Poésies de Guillaume Ader

Couverture
E. Privat, 1904 - 230 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 53 - Miugranes, cercle à houec, grosses arquabousades, Tire bales, baloun, bras birat à grans cops 680 De piques, d'armedast, houec de lanses é pots ; Doune, doune deguens, passe la faschinade, Saoute lou qui pouira la poste claouerade. A trucs, truque au trie-trac, pare pic, pare cop, A l'espase, au puignau, au coutét, à l'estoc, 685 Passe, enseigne, sus touts, pousse la compagnie. Dedans ! billegaigné ! mon Diu ! berges Marie ! jeunes chênes. Il n'est question que de blessures et de coups. L'assaut....
Page 232 - Anima plus est quam esca, et corpus plus quam vestimentum. 24. Considerate corvos, quia non seminant, neque metunt, quibus non est cellarium, neque horreum , et Deus pascit illos. Quanto magis vos pluris estis illis?
Page 182 - L'aisné est M. de Fonterrailles1, qui vist encor aujourd'huy et est gouverneur de Lectoure. Il eut à la bataille de Coignac " une jambe blessée et couppée, qu'il a à dire; mais pourtant il n'a laissé pour cela à très bien faire en tous les bons lieux où il s'est trouvé. M. de Montmaur* estoit son second frère, qui M. de certes estoit un homme de belle façon, et qui mons- ontl"ai...
Page xxvi - qu'une suite de récits sans couleur et sans vie, platement versifiés, où ne se fait jamais jour, même pour un instant, le sentiment poétique ». Ce n'est pas la couleur qui manque à Ader.
Page xli - Jourdain ; au chef de gu., chargé d'une croix potencée d'argent, et, sur le tout, d'azur à la cloche d'argent bataillée de sable, qui est de Lagourson-Bellegarile-SaintLary.
Page 240 - SÉRIE, tome VI. La Réforme en Béarn. Procès-verbal de la ferme et de la vente des biens saisis dans les cantons de Morlàas, Lembeye, Montaner, Garlin et These, par M. l'Abbé V. DUBARAT, aumônier du Lycée de Pau. — Un vol.
Page xxvii - Que se faire occire et battre Pour n'avoir pris le devant. Qui a de l'honneur envie Ne doit pourtant en mourir : Où il y va de la vie , Il n'est que de bien courir.
Page 240 - Prix : 5 francs. PREMIÈRE SÉRIE, tome VI. Juan Rui^, arcipreste de Hita. Libro de buen amor, texte du XIV' siècle publié pour la première fois avec les leçons des trois manuscrits connus, par Jean DUCAMIN, agrégé de l'Université, professeur au collège de Castres. — Petit m-8".
Page 211 - Boute toun hil en mestié de boun d'oure Que tant qu'ei jouen lou podes emplega : Andorte berde ei aiside à plega, E qui prim bare ac saje de boun'oure.

Informations bibliographiques