Observations faites dans les Pyrénées: pour servir de suite à des observations sur les Alpes, insérées dans une traduction des lettres de W. Coxe, sur la Suisse

Couverture
Chez Belin, 1789 - 452 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 31 - Je ne peindrai point cette belle vallée qui le voit naître ; cette vallée si connue, si célébrée, si digne de l'être ; ces maisons si jolies et si propres, chacune entourée de sa prairie, accompagnée de son jardin, ombragée de sa touffe d'arbres; les méandres de l'Adour, plus vif qu'impétueux, impatient de ses...
Page 34 - C ce phyficien-pliilofophe ( 1 ) , digne de prévoir "tout ce que l'humanité peut attendre de la perfectibilité de la terre. Telles feront toutes les vallées des Pyrénées & des Alpes , du Caucafe , de l'Atlas & des Andes , quand les forces qui tendent à produire , feront en équilibre avec celles qui tendent à détruire ; quand les...
Page 27 - ... & placent leur maifon d'été dans les vallées fupérieures, où la nature du terrein , fa pente , le voifinage & la direction des eaux leur ont permis de former des prairies de quelque étendue.
Page 222 - ... et de l'Espagne ; cette caste proscrite est tout ce qui en reste, et ce sang corrompu est le seul qui ne soit pas mélangé. C'est sous des traits avilis par douze cents ans de misères que les derniers restes de la fierté gothique sont ensevelis ; un teint livide, des difformités, les stygmates de ces maladies que produit l'altération héréditaire des humeurs, voilà ce qui seul distingue la postérité d'un peuple de conquérans, etc.
Page 211 - C'eft ainfi que les nomme l'ancien For , compilé vers 1074.. On les découvre enfin dans les montagnes du Béarn, de la Bigorre, des quatre vallées, & du Comté de Comminges. Là , ce font ces Cagots ou Capots que , dans le...
Page 31 - ... des troupeaux et la richesse du berger; ces bourgs opulents , formés comme fortuitement là où les habitations répandues dans la vallée ont redoublé de proximité. Bagnères, ce lieu charmant où le...
Page 162 - Ils lui donnent un air d'antiquité & d'abandon , qui contrafte aflez avec fa forme & fa fituation , pour en faire un objet très-fingulier. Je m'arrêtai , un moment, devant cette chapelle , frappé de la magnificence du payfage qui l'entoure. Le foleil , voifin de fon coucher, y répandoit ce charme qui naît de l'approche du foir. C'eft alors que l'immenfe nature adopte cette unité de couleurs , & cette...
Page 63 - Tout le long de l'étroit paflage que je viens de décrire, nous avions rencontré les bergers des monts voifins de l'Efpagne , qui en defcendoient pour changer de pâturages. Chacun chaffoit devant foi fon bétail. Un jeune berger marchoit à la tête de chaque troupeau , appellant , de la voix & de la cloche , les brebis qui le fuivoient avec incertitude , & les chèvres avanturieres qui s'écartoient fans ceflc.
Page 41 - C'eft un beau défert que ce lieu : les montagnes s'enchaînent bien ; les rochers font d'une grande forme ; les contours font fiers ; les fommets hérifles ; les précipices profonds ; & quiconque n'a pas la force de chercher , dans le centre des montagnes, une nature plus fublime , & des folitudes plus étranges , prendra ici , à peu de frais , une idée, fuffifante des afpects que préfentent les monts du premier ordre.
Page 252 - ... que les saisons s'enfuient. Le triste sentiment de leur instabilité nous pénètre, pour la première fois, quand la feuille tombe, quand l'arbre se dessèche, quand les jours s'abrègent, quand la nature en deuil ferme le cercle de ses reproductions. Dans ces rochers...

Informations bibliographiques