Jheronimus Bosch

Couverture
Librairie Droz, 2004 - 232 pages
Depuis le XVIe siecle, Jheronimus Bosch (Bois-le-Duc, 1450/1455-1516) suscite une abondante litterature qui, focalisee sur la signification de ses inventions fascinantes, en a fait progressivement un peintre isole de tout contexte, en laissant largement de cote la question primordiale de la chronologie. Sa production, confondue avec celle de l'atelier et des suiveurs, necessite donc une etude qui, aiguillee par l'analyse stylistique, fasse converger l'ensemble des donnees disponibles (documents, resultats dendrochronologiques, etc.). Elle s'organise autour de l'unique oeuvre documentee, le Jugement dernier de Vienne, peint vers 1505 pour Philippe le Beau, et comprend deux groupes articules selon un developpement coherent. Le premier (avant 1505) se caracterise par une maniere fluide, liee a l'interet humaniste pour la celeritas. Le second (apres 1505) manifeste une maniere plus patiente qui, adaptee au gout de la clientele bruxelloise, culmine dans le celebre Jardin des delices. Se dessine ainsi le profil d'un peintre tres apprecie par l'elite politique de son temps et dont les inventions, diffusees sur le marche anversois par des copies et des pastiches, joueront un role decisif dans l'emergence de la notion meme de genre."
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

REMERCIEMENTS
7
Bosch et son atelier avant 1505
19
Bosch et son atelier après 1505
77
La postérité de Bosch
115
CONCLUSION
153
BIBLIOGRAPHIE
159
INDEX DES NOMS DE PERSONNES
169
TABLE DES ILLUSTRATIONS
225
TABLE DES MATIÈRES
231
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques