Images de page
PDF

qui a tenu un enfant aux fonts baptismaux est commère du parrain, du père et de la mère de l'enfant. -- La mère - nourrice est également commère du père et de la mère du nourriçon. — Une commère, est celle qui sait bien se diriger.

Coumro. Vallon, creux.

Coumrouri. Consumer, brûler à force de bouillir. - Avoir l'air languissant, ratiné.

Coumode. Aisé, assez riche, et non pas commode.

Coumoul. Volumineux, quantité, comble. Cela fait trop de volume.

CoUMPAN, CoUMPANSO. Nom

que se donnent ceux qui ont été marguilliers ensemble d'une chapelle, quand même ils ne le soient plus. — Coumpanso, est la femme du coumpan. — Camarade.

Cou M P A x XGt.Esdecoumpanage, qui dure long-temps, qui foisonne beaucoup; qu'on ne doit pas manger ou consommer trop vite.

Coumpanegear. ( Si ) Se ménager , se mesurer à ses mo yens, à ses facultés.

Coumpagnie. Troupe, compagnie , société.

Coumplancuo. Une complainte; lamentation,

Coumplantar. Agréger, terre agrégée d'arbre, et non complantée.

Coumplantar. Planter en plein-champ, et non complanter.

Coumpli. Complet, compléter. -Accomplir, accompli, accomplie.

Councerre. Concevoir. - Comprendre , saisir facilement une chose.

^ Councuar. Salir, se salir. Terme de montagne.

Coundu. Conduit. Il y en a de plusieurs sortes. — Aqueduc est le conduit le plus gros, tel que celui dont on en voit encore des ruines à Fréjus , qui conduisait les eaux de Siagnes, prises en dessus du pont de Mons, jus-" qu'au pays d'Agricola. — Conduit, lorsque c'est pour une petite quantité d'eau.

Coundu. Evier d'une cuisine. Egout d'une rue ou d'un chemin.

Counegu, Cousegudo. Connu, connue.

Counfi. Confire.-Faire de la confiture. — Languir dans une chambre, dans une prison, &c.

Couwisar. Familiariser, être familier avec quelqu'un.

Counfirsur. Confiseur. Ouvrier qui travaille à la confiture. — Confiturier est le maître ou celui qui vend la confiture.

Counfisur. Homme familier ^ qui parle avec familiarité.

Co Unflit. Ancien mot signifiant confluant.

CounFRON.Limitesd'un champ. Les tenances et les aboutissans d'une pièce de terre, et non pas. confront, confrontant, qui ne sont que de purs gasconismes: on voit beaucoup de notaires qui mettent dans leurs contrats ayant pour confront, confrontant du midi , du nord, 8cc. Voyez le mot suivant.

Counfrountar. Confronter un témoin avec l'accusé, ou plusieurs choses, pour voir si elles sont semblables.

Coungoustar. (Si ) Se délecter. Savourer le plaisir en mangeant— Siroter la boisson.

Coukgreaire. Corroyeur. Ou-vrier qui corroye les peaux.

Coungruar. Engendrer la Termine, les poux, &c.

Counilloun.Un lapereau, petit lapin.

Couniou. Un lapin. ( Animal. )

Counouisse. Connaître.

Counqueto. Diminutif du mot Conco. Voyez ce mot.

Counser. Es counsen, ilest consentant , et non il est consent.

Counstreigne. Contraindre , obliger par violence.

Counsequant , Anto. Conséquent, qui agit, qui raisonne.Conséquemment , c'est-à-dire, d'une manière juste et raisonnable , relativement aux principes qu'on s'est formé. — Ceux qui disent un envoi conséquent, une terre ou une somme conséquente , commettent un barbarisme; il faut dire considérable, importante, &c.

Counsulto. Consultation et non pas consulte.

Counta. (la) Le comté , le comté d'Avignon.

Countadou.Comptoir. Pièce de menuiserie chez les marchands.

Countar. Conter, raconter. — Débiter des faussetés.

CounTAR/ewlettros. Epelerles mots, et non compter les lettres.

Countemplaire. Contempla tëur, contemplatrice. T. administratif.-Contemplatif contemplation. Terme de dévotion.

Countent'ar jfl coulero. Assouvir sa colère ou sa rage.

Countrari. Faire de countrari. Voyez Aouvari.

Countrarious. Contrariant , esprit contrariant.

Countugno. (de) De durée. Habituellement, continuellement, en continuant, perper

petuel, perpétuelle, perpétuellement. ^

Countuni. Voyez countugno.

Gounvida. (un) Un convive, un invité.

Counvidar. Inviter quelqu'un àdîner,ouàune partie de plaisir.

Coupaduro. Coupure.— Ecorchure d'un enfant à la mamelle.

Coupaire. Coupeur, découpeur.— Se dit aussi de ceux qui coupent les grappesen vendange.

Coupaire. Compère. Il en est du compère comme de Ja commère. Voyez Coumaire.

