Le Moyen Age au miroir du XIXe siècle, 1850-1900: actes du colloque de Saint-Quentin-en-Yvelines, 22-23 juin 2000

Couverture
L'Harmattan, 2003 - 296 pages
0 Avis
Qu'ils prétendent continuer le romantisme ou au contraire se démarquer de lui, la production littéraire comme le discours savant de la deuxième moitié du XIXe siècle persistent à chercher leurs modèles du côté du Moyen Age. Comment les écrivains et les érudits de l'époque se représentent-ils le Moyen Age ? Quels usages font-ils de ces représentations ? Quels en sont les enjeux esthétiques et idéologiques ? Comment se construit une " science " sur le Moyen Age ? Comment, de son côté, la littérature continue-t-elle d'exploiter, de reprendre voire de fabriquer de l'imaginaire médiéval ? Ce qui s'observe en France trouve-t-il des équivalents dans d'autres pays d'Europe, en Angleterre, en Allemagne ou en Italie ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles ont voulu répondre des spécialistes venus d'horizons différents et réunis à l'occasion d'un colloque, les 22-23 juin 2000, à l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Cet ouvrage, coordonné par Loura KENDRICK, Francine MORA et Martine REID, est publié avec le soutien du Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines de l'Université de Versailles et du Syndicat d'Agglomération Nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques