Des films français made in Hollywood: les versions multiples, 1929-1935

Couverture
L'Harmattan, 2004 - 273 pages
Cet ouvrage permet de (re)découvrir les films tournés en français aux Etats-Unis au début des années 1930, ignorés de la plupart des histoires du cinéma. Ces versions multiples firent se succéder des acteurs venus de France (et d'autres pays) sur les plateaux des Majors pour jouer en français des films qui venaient d'être tournés en anglais. Pour comprendre la production étonnante de ces films, tournés par Lubitsch, Feyder, Fejos, Marcel Achard ou Raoul Walsh, il faut restituer le contexte particulier de Hollywood lors de la généralisation du parlant. Les témoignages des acteurs, scénaristes et réalisateurs expatriés dans La Mecque du cinéma permettent de saisir, de l'intérieur, le fonctionnement des grands studios. L'image des acteurs français, passant par le système industriel hollywoodien, se transforme. Ce livre analyse comment fut construite la renommée internationale de Maurice Chevalier, Charles Boyer et d'autres acteurs et actrices moins clélèbres (Lily Damita, Huguette Duflos, André Berley...), spécialisés dans les multiversions. En France, on craint que l'américanisation de ces artistes. Des revues populaires aux ouvrages savants, une certaine américano-phobie se développa. Elle est analysée dans le contexte de xénophobie des années 1930. Pour étudier la réception des versions multiples par le grand public, l'auteur évalue la véritable popularité de ces films grâce à l'observation des durées d'exploitation. Des fiches techniques très détaillées complètent l'ouvrage.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques