Images de page
PDF
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

ne fais présentement aucune observation , elles se présenteront naturellement en résumant l'énumération de ces mesures diverses, après que nous aurons montré à combien de nos toises de .France les Anciens qui avoient précédé Marin de Tyr, avoient évalué le degré d'un Méridien ou de l'Equateur , lequel contenoit, suivant ce qui précédé , 16 ÿ schenes, 66 ;ñ milliaires Egyptiens ô( Phéniciens, 500 stades, 200000 coudées, 300000 pieds philétériens, 360000 pieds Romains , 4.00000 pieds géométriques , 6c ;3324; Æ spithames.

On sent bien que ce ne peut être que par des comparaisons de mesurages faits anciennement ôt de nos jours sur des monumens encore existans, que je puis déterminer à combien de nos toises les Géométres de l'antiquité auroient évalué un degré de Méridien. Or je trouve, 1". que le côté de la base de la grande pyramide d'Egypte pris cinq cents fois; 2°. que la coudée du

ilometre prise deux cents mille fois ; 30. qu'un stade existant 6c mesuré à Laodicée dans l'Asie mineure , par M. Smith, 6c_

' pris cinq cents fois; je trouve, dis-je, que ces-trois produits sont

[ocr errors]
[ocr errors]

Egypte , mais n'étoient pas particulieres à cette région , puisqu'il existe encore un stade de même grandeur dans _l'Asie mineure , &t que les Tyriens 6c les Phéniciens avoient aussi les mêmes mesures. Examinons les monumens dont nous venons de parler , en commençantflpar la-grande pyramide d'Egypte, dont le côté de la base étoite ectivement d'un stade, suivant les témoignages de Strabon, de Pomponius Mela ô( de Pline.

Les Historiens ne sont point d'accord sur l'ancienneté de cette pyramide, non plus que des autres que l'on voit en Egypte., ô( principalement dans les environs du Caire 8c de l'ancienne Memphis. Hérodote en attribue la construction àChéops, 8L Diodore de Sicile à Chemmis. Ce dernier Ecrivain qui voyagea en Egypte soixante ans avant l'Ere vulgaire, dit que la base est quarrée , ce qui est attesté de tous ceux qui l'ont vue depuis; il ajoute qu'elle est construite toute entiere de pierres très-difficiles à travailler, mais aussi d'une durée éternelle. Car, dit-il , bien que la tradition porte qu'il y a aujourd'hui mille ans que la pyramide subsiste, 6c que d'autres même assurent qu’il y a trois mille quatre cents ans; elle s'est conservée jusqu'à nos jours sans être endommagée en aucun endroit.

Ces témoignages qui font remonter le‘ temps de la construction de la vpyramide au moins à trois mille ans de celui où nous

~viv0ns, sont ce qu'il est fplus raisonnable de croire de son anti~ a

quité. Car ce sont des bles que ce que rapportent quelques Ecrivains de l'ancienneté des pyramides d'Egypte. Joseph Ben Altiphasi qui en a décrit deux, dit que l'une fut bâtie par Schur, fils de Schahvalvac avant le déluge; l'autre par Hermès, qui est, ajOute-t-il , l'Hénoch des Hébreux, leque ayant prévu cette inondation universelle, mit dans cette pyramide ses ivres avec ce qu’il avoit de plus précieux 8c de plus rare. Ceux' de Sabée_

[ocr errors]

ces de largeur. Cette entrée que -l'on peut nommer une coulisse ,,

parce qu'étant fort inclinée, 6c que continuant de la même sorte en sa hauteur 8c en sa largeur, elle descend par la \pente d'un angle de soixante degrés,.est de la longueur de soixante ô( seize' pieds cinq pouces &t six lignes. Après cette descente on trouve une autre montée de même largeur , qui est penchante comme la premiere. Par-là on monte la longueur de cent onze pieds , 8E l'on trouve deux allées au bout , l'une basse qui est parallele à l'horizon, 'l'autre haute qui monte , ô( qui a le même penchant _que les précédentes. A l’entrée de la premiere on rencontre un

[ocr errors]

Caire; mais ces opinions manquent absolument de fondement,

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

ter, ou par vanne pour faire montre de leur puissance 6L de leur

[ocr errors]
[ocr errors]

même pays par la voie des impositions, U n

« PrécédentContinuer »