Images de page
PDF

ordinairement sur an gros étui, ou sur un tuyau de roseau.

Escampaire. Epancheur, répandeur de liquide. V. Descampaire.

Escampar. Epancher, répandre un liquide.--Dissiper son avoir.

Escampi. Sercar d'escampi, chercher des excuses, de faux prétextes.

Escampillar. dispercer, éparpiller, dissiper.

Escampo. Excuses, faux prétextes. Voyez Escampi-.

Escampo - Rarriou. Pet en gueule. ( Jeu d'enfant. )

Escandaillado. Echappée de soleil, c'est-à-dire, lorsque le soleil parait de temps à autre à travers les nuées, et qui darde de ses rayons avec ardeur.

Escandaou. Balance, romaine.. — Balanceto, petite balance. Escandaou, mesure pour l'huile. Terme de Marseille.

EsCANDAOU OU TOUMBARELO.

Balance, instrument composé d'un fléau , d'une châsse, d'une aiguille ou équilibre, et de deux bassins suspendus par des cordes ou par des chaînes.

EsCANDIllADO. Voyez EsCCUt

daillado.

Escandou. Esclandre, malheur, accident qui fait de l'éclat, et est accompagné de quelque honte.

Escano. Crémaillon qu'on suspend à la crémaillère avec la marmite.

Esc Antorarn A. Scélérat; bandi.

Escaou. Aspe. ( Le s ne se prononce pas. ) Dévidoir à main. -- A Grasse on donne à YEscaou, le nom d'Escagno,

tandis que ce dernier est l'ouvrage qu'on fait sur YEscaou.

Escaoudar. Faire blanchir les herbages. T. de cuisinier.

'escaoudar. Echauder.--Donner une leçon un peu trop sévère. - Tromper ou attraper quelqu'un.

Escaoufaire. Coquemar en terre, ustensile de cuisine.

Escaoufestre. Malheur. Echaaffourrée, entreprise téméraire et malheureuse.

Escaoufeto. Réchaud, instrument dans lequel on met du feu.

Escaoufi. Sentir Fescaou.fi, Rélent, sentir le rélant.

Escaoutolte. Bassinoire. Ou dit échauffer le lit et non chauffer le lit.

Esçaoumar. Ecailler le poisson, enlever les écailles.

Escaoume. Echome. Tolet, petite cheville de bois qui sert dans les bateaux à contenir la rame.

Escaoumo. Ecaille de poisson.

Escaoupre. Fermoir, espèce de ciseau très-tranchant sans biseau.

Escaoupre. Echop, petite pointe en fer pour graver sur le verni dur. - Echopper est l'action.

Escapeleto. ( A L') A clochepied, sauter sur un seul pied. Terme de Draguignan.

Esc A. Mettre l'appât à un hameçon.

Escar. Tout escar. \. Esca.

Escararasso. Crevasse des mains ou qui Vient aux mai os.

EsCARABILLA, ADO. Gai,

joyeux, éveillé, réjoui,■ de bonne humeur, escabillar. — Se deniaiser.

Escirago. Escargot, limaçon qu'on mange ordinairement en

Provence avec la pommade à l'ail.

Escaraillar. Eparpiller, ëpandre ça et là.

Escaravai. Escarbot, sorte d'insecte dans la classe des jcarbées.

Escarcèuo. Taquin, homme avare, vétilleux. — Personne difficile à contenter.

Escarcèlo. Mauvaise monture, qui secoucheaulieude marcher.

Es c A R. c n A Du Ro. Déchirure, accroc.

Escarcrar. Déchirer, mettre en lambeau.

Escarfessar. Effacer, biffer.

Escarpir. Charpir du coton , de la laine, du crin, du vieux linge, &c.

Escarpir La Pasto. Escocher la uâte. Terme de boulanger.

EscArpido. La charpie, petits fils tirés des toiles usées. Escarpillar. Eparpiller, épandre ça et là.

Escarpinar. ( S' ) S'écharper, se déchirer ou plutôt s'entredéchirer.

Escaro. 'Voyez Escalo. •escarranas. Précipice, rodillon, chemin rapide et impraticable.

EscArrASsAr.Cardasser, déchirer la laine avec la cardasse.Se tirailler par les cheveux.

Escarrasso. Cardasse, grosse carde pour déchirer la laine brute.

Escarrassoun. Echelle double. Voyez le mot suivant. Escarrassoun. Rancher, espèce d'échelle formée par une pièce de bois garnie de chevilles apfelces rancîtes.

Escarteirar. V. Escartelar.

Escartelar. Ecarteler, tirer

un criminel à quatre chevaux.

Escarto. Eparvin ou épervin. Terme de maréchal de forge.

Escarto. Solandre, ulcère qui vient aux jarrets des bêtes' de sommes.

Esca. Estre esca, être juste pas plus qu'il ne faut, être étroit, étranglé, rare, c'est-àdire, être peu de chose.

Esca.ssos. Echasses, pièces de bois avec lesquelles on relève sa taille et on marche en faisant des pas très-alongés.

Escavaduro. Echancrure, coupure faite en dedans en forme de demi-cercle.

Escavar. Echancrer, évider. Terme de couturier.

Escaveno. Appât qu'on met à un hameçon pour attirer le poisson. ,

Esclar. Fêler, fendre quelque chose de dur sans que les partiel se séparent.

Escladuro. Fêlure, fente d'une chose fêlée.

Esclandou. Voyez Escandout

Esclaou. Esclave, captif chez les Barbares ou les Turcs.

Esclapaire. Bûcheron, celai qui fend le bois à brûler, et non pas Esclapebos, comme on dit quelquefois à Grasse.

