Images de page
PDF

.derifa, Ado. Délabré,

dégradé, débiffé, affaibli, dérangé. — Débraillé.

Deritas. Couper et refendre

Je bois de longueur.— Marquer le bois selon la longueur convenue. --Il se dit aussi du marbre, des pierres, &c.—Couper de la besogne aux ouvriers et la leur distribuer.

Derlai. Décombre. Matière à déblayer ou qu'on a déblayé.

Derluci. Voyez Destruci.

Dëroiro. ( Lou ) Le dementi. Avoir l'affront de ne pas réussir.

Derooussar. Précipiter d'un vau, et de dessus une hauteur quelconque.

Derooussar. Débouter de sa demande, lui faire perdre son procès.

Derouca, A Do. Dissolu en ses paroles. Tenir des discours obscènes.

Derougnar. Déboucher, enlever le bouchon ou le tampon d'an réservoir.

Derouissar. Voy. Debougnar.

Derouisselar. V. Debouissar.

Derourcelar. Financer. Mettre la main au gousset ou tirer sa bourse pour payer une chose avec regret.

Derourinar. V. Descatalanar.

Derouscar. (si) Se débûcher, sortir du bois.

Derouscar. Dénicher quelqu'un. Le trouver au lieu oii il s'était caché.

Deroisselar Lou Canere. Egrainer le chanvre.

Derrassa. (un) Celui qui n'a qu'un seul ou point de bras.

Derravar. Déculoter, mettre bas la culotte, débrailler.

Derregar. ( Si ) Tomber la figure première, se rompre la

mâchoire , se fendre les lèvre» en tombant.

Derreidar. Oter la bride d'un cheval. — Manger avidedement.

Derris. Décomhre d'une bâtisse. — Rhubarbe de fromage.

Derrouaire. Fauchon T quand il a la forme d'une faucille; vouge, quand il ressemble à une serpe : c'est un instrument pour couper les touffes de ronces , paliures, 8ce.

D E R Rou T A R. Ebourgeotmer. Enlever les bourgeons.

Deruscar. Voyez Debouscar.

Decimas. Ecimer, éhouperCouper la tête à un arbre.

Decimoutar. Ecimer, échouper, enlever la sommité.

Decimoutar. Couper les extrémités des arbres, plantes et fleurs.

DfccniruRo. Acroc, lambeau. Ce dernier est le morceau déchiré qui pendille.

Declamaire. Déelamateur. Celui qui déclame.

Deco. Défaut, vice— Brèche à la réputation.

Dedaillar. Faner ce qu'on vieat à peine de faucher.

D E D A o u. Dé à coudre. —» Doigtier en roseau. Terme de moissonneur. — Paumelle pour coudre les voiles. — Poutier detireur d'or.

DedeçA. En-deçà, de ce côté, plus près.

Dedela. En-delà,de l'autre côté, pins loin.

D E D E R T A. Edenté.- Brèchedent, est celui à qui il uiavtque plusieurs dents de devant.

Dedin. Dans, en, dedans*

Defaminar. Appftiser la faim.

Defakgar. (si) S'oter ta

bone, la vilainie. — Se débarbouiller.

D E F A опт AR. De'promettre, manquer de parole.

Defabfoui Llar. (Si)Se débarrasser d'un cul de magasin.-Se tirer d'une mauvaise affaire. Defarroui Llar. Déverrouiller.

Defer. M'es defer. H m'est étrange, je ne puis m'y habituer.

D E F E s к G E A R. ( Si ) Se débarrasser, se dégager, se délivrer.

Défia. Un méchant, double, dangereux, dont on doit se méfier.

D E F i D A R. Défier , faire un délit.

Defidar. (si) Demander trêve pour un instant. Terme de Draguignan.

Defilo. Tout d'une fde, tout d'une avenue.

Defouaro. Dehors, à la rue.

— Etre absent, en voyage. Defoundre. Démolir, débâtir.

- Abâtre, défaire ce qui est fait. Defourrelar. Déferler, délier

les voiles pou ries mettre au vent. Terme de marine. (

Defruti. Repas qui se fait parmi des amis. ~ llepas qu'on fait après avoir tué le porc — | Grande consommation de vivres, j

Defurutu. Voyez Defruti.

Degai. Dc'gat. Chose de rebut.! Oou degai, au dégât, au fumier, i &c.

D E G A i AR. Gâter, dissiper,! prodiguer. I

Degaillie. Prodrgue, dissipa-^ leur, mauvais ménager

Deganubia. Gauche

adroit, sansbiais, sans adrssse. D Eg A ou Cuir. Aplanir une pierre, une pièce de bois, &c. Degarambri. Déjete. Terme de Draguiguan,

D E G A я i. Dé fumer an mit. Terme de marine.

Degatignar. V. Deberjuignar.

Degelaire. Granil feu, soleil ardent, un bon abri.

Degleiar. Vomir.— Le vomissement est son substantif.

DEGLErri, Ido. Se dit d'nne cuve, tonneau, seau, &c, dont les douves sont desséchées et entr'ouvertes.

D E G è о и. Dégel. Fonte de» neiges et des places.

