Paris révolutionnaire, Volume 4

Couverture
Chez Guillaumin, 1834
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 215 - O Richard ! ô mon roi ! L'univers t'abandonne ; Sur la terre il n'est...
Page 271 - La chambre des députés a le droit d'accuser les ministres , et de les traduire devant la chambre des pairs , qui seule a celui de les juger.
Page 271 - La chambre des pairs connaît des crimes de haute trahison et des attentats à la sûreté de l'État qui seront définis par la loi.
Page 336 - Et en achevant cette dernière syllabe, elle me les porta presque au visage, en ajoutant:
Page 251 - ... hommes armés étaient dans l'avenue de Versailles ; que la volonté d'un peuple immense avait commandé aux forces, et qu'il n'y avait eu aucun moyen de les empêcher de se porter à Versailles; mais qu'il leur avait fait prêter le serment de se maintenir dans la discipline la plus exacte et la plus sévère , ce qu'ils avaient promis.
Page 232 - M. le commandant général qu'il était impossible de s'y refuser, elle autorise M. le commandant général et même lui ordonne de se transporter à Versailles.
Page 373 - La salle des opérations où l'on trépane, où l'on taille, où l'on ampute les membres, contient également, et ceux que l'on opère, et ceux qui doivent être opérés, et ceux qui le sont déjà. Les opérations se font au milieu de la salle même. On y voit les préparatifs du supplice, on y entend les cris...
Page 201 - ... ou corrompus, continuent de troubler l'harmonie et veulent encore la sanction absolue , quinze mille hommes sont prêts d'éclairer leurs châteaux et leurs maisons , et les vôtres...
Page 374 - Bailly, les préparatifs du supplice ; on y entend les cris du supplicié. Celui qui doit l'être le lendemain, a devant lui le tableau de ses souffrances futures...
Page 250 - Lafayette, s'adressant au roi, lui a dit qu'il venait devers lui, avec deux députés de la commune de Paris, pour lui témoigner leur amour pour sa personne sacrée, et pour l'assurer qu'ils verseraient tout leur sang pour sa sûreté; que...

Informations bibliographiques