Images de page
PDF
[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

O

Lucques f. . . , 40,000 Lunébourg . . . . 8,500 Madrid . . . . . 80,000 Magdebourg . . 1 8,060 Manheim . . . 24,190 Mantoue . 1 6,000 Milan . . . 123,000 Moscou . . 1 50,000 Munich . . 2 5 ,400 Naples . . '. 272,050 Nuremberg . . 40,000 Padoue . . 40,000 Paris . . ; . 589,000 Pétershourg . . 1 3 0,000 Prague . . . 83,000 Riga . . 20,000 Rome . . . 1 50,000 Roterdam . . 4. 5,3 60 Rouen . . . 80,000 Soest en Westphalie . 1 1,480 Stockholm . . 69,2 1 r' Strashourg . . . . 40,000 Stutgard . . . . 1 6,800 Thorn . . . . 12,000 Varsovie . . . . 40,000 Venise . . . 131,684 Vienne en Autriche . 200,000 Ulm . . . . . 12,800 Weimar . . . . 7,000 Weissenfelds . . 5,000 Wesel . . . 6,720 Witcenberg . 7,560 Zittau . . . . . 14,000 Zullichau en Silésie 5,600 Zurich . . . . 8, 568.

[merged small][ocr errors]

Pékin, Capitale de la Chine . . . . 2,000,000 —habitans. Nankin , seconde Ville de la Chine . . _1,040,000

Cette derniere Ville passe pour la plus grande de l'univers ; mais elle n'est plus peuplée à proportion de sa grandeur, depuis que les Empereurs l'ont abandonnée pour faire leur résidence à

ékin. ñ

J'insérerai ici les observations faites sur les diverses proportions qui subsistent entre les habitans d’un pays , relativement à l'âge , au sexe , aux mariages, aux naissances, aux morts , ôtc. Ces observations ont été faites en Allemagne 8c en Angleterre, 8c sont consignées dans les Almanachs de. Gottingue 6c de Gotha. . - ~ v a La supposition que les habitans desVilles forment le quart de toute la population , 6c ceux de la campagne les trois autres quarts , peut être admise comme généralement exacte, au moins pour l'Allemagne. —

Ceux qui ont au-dessous de 27 ans, sont un peu plus de la moitié de tous les habitans: la petite partie est de ceux qui ont passé cet âge. Ceux qui n'ont pas encore atteint la treizieme année , composent le quart de toute la population d'un pays : les trois autres quarts contiennent ceux qui ont 13 ans accomplis ô( au-dessus.

Sur mille ames on peut compter 175 mariages; ô( dans les pays bien peuplés on suppose avec raison que de 50 'a 54 personnes , il s'en marie annuellement une.

Le nombre des hommes mariés est au nombre des hommes adultes comme 3 à 5 ; Gt le nombre des femmes mariées,à celui de toutes les femmes en âge de l'être , comme 1 à 3.

Sur 51 personnes vivantes il y a un homme veuf; mais sur paTeil nombre il se trouve plus de trois veuves. En revanche, contre quatre veuves qui se remarient, il y a cinq hommes qui convolent en secondes noces.

On a trouvé que le nombre des veufs ou des veuves est à celui des personnes mariées , dans la proportion de trois à quatorze; 'ou , en somme, de 3 a7.

Le quart des habitans d'un pays est en état de porter les armes.

De cent personnes vivant dans les grandes Villes, il n'y en a jamais plus de vingt qui , dans le cours d'une année , soient un

mois malades; ou vingt-quatre qui le soient quinze jours.

La' proportion des enfans qui naissent annuellement dans un pays au nombre de tous ses habitans, est de 1 à 26, 27 ou 28. Soixante-six familles ne donnent annuellement que dix enfans. La si‘xieme partie de toutes les femmes mariées , ou la douzieme partie de toutes celles qui ont treize ans passés, ou enfin la dix-huitieme partie de toutes. les personnes du sexe , de quelque âge qu'elles soient , met tous les ans un enfant au monde.

On ne peut compter , l'un portant l’autre , que quatre enfans, pour chaque couple marié , dans tout un pays ; encore est~ce trop_ pour les Villes ; car dix mariages n'y donnent que 3g enfans.

La plupart des enfans naissent en Février ô( en Mars;&ceux qui viennent au monde dans les premiers trois mois de l'année, sont aussi les plus sains.

Il nait 104. garçons contre 100 filles; mais aussi il meurt plus de garçons en bas-âge : desorte que vers le temps de la puberté, le nombre des deux sexes se remet sur un pied égal.

Sur 6 g à 70 naissances , il n'y aura que deux enfans jumeaux.~ ' ss Sur 40 à 42 hommes, il en meurt annuellement un à la campagne; un sur 32 dans les petites Villes ; un sur 28 à 30 dans les Villes médiocres ; 8c dans les grandes , un sur 24. à 28. Pour tout un pays, il faut calculer que de 32 , 34. à 36 habitans , la mort en emporte à eu près un tous les ans. Mais le sort des

auvres Négres que 'on vend comme esclaves en Amérique, est bien plus triste : il en meurt annuellement la cinquieme partie, au moins à la Martinique.