Deglèire. Maigrir, diminner son embonpoint. -- Vomir. V. Degleiar.

Degoufar. Dérober, enlever les écales du légume et la peau du grain de raisin.

Degerir. Digérer. Faire la^ digestion. — Ne pouvoir se figurer une chose.

Degoual. Précipice, mauvais chemin.

Degoular. Tomber, choir, faire une chute.

Dégoûta R. Couler à reprise différente, goutte à goutte. Découle r— La lengo mi degouto, la langue me démange, je né puis la retenir de parler.

DEGRAPAR.Egrapperdes raisin* ai nsi que tout ce qui esten grappe.

Degroussar. Dégrossir—Ebaucher le chanvre.

Degroussoir. Ebauchoir. T. de cordier.

Degrueillar. Egosser,&ter les légumes de leur cosse.

Degrunar. Egrener, égosser. Voyez Degrapar.

D E G u. Dû, due , participe passé du verbe devoir.

Deguenilla. Tous couvert de haillons.

Degular. Vomir, dégobiller, dégueuler.—Déceler un secret Degur. Personne, nul, aucun.

Deime. La dîme. Espèce de

contribution qui n'existe plus.

D E i M i E. Dixmeur. Celui chargé de percevoir la (lime.

Dejoucar. Déjucher. Faireoter les poules du lieu où elles sont juchées.— Dénicher. —Déloger, décaser.

Delavar. Laver le vernis. Terme de potier à terre.

Delegar. Fondre comme du beurre ou du plomb. — Se morfondre. — S'impatientar. — Se dilacter, voyant quelque chose d'attrayant.

Delegar. (Si) Se dilecter , Toyant quelque chose d'attrayant.

Deliar. Voyez Enièrar.

Deliassar. Désaccoupler du linge, le dépaqueter.

Deloougear. Alléger. Soulager quelqu'un d'un fardeau.

Delugar. Deboîter, disloquer quelque partie du corps.

Demalounar. Décarreler, enlever les briques.

Demaluçar. Détraquer , démettre , mettre hors de place.

Demamar. Sevrer. Priver un Dourriçon du lait de sa mère.

Demaneiar. Rompre l'anse d'un chaudron , d'une cruche, d'un panier, &c.

Demartenir. ( Si ) Tomber en ruine, tomber en vétusté.— Se laisser aller des mains. —Lâcher sa proie, donner son bien avant que de mourir. — Sacrifier ses droits. — Dégénérer, &c.

Demantirula. Déjoint, entr'ouvert , baillant , parlant d'une barrique, d'un tonneau, cuve, cuvier, d'une pièce dp menuiserie, &c.

Dsmestirule. Homme de

fait, disloqué, exténué, &c.,3cc.

Demamcuar. V. Demargar.

Demargar. Démancher. Jeter le manche après la coignées'impatienter , se désespérer, faire des folies, perdre l'esprit, la raison.

Demargaduro. Folie , extravagance, emportement, désespoir, ikc.

Demarrar. Vider l'ange d'un moulin à huile.

Démarqua R. Débadiner.' Terme de joueur d'impériale. Démarquer les points quand l'adversaire a une impériale en main.

Demascarar. Débarbouiller.

Demascarar. Déhâler, de la la noircissure occasionée par le soleil.

Demasia, Ado. Démesuré, ée. Désordonné, extrême, avec une envie déréglée—Dérangé, mal à son aise °, indisposé sans savoir quel est son mal. — Tout hors de sa place.

Dematin. Matin , le matin , dans la matinée.

Dememouria, Ado. Oublieur, étourdi , sans mémoire , qui oublie facilement. t

Demenar. (si) Se dépêcher. Se donner beaucoup de peines, de mouvement.

Demièi. Demi-pot. Mesure de Provence pour le liquide.

Demièi. Demi-plein, parlant d'un vase, d'une futaille, &c.

Demoni. Démon, lntin. — Espiègle, tapageur. — Personne qui fait de son corps oir de ses mains tout ce qu'elle s'imagine. Demourar. Tarder, rester, demeurer, lambiner. - Habiter,

demeurer. Demouaro. Demeure, habi17 ■•*

tation, lieu de domicile, &c

Demouaro Tranquile. Soit tranquille, finis, fmis donc.

Demoursaire. Bdtoir pour détacher le verre du fêle. Terme de verrerie.

Demousci,oura. Sans cloche, parlant d'un fuseau. Vojez mouscloura.

Demousclourouna. Sans crochet en fil de fer, parlant d'un fuseau. Voyez Mousclouroun.

De Mou Nt Ar. Démonter.-Impatienter, ruiner, réduire, au désespoir.

Demourenar. Dévisser, défaire une vis.

Demourrar. Egueuler une cruche; casser la partie par où l'on fait couler l eau.

Demourrar. Se meurtrir la figure, tomber le visage premier.

D E M ou T A R. Egravillonner. Terme de jardinier.— Lever des arbustes ou plantes en motte et en retrancher une partie de la terre, afin que les racines puissent profiter des sels de la nouvelle terre. i

Denarra. Sans nez, qui n'a point de nez.

Deneiroro. V. Argentino.

Denemrrar. Oublier quelque chose. - S'oublier soi-même.

Denoircir dooii soideou. Déhâler. Oter l'impression que le Mie a fait sur le teiut.

Denoumrela. Erreihté. Voyez Deréenar.

Denounso. Dénonciation, délation, accusation faite eu justice.

Denouzar. Dénouer, délier, défaire un nœud, démêler.

Dent. Dent. Brèche d'un couteau , d'un sabre et de tout autre instrument tranchant»

Dent. Coou de dent, un, non) repas, faire bombance et ripaille.

Dent De L'rueil. Dent œillère.

Dent Gastado. Dent cariée.

Dent. RacinocTuno dent, chicot qui reste dans la gencive.

Dent Doou Clumascle. Va cran de la crémaillère.

Dentado. Coup de dent. Marque d'un coup de dent.

Denti. Le dente. (Poisson.)

Dentis. Ononis des champs. ( Plante.)

Denucar.'Voyez En.wcar.

Dkougu. Dû, participe passé du verbe devoir.

Deoure. Es deoure , il est sensible, douillet, délicat, un rien le rend malade.

D Fourre. Devoir, être redevable.

Deoute. Dette. Dette active, est quand on nous doit; dette passive, est quand nous devons.

Deregi. Déroidir, désengourdir.

Df.rrarar. Arracher, déraciner. -Retirer, se retirer d'un j mauvais pas ou d'une mauvaise affaire.

Derrarar Un Agacin. Extirper un cor.

Derrata. Errater. Erraté est celui a qui on a ôté la rate.

Derrenar. Errèiuter, fouler ou rompre les reins.

Derraourar. Faire un enlèvement. - Voler, retenir le bien d'autrui.

Derrouillouire. Dérouiller, eulever la rouille. - Dégourdir les jambes, &c.

Derrouissar. Enlever les ronces et épines d'un lieu.

Desagradar. Déplaire, être désagréable.-S'ennu) er en un lien

DE

"desapartar. Voy. Despariar, Desavías. Tont troublé, déToaté, désorienté, perdre la «arte о« l'esprit, ne savoir ce qu'on fait. -Faire tout de travers, être désœuvré.

Desbrassa. Qui n'a point de bras. - Envoyer quelque chose avec toute là force du bras. Descadaoulah. Hausser le lohnet.

Descadenab. Déchaîner, ôter, detacher, enlever la chaîne. Descaeadab. Dépaver, i Manger avec bon appétit. - Pleuvoir À broc.

Descambiar. Dechanger, échanger par mégarde. Descampaibe. Be'pandeur,dis «ipateur; celui qui, par son inconduite, dissipe son avoir.

Descaou. Nn-pied, déchaussé ou presque sans souliers.

Descaot'ssanar. Délicouter, bter le licoa à une bête de somme. v

Descaro A Dot;. Déchargeoir. Cylindre en bois o.ù le tisserand roule la toile.

Descargo-barriou. Voyez Escampo-Bar riou. DfscARNAn. Ecarnér, creuser et enlever ce qui gêne pour arracher un arbre, une pierre. Descarnar. Décharner, amaigrir, ôter l'embonpoint, ôter la chair qui est autour des os.

Descatalama. Chapeau ciaba ad dont les ailes sont rabattues.

Descaviclar. Déchasser, faire

sortir avec force une cheville de

bois ou de fer.

Descazar. Tirer quelqu'un de

sa demeure, de sa retraite, de

BOB gîte".

DEScnALAríDAiRE.Gáte métier.

i

[ocr errors][ocr errors]

Celui qui fait fuir les acheteurs.

Desciialandah. Décréditer t désachalander, faire fuir les acheteurs.

Descîiakgear. Echanger. Voy. Descambiar.

Desciungear. Quitter ses vêtemens pour reprendre ceux qu'on avait quitté. - Prendre une chose pour une autre.

Desclaouhe. Déparquer le menu bétail. - Dénouer l'aiguillette ( prétendue maleficie. )

Desclapar. Déterrer, découcouvrir.

Desclavelar. Déclouer. - Déclouter. Voyez Clavelar.

Descooussanar. V. Descaoussanar.

Descoua. Ecourté. Qui n'a point de queue. -Couper ou casser la queue.

Descoucounar. Déramer des cocons.

Descoular. Décoler—Décapiter ou séparerla tète du corps.

Descoumpassar. V.Trepassar.

DjssCOUHFOupTAB. (Si) Se désespérer, s'impatienter, se déconcerter.

Descounouisne. Méconnaître, ne pas reconnaître, désavouer. Oublier ce qu'on a été autrefois.

Descounta г.. Décompter.-Déduire. - Rabattre, escompter.

Dejcoet.ar. Se dédire, faire le lâche.-^«e pouvoir suivre les autres. - Se décourager, se dégoûter , perdre le courage.

DescourdeiAr. Décorder, détortiller la corde.

DEscounnELAR. Délacer. Oter ou défaire le lacet.

De.sooukdurar. Découdre; -Parler trop librement ou trop gaillardement. Descoubdurado. Décousure.

« PrécédentContinuer »