Biographie universelle, ancienne et moderne; ou, Histoire, par ordre alphabétique: de la vie publique et privée de tous les hommes qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs talents, leurs vertus ou leurs crimes, Volume 40

Couverture
Michaud frères, 1825
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 145 - Après la session , il fut procureursyndic dcce département, cteosept. 1792 , l'un de ses députés à la Convention nationale, où il vota la mort de Louis XVI sans appel et sans sursis.
Page 545 - J'ai vu ici le héros de la France , ce Saxon , ce Turenne du siècle de Louis XV ; je me suis instruit par ses discours, non pas dans la' langue française, mais dans l'art de la guerre. Ce maréchal pourrait être le professeur de tous les généraux de l'Europe.
Page 251 - II dit : Que je meure avec les Philistins ! Et ayant fortement ébranlé les colonnes, la maison tomba sur tous les princes et sur tout le reste du peuple qui était là; il en tua beaucoup plus en mourant qu'il n'en avait tué pendant sa vie.
Page 356 - Michel-Ange, en se mesurant avec lui sur le même terrain , mais beaucoup moins pour être son imitateur, que pour établir, de la façon la plus évidente, en quoi son talent différait de celui de son rival. En effet, on dirait qu'il a pris à tâche de montrer, précisément dans les mêmes sujets, ce qui manque à Michel-Ange , c'est-à-dire la noblesse des formes, la dignité du caractère, la beauté des physionomies, la propriété du sujet. Dans le fait, les génies de ces deux grands hommes...
Page 396 - Fra-Fulgen» zio prenaient pour introduire la » réforme à Venise , où le doge et » plusieurs sénateurs avaient déjà » ouvert les yeux à la vérité, etc.« La lettre , interceptée par Henri IV , fut envoyée à Champigny, ambassadeur de France à Venise , qui en communiqua la copie , d'abord à quelques-uns des principaux sénateurs , et ensuite au sénat assemblé, après en avoir retranché . par ménagement, le nom du doge.
Page 455 - C'est, dit-il, un écrivain de grand travail et qui ne réussit pas mal dans celui qu'il a entrepris des antiquités de Paris, dans lesquelles il étale mille curiosités qui, sans sa constante activité, seroient demeurées enterrées.
Page 33 - Les motifs de cette grâce sont les services qu'il devoit rendre , soit en maintenant le bon ordre dans Calais , .soit en veillant à la garde de cette place. D'autres lettres du même jour, fondées sur les mêmes motifs, lui accordent et à ses hoirs la plupart des maisons et emplacemens qu'il avoit possédés dans cette ville, et en ajoutent encore quelques autres.
Page 197 - Le temple fut commencé l'an /JHo depuis la sortie des enfants d'Israël hors de l'Egypte, la quatrième année du règne de Salomon, au mois de zio, qui était alors le second de l'année sacrée, et...
Page 39 - L'entreprise, au reste, n'était pas légère; il ne s'agissait de rien moins que de lire, de méditer, d'extraire vingt-trois volumes, diffus, confus, pleins de longueurs, de redites, de petites vues courtes ou fausses, parmi lesquelles il en fallait pêcher quelques-unes, grandes, belles, et qui donnaient le courage de supporter ce pénible travail.

Informations bibliographiques