Le nombre des hommes qui meurent dans un pays , est à celui des femmes qui meurent, comme 27 à 2 5. En général on a 0bservé que quand les femmes ont passé un certain nombre d'années, elles atteignent communément un âge plus avancé que les hommes. Les femmes mariées vivent plus long-temps que les femmes non mariées.

Les listes des morts ont montré qu'entre 115 personnes qui

[ocr errors]

400 morts , il s'en trouvera une qui aura péri dans les douleurs de l'enfantement. ~

Les mois de Mars , d'Août 8( de Septembre sont ceux qui empprtent le plus de monde chez nous; 8L c'est en Février , en - ovembre 6c en Décembre qu'il en meurt le moins.

Sur cent enfans morts dans une année , on peut compter qu’il s'en trouve trois morts-nés: cependant cela différe beaucoup selon les pays. A Dresde, sur seize enfans qui naissent, il y en “a un mort-né : en Suede , il n'y en a qu'un sur cinquante.

La proportion des enfans qui meurent durant l'enfantement, à ceux qui naissent, n’est pas tout-à-fait comme l à 200; ô( de ceux qui meurent durant les couches de la mere , pas tout-à-fait comme 2 a 200.

La moitié des enfans ä qui on donne des nourrices , périr; tandis qu'il s’en faut de beaucoup qu’il ne meure le tiers de ceux que les vmeres nourrissent elles-mêmes.

Cent enfans prendront la petite vérole naturelle; de ce nombre il en meurt communément huit, 6c jusqu'à vingtñcinq : mais si on les fait inoculer , il en meurt à peine 1 sur 300. On a de plus observé qu’il-meurt plus de filles que de garçons de la petite vérole nature le.

De tous les habitans d'un pays, un quart demeure ä l'ordinaire dans les Villes , 6c trois quarts sont les Villages.

Si les hommes ne mouroient point , il y en auroit aujourd'hui environ l—73,000,000,000 sur la terre. '

On com te trois générations dans un siecle , parce que le nombre des habitans d’un Pays ou d'une Ville est renouvellé à peu près tous les 33 Æ ans.

En supposant ainsi trois générations par siecle , &t que Ie monde n'existe que depuis 5700 ans, il n’y a eu que r7r générations depuis la Création jusqu'à nous , 124. depuis le Déluge , 8c 5 3] depuis l’Ere chrétienne.

La moitié de ceux qui naissent, meurt avant l'âge de r7 ans; ensorte que ceux qui survivent à cette époque , du plus ou du moins, jouissent d'un bonheur où la moitié du genre humain n'atteint pas.

Le nombre des morts est 'a ceux qui naissent , comme ro a r2 ou 13 , desorte qu'il naît dans une Province chaque année 2 ou 3 dixiemes d'hommes plus qu’il n’en meurt , ce qui suppose que la. po ulation croît dans le même rapport.

Ï-es femmes mariées sont à tout le sexe d'un pays comme r à 3 , ô( les hommes mariés' sont à tous les mâles comme 3 à 5.

Les garçons au-dessus- de 13 ans sont aux habitans d'un pays comme 4. 3 3 , &c les filles ati-dessus de r3 ans sont aux mêmes habitans comme 3 à 25.

[ocr errors]

Les filles au-dessous de 13 ans sont à tous les habitans d'un pays comme 1 a 8 5 les garçons au-dessous de 13 ans tiennent aussl la même proportion.

Le nombre des enfans baptisés est à celui des familles de tout un pays comme 10 à 66 , desorte qu'il faut compter 66 familles pour 10 enfans baptisés dans l'année. ,

Les accouchemens qui précédent le terme de neuf mois , sont plus communs que ceux qui le passent. ,

Le quart de a vie est passé à l'âge de 12 à 13 ans; la moitié quand on a atteint la 28 ou 29e année; &pensin à go ans on en a confumé les trois quarts. Quel sujet de douleur pour celui qui , ayant déja vécu 28 ans , sent qu'il n'a fait que peu .de bien durant la premiere moitié de sa vie! Ce qui peut le consoler , c'est que l'autre moitié lui fournit des moyens d'être infiniment plus utile à ses concitoyens , qu'il ne l'a été jusqu'à ce temps.

Un enfant ans, peut es cirer de ans. Entre [ln million,
P d'hommes, il n'y

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

C'est à l'âge-die 7 ans que , d'après ce cal- L'homme qui ne meurt point par intemcul de probablhtés , 1l reste encore lc plus pérance ou par accident , vit par-tout 90 ou grand nombre d'années à vivre. 100 ans.

« PrécédentContinuer »