Images de page
PDF
ePub
[graphic]

7.

AVIS SUR CETTE SECONDE ÉDITION.

Nous avons cru devoir suivre l'ordre des siècles pour cette nouvelle édition de la Raison du Christianisme. Nous donnons en tête les deux épîtres dédicatoires adressées aux Élèves de l'École Polytechnique et des écoles savantes, l'Introduction et le Résumé de l'ouvrage.

[blocks in formation]

DU CHRISTIANISME

ου

PREUVES DE LA VÉRITÉ DE LA RELIGION

TIRÉES DES ÉCRITS

DES PLUS GRANDS HOMMES DE LA FRANCE, DE L'ANGLETERRE ET DE L'ALLEMAGNE.

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]
[blocks in formation]

troduite parmi les hommes. Je puis invoquer contre elle les témoignages des livres sacrés, des Pères de

mais quoi de plus propre à la confondre que les preuves tirées des plus grandes lumières de la science, de ces hommes de génie dont le témoignage donne un éclatant démenti à ce grossier mensonge!

En faisant paraître ce livre sous vos auspices, j'ai | naturelle. Jamais erreur ne s'est plus témérairement invoulu rendre un hommage public à ces Écoles célèbres, d'où sont sortis tant d'hommes distingués dans toutes les parties de la science, et dont le mérite person-l'Église, des pontifes et des prélats les plus célèbres; nel a fait la gloire de la France. J'ai eu encore un autre but que vous êtes dignes d'apprécier, en mettant sous vos yeux ce qu'ont pensé et écrit sur le Christianisme les grands génies qui furent les maîtres de vos maîtres, qui ont été conduits par la profondeur de leur intelligence à la découverte des lois de la création et de ces grandes vérités de la physique qui forment la base de votre instruction. Ce but, vous le comprenez déjà, est de vous fournir la démonstration de la concordance parfaite qui existe entre la noble étude de la magnifique organisation de l'univers et celle des vérités de la religion. Quelles plus imposantes autorités pouvais-je vous offrir, que les travaux de ces esprits au-delà desquels il est difficile de rien trouver de plus parfait en sagacité, en pénétration, en logique, en faculté de déduction!

Ce livre ne sera peut-être pas inutile à quelques-uns d'entre vous qui, sur la foi de l'école philosophique du dix-huitième siècle, ont pu croire que la haute science et

L'étude attentive que vous ferez de ce recueil de preuves vous conduira à une conséquence précieuse : c'est qu'il n'est pas une vérité, pas un dogme de la foi chrétienne conservée pure dans l'unité catholique, qui n'ait l'assentiment des plus grands philosophes. Vous verrez comment une grande transaction fut près de s'opérer sur des points peu importans de forme et de discipline, les seuls points réels de dissidence entre deux des plus grands génies du dix-septième siècle, Leibnitz, et Bossuet. Par la confrontation que vous ferez, vous arriverez à cette vérité importante, que le protestantisme ne fut pas une œuvre de raisonnement et de conviction, mais bien une œuvre de politique et de despotisme; que pour les peuples qui l'ont embrassé de bonne foi, n'a été qu'une mal-entendu favorisé par l'ambition et des

il

« PrécédentContinuer »