Images de page
PDF
[ocr errors]
[ocr errors]

sement plus ou moins grand des grains dépendoit beaucoup de la force ou du mouvement des bras , qu'il leur étoit impoílible de régler eux-mêmes assez juste &t assez uniformément, pour s'assurer d'une parfaite égalité.

Pour remédier au premier de ces inconvéniens, l'on se sert à présent de millet , la plus petite des semences de la classe des grains, &c dont la forme sphérique détermine à un arrangement plus juste 8c plus uniforme : &c à l'égard du second , ces grains ne sont plus jettés immédiatement ô( à force de bras dans l'étalon ni dans les mesures , mais dans une trémie qui est élevée au-dessus , ô: d'où ils coulent eux-mêmes entraînés par leur propre poids, selon la pente de la trémie , ô( conséquemment avec un mouvement toujours égal ô( une parfaite uniformité. L'on a encore joint à cette épreuve les regles que l'on a pu tirer de la Géométrie, par le moyen desquelles on a asiigné aux mesures cylindriques leurs diametres ô( leurs hauteurs proportionnelles; on verra tous ces détails, ainsi que le rapport des mesures entr’elles ô( leur usage particulier dans les Ordonnances anciennes qui ont été faites sur

cette matiere ; nous _les rapporterons en leur entier, tirées \du Traité de la Police.

[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« PrécédentContinuer »