Extreme France

Couverture
Grasset, 2 nov. 2006 - 526 pages
0 Avis
Par-delà l'expression électorale classique de l'extrême droite qu'est le Front National, les nostalgiques d'une France d'antan forment une nébuleuse que l'on pourrait appeler « l'Extrême-France ». Cette Extrême-France incroyablement diverse, organisée, souvent fanatique, juge le présent décadent et ne rêve que du temps passé, « idéal » Elle est active, fortement organisée, et irrigue plus qu'on ne l'imagine nos mouvements politiques traditionnels. Cet essai hors du commun nous fait découvrir aujourd'hui cette France méconnue. Après des années d'enquêtes de terrain, d'entretiens, de rencontres, et en s'appuyant sur le décryptage de plus de 20.000 mobilisations (travail statistique jamais réalisé jusqu'ici), Fiammetta Venner a choisi d'étudier l'Extrême-France en la classifiant en cinq « familles » : le Front national, les catholiques traditionnalistes, les nationaux-radicaux, les royalistes, les provie. L'auteur nous fait découvrir, de l'intérieur, ces groupes minoritaires mais inquiétants : séances de commémoration en l'honneur de Pétain ou de Louis XIV, prières contre l'avortement, nuits de soltice, opération de soutiens aux Bosniaques, campagnes pour faire interdire un livre ou un film, opérations de groupes post-skinheads, repositionnement stratégique et électoraliste du Front national, tout est soigneusement recensé et expliqué. Chaque « famille » est analysée en profondeur : objectifs, méthodes, pouvoir réel, réseaux d'influences, chants, sites internets, journaux, librairies, Grâce ce travail rigoureux et inédit, Fiammetta Venner nous livre la radiographie d'une « certaine idée de la France ».

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2006)

Fiammetta Venner, née à Beyrouth en 1971, française maîtrisant parfaitement l'arabe, est docteur en sciences politiques (IEP Paris, La droite radicale française, 1981 - 1999, sous la direction de Pascal Perrineau) et chercheuse au CNRS/CADIS. Elle travaille depuis toujours sur les extrémismes. Elle a fondé en 1997 la revue ProChoix (puis son site internet), qui s'est d'emblée positionnée comme une agence de presse alternative (spécialisée dans les mouvances pro-vie, néo-nazies, antisémites, homophobes, etc).
Elle a écrit, entre autres, avec Caroline Fourest, un livre qui connut un grand retentissement : Le guide des sponsors du Front national et de ses amis (R. Castells, 1998, 36.000 exemplaires vendus). Et, plus récemment : Tirs croisés ; La laïcité à l'épreuve des intégrismes juifs, chrétiens et musulmans (Calmann-Lévy, 2003).

Informations bibliographiques