Questions sur l'encyclopédie, par des amateurs, Volume 2

Couverture
éditeur non identifié, 1773 - 754 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 159 - La Mort a des rigueurs à nulle autre pareilles: On a beau la prier; La cruelle qu'elle est se bouche les oreilles, Et nous laisse crier. Le pauvre en sa cabane, où le chaume le couvre, Est sujet à ses lois; Et la garde qui veille aux barrières du Louvre N'en défend point nos rois.
Page 269 - ... des rois au bout du monde pour mériter un paradis éternel. Vers le levant, le Vieil de la montagne Se rendit craint par un moyen nouveau : - . Craint n'était-il pour...
Page 271 - Qu'arrivait-il? Ils croyaient fermement Que quelque jour de semblables délices Les attendaient, pourvu que, hardiment, Sans redouter la mort ni les supplices, Ils fissent chose agréable à Mahom, Servant leur prince en toute occasion. Par ce moyen leur prince pouvait dire Qu'il avait gens à sa dévotion, Déterminés, et qu'il n'était empire Plus redouté que le sien ici-bas.
Page 197 - L'abus règne , l'art tombe , et la raison s'enfuit ; Qui veut écrire avec décence, Avec art , avec goût , n'en recueille aucun fruit ; II vit dans le mépris et meurt dans l'indigence.
Page 297 - Pouvaient cesser jamais de le manifester, Si Dieu n'existait pas, il faudrait l'inventer. Que le sage l'annonce, et que les rois le craignent. Rois, si vous m'opprimez, si vos grandeurs dédaignent Les pleurs de l'innocent que vous faites couler, Mon vengeur est au ciel : apprenez à trembler.
Page 312 - Pour souveraine loi mettant la destinée , Du tonnerre dans l'air bravant les vains carreaux , Et nous parlant de Dieu du ton de Des Barreaux (2)?
Page 196 - O malheureux Phocas ! ô trop heureux Maurice ! Tu recouvres deux fils pour mourir après toi, Et je n'en puis trouver pour régner...
Page 160 - Que te sert de chercher les tempêtes de Mars, Pour mourir tout en vie au milieu des hasards Où la gloire te mène? Cette mort qui promet un si digne loyer N'est toujours que la mort qu'avecque moins de peine L'on trouve en son foyer.
Page 160 - L'on trouve en fon foyer. Que fert à ces héros ce pompeux appareil , Dont ils vont dans la lice éblouir le foleil Des tréfors du Pactole ? La gloire qui les fuit , après tant de travaux, Se pafle en moins de temps que la poudre qui vole Du pied de leurs chevaux.
Page 244 - Ils sont ensevelis sous la masse pesante Des monts qu'ils entassaient pour attaquer les cieux. Nous avons vu tomber leur chef audacieux Sous une montagne brûlante; Jupiter l'a contraint de vomir à nos yeux Les restes enflammés de sa rage expirante; Jupiter est victorieux , Et tout cède à l'effort de sa main foudroyante.

Informations bibliographiques