Théorie des résidus

Couverture
Gauthier-Villars, 1865 - 176 pages
 

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page ii - Paris dans le cours du mois de décembre 1860, et toutes les formalités prescrites par les Traités sont remplies dans les divers États avec lesquels la France a conclu des conventions littéraires.
Page ii - Traités sont remplies dans les divers États avec lesquels la France a conclu des conventions littéraires. Tout exemplaire du présent Ouvrage qui ne porterait pas, comme ci-dessous , la griffe de l'Éditeur, sera réputé contrefait , Les mesures nécessaires seront prises pour atteindre, conformément à la loi, les fabricants et les débitants de ces exemplaires. Paris.
Page 34 - Ostrogradsky a bien voulu nous faire part des résultats principaux de son travail. Mais ni ce travail, ni aucun des Mémoires publiés jusqu'à ce jour, sur les diverses branches du Calcul intégral, n'ont fixé le degré de généralité que comporte une intégrale définie, prise entre des limites imaginaires, et le nombre des valeurs qu'elle peut admettre.
Page 8 - Il en résulte que le quotient ne change pas quand on multiplie le dividende et le diviseur par un même nombre.
Page 71 - ... quand le point z se meut sur ce contour de manière à en faire un tour complet. C'est la séparation des zéros et des infinis d'une fonction quelconque, et comme Cauchy démontrera plus tard l'égalité, sauf un facteur exponentiel, de deux fonctions qui ont les mêmes zéros et les mêmes infinis, on conçoit l'immense portée d'un tel théorème. Bientôt après il détermine...
Page 15 - ... différentes (la différence de deux racines consécutives est d'ailleurs supposée finie, tant que ces racines sont elles-même finies). Donc quel que soit x, ~ finit par avoir un module plus petit que 1, et l'on peut alors poser en désignant par 0 un nombre compris entre 0 et 1 x a On sait en effet que le module d'une différence est plus grand que la différence des modules.

Informations bibliographiques