrai que par le moyen d'un effet dominant et éblouissant

i llauteur, mètre 0,70; largeur, mètre 0,95.

[merged small][merged small][ocr errors][graphic]

COMPTE-RENDI

TON

COMPTE-RENDU DU SALON D’exposition. 347 comme celui qu'il a choisi, on croit motiver des négligences de détail et d'exécution ; c'est un mauvais calcul: car les véritables amateurs s'en tiennent exclusivement aux peintures achevées. Trop de bons peintres ont prouvé par leurs æuvres que le fini ne nuit pas à l'effet, pour qu'on se laisse encore prendre à ce charlatanisme.

Le ciel de ce tableau ressemble à du marbre, les nuages qui y flottent ne sont pas d'un bon mouvement.

Les eaux sont assez jolies et le terrain dans l'ombre ne manque pas de vérité. Mais les fonds sont d'un blant et d'un vert beaucoup trop crus, la couleur n'y participe pas assez de celle du ciel, les arbres sont lourds et leur feuillé n'est pas habile : la figure placée au bord de l'eau est loin d'être heureusement dessinée.

Quoiqu'il en soit, l'effet très-marqué de ce tableau lui donne un aspect agréable au premier coup d'œil, mais l'ouvrage perd à l'analyse.

1

ma

TASSON, ROBERTI, JAMBERS, LECOCQ,

NOTERMAN, DELOOSE.

Il y a dans chacun des jeunes artistes dont nous inscrivons les noms en tête de cet article, des dispositions et même déjà du talent.

L'Assomption de la Vierge, par M. Tasson, était un sujet au-dessus des forces d'un élève; cependant il y a réussi assez pour donner une idée avantageuse de ses études : il s'y trouve des intentions de couleur, des parties de dessin fort louables.

Le baptême de Jésus-Christ, de M. Roberti , a le défaut de manquer d'originalité; nous nous plaisons cependant à y reconnaître beaucoup de qualités de dessin : avec bien moins de talent, on a fait des tableaux plus remarqués; c'est du laisser-aller, de la hardiesse qu'il faut maintenant à cette main timide.

« PrécédentContinuer »