Dictionnaire historique d'éducation, où, sans donner de préceptes, on se propose d'exercer & d'enrichir toutes les facultés de l'âme & de l'esprit, en substituant les exemples aux leçons, les faits aux raisonnemens, la pratique à la théorie ...

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 112 - Je n'aurai point l'honneur d'y aller, lui répondit-il ; il ya plus de huit jours que je n'ai vu ma femme et mes enfants, qui se font une fête de manger aujourd'hui avec moi une très belle carpe ; je ne puis me dispenser de dîner avec eux.
Page 724 - Il monte sur un bateau, gagne à force de rames le milieu du fleuve, aborde, attend au bas de la pile que toute la famille, père, mère, enfants & vieillards, se glissant le long d'une corde, soient descendus dans le bateau. Courage, dit-il, vous voilà sauvés.
Page 260 - Monfieur , lui dit d'Aubigné , je viens me remettre entre vos mains, conformément à la parole que je vous en avois donnée , & parce que d'ailleurs , fi je ne l'avois pas tenue, je vous aurois compromis avec une Cour foupçonneufe & cruelle : je fais que ma mort y eft réfolue ; mes ennemis fatisferont leur haîne 5 j'aurai fatisfait à ce que je devois à l'honneur & à la reconnoiflance.
Page 102 - Nilhisdale disparut , et arriva à trois heures du matin à Calais. En mettant pied à terre , il fit un saut , en s'écriant : « Vive Jésus ! me voilà sauvé ! » Ce transport le décéla ; mais il n'étoit plus au pouvoir de ses ennemis.
Page 724 - Spolverini propofe une bourfe de cent louis à celui qui aura le courage d'aller fur un bateau délivrer ces malheureux. Il y avoit à courir le danger d'être emporté par la rapidité du fleuve, ou de voir, en abordant au-deflbus de la maifon , crouler fur foi l'arcade ruinée : le concours du peuple étoit innombrable , & perfonne n'ofoit s'offrir.
Page 69 - Céfar; & il envoya quelques perfonnes de fa cour pour lui en faire des reproches. Le Prince ne répondit rien à cette remontrance; mais il pria les députés de l'empereur de demeurer quelque tems...
Page 369 - Je fuis trop criminelle, puifque je » fuis deshonorée : je vous demande ma mort comme « une grâce , & pour m'empêcher de furvivre à ma » honte & à mon deshonneur. » Le Régent, quoiqu'outré de douleur , lui dit qu'une faute involontaire étoit plutôt un malheur qu'un crime , & que la violence , qu'on avoit faite à fon corps...
Page 503 - A ces paroles, le mari et toute la compagnie ne purent retenir de grands éclats de rire; la dame elle-même, malgré...
Page 451 - Nord, dont la vivacité faifoit le principal caractère , demanda un jour à un ambafladeur dlAngleterre , s'il harangueroit le peuple , en cas qu'on le pendît , ou qu'on lui tranchât la tête ? Le miniftre , fans fe déconcerter , répondit qu'il avoit toujours fon difcours prêt , & fes gants blancs dans fa poche. « Je voudrois bien vous entendre ,
Page 95 - Ah ! je me connois maintenant, dit-il , et j'éprouve sensiblement que j'ai deux âmes , l'une qui me porte au bien , l'autre qui m'entraîne vers le mal. La première l'emporte quand vous venez à mon secours et que vous me parlez : je cède à l'autre et je suis vaincu quand je suis seul.

Informations bibliographiques