L'intermédiaire des chercheurs et curieux

Couverture
Benj. Duprat, Libraire de l'Institut, 1869
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Figaro et 592
49
Fil darchal 5 g 286 574
53
Abbaye de Cluny en Bourgogne 56 382
55
Naissance La et la mort dHenri Sauvai 4 5 Où vont les Hirondelles? 58 631 Ouvrages relatifs aux Gascons 91 196
57
Droit de Santerre Le IV 134 344 i3 Etouffeur du comte de Paris L
59
Plumes métalliques romaines Il 319 8
75
Adonistus Prince Histoire du h 66 647 Auteur à retrouver Un
81
Bazin sur Rangouze Note de M 5q8 Boucs et porcs décurie 117 201 236
83
Salomon LOphir de 629 Surbeck Benicourt Boucot Flory de Lessart
85
Polisson Racine traité de II 655 92
91
Salons de 1 académie de SaintLuc 467 549
101
Portefeuille du R F Gillet 462
113
Napoléon Ier? De quoi est mort 3o Oye Contes de ma mère 1 114 200
119
Poudre diris ou poudre de riz IV 290
143
Dumoulin Gabriel curé de Maneval 278 Expositions de lancienne Académie de peinture
147
on donne le II 14
149
Noblesse maternelle IV 37g 102 Pamphlet contre Catherine de Médicis Sur
153
Je riz ou r diris IV 290 19
159
Les manuscrits originaux de 214 Tasse La prison du IV 324 99
171
pour les peintures de 178
177
Censure Un couplet de romance supprimé
179
Noël 59 347 6o5 Paré Ambroise étaitil huguenot? 87 191
191
Précieuses La petite Oie des 14 106
197
César Encore une phrase des Commentaires
209
Adry J F Manuscrits de III 616 344 Autographes de Gérard van Papenbrock
215
Hugo Victor Une métaphore de 34 134
225
Têtebêche IV 248 96 Vermont Autographes de MarieAntoinette
245
Nostras qui despicit artes 404 Patfas Abraham 60 220
249
Ce que jaime de 661
261
Procédé pour être tout à la fois debout et
269
Duquesne Abraham Extrait de mariage
271
Le manuscrit de lHistoire de Paris de 29 Taureau Les cornes du sontelles veni
277

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 451 - Que le vent nous l'enlève. Oui, les premiers baisers, oui, les premiers serments Que deux êtres mortels échangèrent sur terre, Ce fut au pied d'un arbre effeuillé par les vents, Sur un roc en poussière. Ils prirent à témoin de leur joie éphémère Un ciel toujours voilé qui change à tout moment Et des astres sans nom que leur propre lumière Dévore incessamment.
Page 715 - Le bruit est pour le fat, la plainte est pour le [sot; L'honnête homme trompé s'éloigne et ne dit [mot.
Page 169 - Fait bien revivre en toi les héros de ma race; C'est d'eux que tu descends, c'est de moi que tu viens; Ton premier coup d'épée égale tous les miens, Et d'une belle ardeur ta jeunesse animée Par cette grande épreuve atteint ma renommée. Appui de ma vieillesse et comble de mon heur, Touche ces cheveux blancs à qui tu rends l'honneur, Viens baiser cette joue, et reconnais la place Où fut empreint l'affront que ton courage efface.
Page 353 - prenez, un seul commis de plus, chargé de jurer pour « vous : vous aurez du temps de reste, et tout ira « bien. » Le cardinal se calma, et finit par rire. Le Régent fut charmé de la mort de son ministre. Le jour de l'opération, l'air, extrêmement chaud, tourna à...
Page 593 - Des dieux que nous servons connais la différence : Les tiens t'ont commandé le meurtre et la vengeance ; Et le mien , quand ton bras vient de m'assassiner , M'ordonne de te plaindre et de te pardonner.
Page 361 - A compter de la publication de la présente loi, les noms en usage dans les différents calendriers et ceux des personnages connus de l'histoire ancienne pourront seuls être reçus comme prénoms sur les registres de l'élat civil destinés à constater la naissance des enfants; et il est interdit aux officiers publics d'en admettre aucun autre dans leurs actes.
Page 167 - De là il suivit que le bâton était l'instrument des outrages, parce qu'un homme qui en avait été battu avait été traité comme un vilain. Il n'y avait que les vilains qui combattissent à visage découvert; ainsi il n'y avait qu'eux qui pussent recevoir des coups sur la face. Un soufflet devint une injure qui devait être lavée par le sang, parce qu'un homme qui l'avait reçu, avait été traité comme un vilain.
Page 75 - A LA fontaine où l'on puise cette eau, •**• Qui fait rimer et Racine et Boileau, Je ne bois point ou bien je ne bois guère. Dans un besoin si j'en avais affaire, J'en boirais moins que ne fait un moineau. Je tirerai pourtant de mon cerveau Plus aisément, s'il le faut, un rondeau, Que je n'avale un plein verre d'eau claire A la fontaine. De ces rondeaux un livre tout nouveau A bien des gens n'a pas...
Page 451 - Qu'on parle mal ou bien du fameux Cardinal, Ma prose ni mes vers n'en diront jamais rien : II m'a fait trop de bien pour en dire du mal, II m'a fait trop de mal pour en dire du bien.
Page 583 - prenez vostre violon, et sonnez moy tousjours jusques a ce que me voyez morte (car je m'y en vais) la défaite des Suisses, et le mieux que vous pourrez, et quand vous serez sur le mot, " Tout est perdu," sonnez le par quatre ou cing fois le plus piteusement que vous pourrez,' ce qui fit l'autre, et ellemesme luy adoit de la voix, et quand ce vint 'tout est perdu...

Informations bibliographiques