Coupar. (Si) S'écorcher, par, lant des enfans à la mamelle. — Couper , trancher , faire un contraste de couleur.

Coupeteiar. Déchiqueter, couper eu petits morceaux.

Coupeteleiar. V. Çoupcteiar,

C o u p o. Bass!n d'une balanca en forme de plat creux.

Coupo. Coupe. Mesure du liquide qui vaut une demi-mesure de Marseille, et le double de celle de Beaucaire.

Coupo-Bourjoun.Vert-coquin, Petit insecte de couleur verte et gros comme une punaise,' qui fait beaucoup du mal dans un verger.

Coupo - Cavillo. Scie-à-cheville. Terme de menuisier.

Coupo - Cuou. Veste courte.

Coupoven. V. Fooussilloun.

Coupo -pe. Perce-oreille. Forficule de la famille des coureurs. (Statistique des Bouches-duRhône. )

Coupo-pouarre. Voyez Taillo Pouarre.

Coupo-sero. V. Taillo-Sebo.

Couquillado. Alouette hupée. (Oiseau.)

Couradeto. Vovez Couradoun.

Gourado. Mou de bœuf, fressure de mouton.

Coukado. Vovez Coulado.

Coueadoun. Voyez Levadeto.

Couradouiro. Ais creux qu'on

place sous un gros pamer dans lequel on lessive le linge.

Couranto. Diarrhée, flux de ventre.

Cotjraou. Corail, coraux. Production de la mer.-- Cœur de la pastèque.

Courassoun. Petit cœur. Mot de tendresse.

Cocrcelet. Petit corcet, petit gilet. Voyez Sambic.

Courcuoun. Quignon dp pain.

Courcoussa. Légume verreux, piqué, rongé par les pucerons.

Courcoussoun. Puceron. Cosson, vers qui rongent les légumes.

Coorcoussounar. Voyez Coureoussa.

Coùr-d'aleno, Asthmatique, qui est atteint d'un asthme.

Courdeiar. Filer, la pâte fde. Terme de boulanger.

Courdel-ar. Lacer. Serrer avec un lacet.

Coursèlo. Lacet. Cordon pour femme.

Courdèou. Cordeau. Petite corde dont se servent les jardiniers, les maçons, les faiseurs <le mur de soutennement, &c.— Cordeau , longue courroie qui sert à diriger les chevaux d'une charrette.

Codrdèou. Espèces de tortillons en bois qu'on place a certains araires, vers le haut de la flèche.

Courdeto. Cordelette et non pas cordette, petite corde.

Courdounie. Cordonnier. Les cordonniers se servent du cou

teau à pied dont ils taillent l'empeigne et les quartiers sur l'escofrai.—La rape pour diminuer les formes, le tranchet, le marteau a tête de champignon pour brocher les semelles.— La pince à tête dentelée, pour monter les souliers. — Les clous à brocher. — L'astic pour lisser' le dessous des semelles. — Le bouis pour lisser les talons, l'alêne rle tirepied. — Le compas pour prendre mesure. — Le machinoir pour ranger les pointes. — Les bisaigles et les régloirs pour lisser le tour des semelles quand elles ont été redressées. — La roulette pour graver le tour des semelles. — Le petit couteau on relève gravures.—La broche pour cheviller les talons, un ligneul ensoyé, un carrelet, on chaussepied, la forme brisée, l'embouchoir pour élargir les bottes, la manique pour se couvrir la main, la gueuselle pour mettre le noir, le cache -boufin pour serrer le peloton de fil, les soies de sanglier, la tenaille, la poix ou cire grasse pour cirer le ligneul, &c., outre la table appelée veilloir.

Courdounie. La punaise à aviron, ou le gerris qui nage entre deux eaux et sur le dos. A Draguignan on l'appelle lou Teisseiran.

Courdounet. Petit cordon.-Cordonnet en soie pour boutonnière.

Courdurar. Coudre. —Piquer. Terme de cordonnier.

Courdurado. ( Uno ) Une aiguillée de fil, de soie, &c.

Courdurièro. Couturière. Celle qui travaille en couture.

Courduro. Couture de couturier Piqûre de cordonnier. —

Suture d'une plaie. Terme de chirurgien.

Courliou. Courlis. (Oiseau.)

Cournar. Forhuer, donner du cor. Terme de chasse.

Cournilloun. Petite corne , cornichon.

Cournu. Pan cornu, pain mal coupé, mal fait.

Cournudo. Cornue. Vaisseau en bois qui sert à plusieurs usages , mais principalement pour les vendanges.

С Ournudos. Oreillons. Maladie.

Cournudoun. Baquet. Diminutif de cornue.

Couro. Quand, à quelle heure. Couroes? quand est-ce'.' quelle heure est-ce?

Courougnièro. Attache de parchemin ou de papier, &ç., pour lier le chanvre à la quenouille?

Courous. Joli, propre, en bon état. Frais , avoir un air de fraîcheur. — Aimable, qui a des grâces.

Courpata. Corbeau. (Oiseau.) Corbillat, petit corbeau.

