Images de page
PDF
ePub

Deux comparaifons propres à la
Langue Efpagnole.

Il ne faut pas oublier de dire " qu'en cette Langue on fe fert affez fouvent de comparaifons, & en plufieurs manieres; favoir : en démontrant, interrogeant, affirmant & niant, dont je mettrai quantité d'exemples, tirés la plupart de la Grammaire de Miranda, auxquels j'ajouterai le François.

Et premiérement, en demontrant & affirmant,

comme:

Es mas blanco que la nieve, il eft plus blanc que la neige.

Es mas negro que la pez, il eft plus noir que la poix.

Es mas pegajolo que levadura, il eft plus gluant que le levain.

Es mas amargo que la hiel, il eft plus amer que le fiel.

Es mas dulce que la miel, il eft plus doux que le miel.

Es mas duro que una piedra, il eft plus dur qu'une pierre.

Es mas bravo que un leon, il est plus fier qu'un lion.

Es mas manfe que una oveja,

il est plus

doux qu'une brebis.

Es mas fugio que un puerco, il eft plus fale

qu'un pourceau.

Item, par forme d'interrogation,

Torna en ti, que haria mas uno falto de juyzio? Retourne à toi, que feroit de plus un homme fans jugement?

Que haria mas un hombre idiota? un loco? Que feroit de plus un idiot? un fou?

Que mayor locura puede aver en el mundo? Quelle plus grande folie peut-il y avoir au monde ?

Que haria mas uno falto de experiencia y de todo confejo? Que feroit de plus un homme manquant d'expérience & de tout confeil?

Que haria mas uno , que uviese nacido entre las fieras? Que feroit de plus un homme né parmi les bêtes fauvages?

Que haria mas un Ciceron? un Virgilio? un Ariftoteles? Que feroit de mieux un Cicéron? un Virgile? un Ariftote?

Que haria mas el mayor letrado del mundo? Que feroit de mieux le plus grand lettré du monde?

De donde mas fama? mas profperidad? mayer riqueza? D'où plus grande renommée ? plus de profpérité plus grande richeffe ?

De donde mas bien? mas falud? mas honora? mas gravedad? mayor bienaventurança ? D'où plus de bien? plus de fanté? plus d'honneur? plus de gravité? plus grande félicité ?

Ay en el mundo mas defdichado hombre que yo? no por cierto. Y a-t-il au monde un plus malheureux homme que moi ? non certainement.

Ay mas afligido hombre que yo ? Y a-t-il un homme plus affligé que je fuis?

Ay hombre que mas le pefe de bivir? no cierto. Y a-t-il homme plus ennuyé de vivre ? non vraiment.

Ay hombre mas dichofo ni mas bienaventurado? no por cierto. Y a-t-il homme plus heureux, plus fortuné? certainement non.

Et ainfi de plufieurs autres fortes de comparaifons, qui fe peuvent faire en forme d'interrogations.

Il y en a encore une infinité d'autres belles ; comme celles qui fuivent.

2

Vengo tan cargado de buenas nuevas como el abeja viene à la colmena, en tiempo de mucha flor.

Je viens chargé de bonnes nouvelles, comme l'abeille vient à la ru

che au temps des fleurs.

[blocks in formation]

Je viens auffi content, que Roland quand il regagna fon épée. Je fuis auffi réjoui de s'il avoir , que y deux ans que je ne t'euffe

te voir

yu.

Il eft comme la neige. Il est fait comme de perles.

Il eft comme le chien du jardinier, qui ne mange pas les choux, & ne les laiffe pas manger aux

autres.

Il est comme graiffe de finge, qui n'eft bonne

à rien.

Il est comme la poule, qui en grattant trouve le couteau avec lequel on lui coupe la gorge,

Il eft comme le lapin, qui en fuyant le chien, tombe dans le lacet.

Pour fignifier chofes impoffibles &
inutiles, dira:

on

Es como dar con el puño en el Cielo. Es como hechar lanças en la mar.

Es como dar bozes al defierto.

Es como coger agua en cesto.

Es como andar à caça fin perro.

C'est comme donner du poing contre le Ciel. C'eft comme jetter des lances en la mer.

C'eft comme crier au défert.

C'est comme puiser de l'eau avec un panier.

C'est comme aller à la chaffe fans chien,

Es como querer bolar fin alas.

C'eft comme vouloir voler fans aîles.

Exemples avec la négative. No holgo tanto , Antipater ne fut pas Antipatro con las fa- fi réjoui des faluts que ludes efcritas en la lui envoya Alexandre le carta del grande Grand en fa lettre, que Alexandro, quanto je l'ai été de recevoir la yo me holgué con la tienne: & la fubtilité du tuya ni tan grata petit enfant Papirius ne fue al Senado la fu- fut pas fi agréable au tileza del niño Papi- Sénat que l'eft à mes yeux rio, quanto à mis ojos ton exceffive beauté & es tu fobrada hermo- bonne grace. fura y gracia.

O que grand merced? por cierto la que hizo el grande Alexandro al Athenience Phocion; nila que hizo Caton à los ciudadanos de Utica, no fe ygualan con harta parte, à la tu me has hecho.

que

O quelle grande faveur! celle que fit Alexandre le Grand à Phocion l'Athénien, & celle que fit Caton aux Citoyens d'Utique, ne font de beaucoup à comparer à celle que tu m'as faite.

J'en pourrois mettre ici beaucoup d'autres, mais je les laifferai pour retourner aux particularités des dictions.

Explication du Verbe Acabar.

Acabar fignifie proprement, achever, finir, venir à bout d'une chofe. No puedo acabar con migo; je ne puis gagner fur moi. Les Espagnols fe fervent de Acabar, pour faire ceffer ou arrêter la perfonne qui fait quelque chofe dont ils s'offenfent; comme: acabe v. m. por fu vida: &

en redoublant, eh por amor de Dios acabe; laiffez cela, je vous prie: hé! pour l'amour de Dieu, laiffez cela: acabe, no me diga mas, laiffez cela, ne me dites plus rien: acaba, que eres necio, hé! laiffe cela, que tu es fot: ce qui fe prononce avec dédain.

Explication du Verbe Alcançar.

>

Ce Verbe Alcançar, outre plufieurs fignifications qu'il a, comme acquerir, obtenir , parvenir, atteindre, en a encore une autre affez différente, qui eft: Alcançar en la cuenta, rabattre du compte, rendre reliquataire: alcançado de cuenta, qui eft en refte, qui demeure, débiteur, reliquataire. Il fignifie auffi poursuiatteindre; comme : Alcançar lo que huye, atteindre ce qui s'enfuit: alcançar los enemigos, atteindre les ennemis: yva en alcance de los enemigos, il alloit à la poursuite des ennemis.

vre,

Explication du Verbe Alçar.

Alçar fignifie proprement & fimplement hauffer, élever; mais en compofition il a d'autres fignifications, comme il fe voit pas ces exemples, alçarfe con el Reyno, se révolter & fe rendre maître du Royaume, cela s'entend d'un Viceroi ou d'un Gouverneur de province, & fe peut dire de même de tout Gouvernement. Item, alçarfe à fu mano, fe dédire d'une promeffe qu'on auroit faite: alçarfe con toda Ju hazienda, faire banqueroute; alçar el deftiero, révoquer le banniffement; alçar el naype, couper la carte en jouant: alçarfe à mayores, prendre tout pour foi, & ne faire point de part d'un butin aux autres compagnons,

« PrécédentContinuer »