Inventaire-sommaire des archives départementales. Seine-et-Marne, par m. Lemaire [and] (A. Hugues).

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 1 - Cartigny, écuyer, conseiller secrétaire du Roi, maison, couronne de France et de ses finances...
Page 142 - Tolendal, etc., lieutenant général des armées du Roi, grand-croix de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis...
Page 2 - ... monastères, châteaux, etc., constituent un vaste et magnifique ensemble de documents authentiques, comparable en richesse et de beaucoup supérieur en nombre à l'important dépôt des Archives centrales de l'Empire. — Si ce dernier dépôt renferme le Trésor des Chartes royales et les actes émanés des anciennes administrations établies au siège même du Gouvernement, les Archives départementales comprennent , de leur côté, toutes les collections de nature analogue que possédaient...
Page 44 - RÈGLEMENT fait par le Roi, pour l'exécution de ses lettres de convocation aux Etats-généraux, des Marches communes franches de Poitou et de Bretagne.
Page 185 - M. d'Argenville, conseiller du roi en ses Conseils, maître ordinaire en sa Chambre des comptes de Paris, des Sociétés royales des sciences de Londres et de Montpellier, et de l'Académie des Arcades de Rome.
Page 2 - Sire, l'homme désireux de s'instruire ressemble à un voyageur » qui, pénétrant dans un pays dont il n'a pas la carte topographique, est obligé de demander » son chemin à tous ceux qu'il rencontre. » La publication dont j'ai l'honneur de soumettre la première partie à Votre Majesté est en voie de réaliser ce projet de l'Empereur. Les Archives départementales, formées en 1790, dans les chefs-lieux des préfectures...
Page 33 - M" les présidens trésoriers de France, généraux des finances et grands voyers en la Généralité de Limoges, chevaliers conseillers du Roy, juges et directeurs du Domaine, par A.
Page 11 - ... castes, et elle nous fait assister, par des actes authentiques, au grand et laborieux développement de notre patrie. ' . Les conseils généraux, qui jusqu'ici ont pourvu à toutes les dépenses du service des Archives, continueront, je n'en doute pas, leur concours empressé, à une publication qui a obtenu les suffrages unanimes du monde savant. En ce moment, je...
Page 8 - Tous les départements ont commencé la publication de leurs inventaires , à l'exception des trois départements récemment annexés à l'Empire, dont les Archives n'ont pu encore être constituées entièrement, et de deux autres qui attendent que la situation de leurs finances leur permette de l'entreprendre. L'administration peut mettre aujourd'hui à la disposition du public 35 volumes complètement terminés.
Page 10 - Gaillon et ses peintures dues à des maîtres italiens, enfin les habitations royales de Fontainebleau, de Vincennes, Blois, Amboise, etc. Dans un autre ordre de faits, les Inventaires des Archives départementales signalent à l'attention du public lettré des documents très-importants pour l'appréciation d'un des événements les plus graves de l'ancien régime, la révocation de l'Ëdit de Nantes, et d'une de ces institutions les plus décriées, les lettres de cachet.

Informations bibliographiques