Courpouraou. Corporaux. Linge que le prêtre met sur le calice.

Courpouranço. Corpulence étendue ,• volume du corps.

Courrairo. Rigole, écouloir par où coulent les eaux de pluie du haut des collines. Terme de montagne.

Courredou. Corridor, vestibule, allée d'une maison.— Couloir, est le passage d'un appartement à l'autre.

Courredou Troouca. Allée d'une maison qui perce d'une rue à l'autre.

Courreire. Coureur. Celui

qui court. - Jeune libertin, &c Courrege AR. Corriger, châtier, punir. - Faire une correction. Voyez Castiar.

CoURREGU, COU RR EG UDO.

Couru, courue.

Courreiar. Corroyer. Terme de serrurier. -- Courroyer. Terme de sellier.

Courreio. Courroie ou lonse.Etri vieres, sontcelles desétrieux. - Retraite. Terme de charretier.

Courreiolo. Petit liseron. (Plante.)

Courreioun. Cordon des souliers, et non pas courrove.

Courreliou. Courlis. ( Oiseau aquatique.)

С о u R R E N. Courant. Ce mot s'emploie en beaucoup de cas.

Courrenchino. Alouette - pipi. ( Oiseau.)

Courrento. Diarrhée, (lux de ventre.

Courretage. Courtage. Droit du courtier.

Courretie. Courtier, courtière Fripier, fripière.

Courto-aleno. Asthme. (Maladie. ) 11 y en a de deux sortes.

Courtoi. CiVil, affable , courtois, gracieux.

Cous. Etage d'une maison. Le rez de chaussée n'est point un étage.

Cousinar. Cuisiner. Apprêter les viandes et les mets.

Cousineiar. Cuisiner, travail de cuisinier. — Se traiter de cousin, cousiner.

Cousinie Macarri. Cuisinier du- diable , ou cuisinier de Hédin, qui empoisonna le diable; c'est-à-dire, un mauvais cuisinier.

Coussaoudo. Prêle ou queue de cheval. Plante avec laquelle on fait des lavettes pour écurer

la vaisselle.

Coussari. Corsaire, écumeur

de mer.

Cousset. Sébille. Espèce d'é

cnelle en bois.

C o u s s o. Prendre cousso, prendre écousse, reculer pour mieux s'élancer.

Coi'star. Coûter, valoir. — le coté,

Coustoiro. Echanvroir. Espèce de sabre de bois. Terme de cordier.

Coustouirar. Echanvrer. T. de cordier.

Coustouiro. Vovez Coustoiro.

Cocstrf, Cocstrecuo- Serre, pressé; lié fortement.

Coustregne. Serrer, presser; lier fortement.

Coustiela. Gonstipé, qui n'a pas le ventre libre.

Cocstirlar. Rosser, frapper quelqu'un.

Coustie. De côté. Terme de joneur de boule et autre.

Coustiou. Coûteux, dispendieui, qui oblige à faire de la dépense.

Cocstumado. Avoir l'usage, l'habitude d'une chose- — Etre acclimaté.

Cocstumado. ( A La ) L'accoutumée, selon l'usage, ou l'habitude.

Coustumar. Costumer, se costumer.

Coustumie. D'babitude, d'usage, de coutume.

Coustumo. Coutume, usage, habitude. — Costume.

Coutaou. Coteau, penchant d'une colline.

C o u T A R. Escargot. Terme d'Arles, Avignon, &c.

Coûte. Occiput. Partie du der

rière de la tête touchant au cou.

Coutelet. Petit couteau.

CouTèou. Couteau, instrument tranchant.

Coût ton. Glaïeul, iris ou flambe. ( Plante et fleur. )

Coutèou-serro. Scie à maia de menuisier. - Scie à guichet de serrurier.

Coutilloun. Cotillon, jupe de» dessous.

Coutoun En Ramo. Coton en laine, et non en rame.

Courtiou. Ruelle, cul-de-sae.-< Courtil de bergerie.

Coutrie. Voyez Araire.

Couventiaou. Moine, père,' religieux, qui habite dans un couvent ou monastère.

Couvert. Couvercle d'un pot, d'une boîte, d'une tabatière, &c. — Toit, couvert d'une maison.

Couverteto. V. Couvertoun.

Couverto. Couverture d'un lit ou de muletier, &c. V. Vano.

Couvertoun.Petite couverture de berceau ou de lit d'enfant.

Cou Ven. Cuisant, qui cuit, qui pique.

C R

Crac. Voyez Chic.

Crac. Zest. Espèce d'interjection qui sert à rejeter ce qu'un autre a dit.

Cracaire. Craqueur,menteur.

Cracuar. Voyez Escupi.

Cracuouniar. Crachoter, cracher à chaque instant et sans besoin.

Cr Ancran. Gimbelette ; espèce de pâtisserie.

Crassaio. La lie du peuple, la gueusaille.

Crasso D'rolt. La lie de l'huile.

Cravan. Passe-pied. (Coquillage.)

« PrécédentContinuer »