Traité d'Aristarque de Samos sur les grandeurs et les distances du soleil et de la lune: Et Fragment de Héron de Bizance sur les mesures

Couverture
F. Didot père et fils, 1823 - 208 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 91 - Traité d'Aristarque de Samos, sur les grandeurs et les distances du Soleil et de la Lune; et fragments de Héron de Bizance sur les Mesures. Traduits du grec, pour la première fois, avec des commentaires et des observations, par M. le comte de Fortia d'Urban.
Page 69 - Egyptien une portion égale de terre, et carrée, qu'on tirait au sort, à la charge néanmoins de lui payer tous les ans une certaine redevance, qui composait son revenu. Si le fleuve enlevait à quelqu'un une partie de sa portion, il allait trouver le roi et lui exposait ce qui lui était arrivé. Ce prince envoyait sur les lieux des arpenteurs, pour voir de combien l'héritage était diminué, afin de ne faire payer la redevance qu'à proportion du fonds qui restait. Voilà, je crois, l'origine...
Page 74 - C'est d'eux , ajoutait-il , que vient l'usage de régler le temps, non d'après la révolution de la lune , mais d'après celle du soleil; ils ajoutent aux 12 mois de 30 jours chacun, cinq jours tous les ans; et comme il reste encore, pour compléter la durée de l'année , une certaine portion de jour, ils en forment une période composée d'un nombre rond de jours et d'années...
Page 73 - ... ignorée des Grecs, ajoute Strabon, ainsi que bien d'autres choses , jusqu'à ce que des astronomes (modernes au siècle du voyageur ) l'eussent connue au moyen des traductions en langue grecque des mémoires rédigés par les prêtres égyptiens, mémoires où les astronomes puisaient encore de son temps , ainsi que dans les écrits des Chaldéens. Platon et Eudoxe furent donc redevables à cette persévérance que leur donnait un ardent désir de savoir . des communications qu'ils arrachèrent...
Page 71 - Egyptiens avaient inventé les premiers l'année , et qu'ils l'avaient distribuée en douze parties , d'après la connaissance qu'ils avaient des astres. Ils me paraissent en cela beaucoup plus habiles que les Grecs , qui , pour conserver l'ordre des saisons, ajoutent au commencement de la troisième année un mois intercalaire; au lieu que les Égyptiens font chaque mois de trente jours, et que , tous les ans, ils ajoutent à leur année cinq jours surnuméraires ; au moyen de quoi , les saisons...
Page 80 - Les élémens les plus délicats de l'astronomie , paraissent avoir été l'objet de ses recherches : malheureusement, elles ne sont point parvenues jusqu'à nous. Le seul de ses ouvrages , qui nous reste, est son Traité des grandeurs et des distances du soleil et de la lune, dans lequel il expose la manière ingénieuse dont il essaya de déterminer le rapport de ces distances. Aristarque mesura l'angle compris entre les deux astres , au moment où il jugea l'exacte moitié du disque lunaire ,...
Page 16 - C'est donc sur cet étalon inaltérable qu'il faut mettre en parallèle les mesures de l'antiquité avec les nôtres...
Page 99 - Le monde, dit-il, est appelé par la plupart des astronomes une sphère dont le centre est le même que celui de la terre , et dont le rayon est égal à la distance de la terre au soleil. Aristarque de Samos rapporte cette opinion en la réfutant : d'après lui, le monde serait beaucoup plus grand; il suppose le soleil immobile, ainsi que les étoiles, et pense que la terre tourne autour du soleil comme centre, et que la...
Page 44 - C'est en raison de l'hypothèse relative à la lune dichotome (3) que l'on conclut que la distance du soleil à la terre est plus grande que dix-huit fois et...
Page 22 - en un tsun ou pouce ; dix tsun un tché ou pié ; dix tché un tchang ou toise ; dix tchang un yu. Ainsi le petit tube de neuf pouces de longueur, sur neuf lignes de circonférence intérieure , qui pouvait contenir...

Informations bibliographiques