Esclapar. Fendre une chose quelconque, principalement fendre le bois avec la hache, le coin et la mailloche.

Esclapo. Eclat, partie d'un morceau de bois brisé en long.

Esclar. Voyez Vsclar.

Esclarzrèro. Clairière, lieu dégarni d'arbres dans une forêt.

Esci-atar Eclater, se rompre par éclat. — Faire un grand bruit. — S'emporter. — Venir à la connaissance de tout le monde. — Faire paraître son ressentiment. - Briller. - Eclater de rire.

Esclatar. Briser,faire effraction.

Escxot. Sabot, soalier fourré dont la semelle est en bois.

Esci.oupa, A Do. Impotent, escloppé, qui marche avec peine et difficulté.

Esclussi. Eclipse, lorsque la lune cache le soleil à une partie de la terre, ou que la terre cache le soleil à la lune.

Esco- Amadou, ou agarie.— Voyez Escaveno.

Esco ou Feutre. Malheur, échauffourrée, entreprise malheureuse.-Rencontre imprévue à la guerre.

EsCORÇO DE NOSE. B TOU , CO

quille verte de la noix.

EscoouMF.soux. Ecrémure du Terre. Terme de verrier.

Escox. Quote-part, ce que chacun paye à un repas ou à toute autre dépense de société.

Escoto. Ecoute, cordage à deux branches propres à tenir tendues les voiles d'un navire.

Escou. Faire l'escou, faire la sourde oreille, ne pas vouloir répondre à la personne qui nous appelle.

Escouamtre. Journée de travail qu'on se prête les uns les autres.

Escourailloun. Ecouvillon dont on se sert pour balayer un four à pain.

Escouraillie. V. Escoubillie.

Escouraire. Balayeur, celui qui balaye.

Escourar. Balayer, ôter les ordures avec un balai. - Faire rafle, gagner tout l'argent d'une

partie. —Le. vent balayer \& nuages.

Escourar Lou Four. Econvil-' tonner le four.

Escoureto. Balayette, ordinairement pour la cheminee.

Escoureto De Plumo. Plumai! ou plumasseau.

EsCOUEIllIER OU ESCOCBAH

Lier. Balayeur des rues.

Escourillos. Balayures, ce que le balai enlève.

Escouro. Balai en crin, en millet, bruyère, genêt, &c.

Escouro Per Leis Morles. Houssoir pour les meubles.

Escouden. Dosse, plancb* sciée d'un seul côté.

Escouno. Smille, espèce marteau de maçon tranchant, et qui sert à couper les pierres: les pierriers s'en servent également.

Escouire. Rosser, bâtonner quelqu'un.

Escouladou. Egoutoir, table où l'on met la vaisselle à égonter.

EscouLar. Voyez Escourre.

Escoumrouire. A.ler te, trouble, chagrin, désagrément.

Escou Menjar. Excommunier. Voyez le mot Escounjuràr.

Escoumesso. Gageure, pw

Escoumetre. Gager,- parier, faire une gageure.

Escoumpissa r Ado. Trempe dans ses urines ;J ce qui arriv* à chaque instant à un peut enfant, ou à une personne attaquée d'une incontinence d'arine.

Escoundaio. Une cache, mie cachette.

Escoundedou. Lieu, coin, recoin où l'on peut se cacber.

Escoundoun. Anar cCesconndoun, en cachette, aller sa:i*

*e montrer, en Tapinois, 8cc. Eîcoundoun. V. Escoundedou. Escoundre. Cacher, se cacher. — S'accaler, Se blotir en un coin.-Se tapir, se raser. T. <le chasseur.

Escounjijrar. Adjurer, conjurer les chenilles, les nuages, le mauvais temps. — Exorciser le démon, les sorciers, &c. Escountrar. Se racquitter des avances faites oureçues.-Rendre les journées de travail qu'di devait. Faire d'e.icouantre, se prêter des joiarnées de travail Escol-r tu A Ire. Ecorcheur, celui qui écorche.Voy. les mots de dessous.

EscorRcriAr. Prendre la traverse ,ou le plus court chemin. EscouRciiAr. Ecorcher, enlever la peau.-Faire surpayer.Ecorcher, choquer l'oreille par la mauvaise prononciation, ou par une mauvaise musique, ou par des cris perçans, &c. Escourr.hir. Prendre le chemin le plus court. Escourcuo. Prendre (Tescourtho. Écousse, prendre de l'écousse; reculer plusieurs pas eu arrière pour sauter plus avant. Escourcuo. Chemin raccourci, chemin de traverse. Escoukmoijn. Scorpion, petit animal dont la piqûre est venimeuse.

Escourre. Ecouler, égoutter. — Echapper, parlant d'une maiile du bas qu'on tricotte. Une maitlo escourrudo, une maille échappée.

EscOUBRÊ LA BOUTEIt-LO OU

Leis Ruretos. Vider la bouteille ou les burettes, &c.

Escourriduros. V. Escourillos.

Escourrillos. Sédiment d'une

liqueur au fond d'une bouteille.

— Les baquetpres, effrondilles d'une bouteille, d'un seau, Scc.

- Ce qui s'est écoulé ou égontté. Escourtegadou. Tuerie, écor

cherie. - Hôtellerie où l'on fait payer trop chèrement.

Escourtegaire. V. Escourchaire.

Escoirtegar. Ecorcher, enlever la peau. V. Escourcliar.

EscouRtit<. Cabas dans lequel on pressure la pâte des olives.

Escout. Faire fescout, faire la sourde oreille.

Escoutoi'isr. ylnar (Texcoutoun, épier, être aux écoutes, marcher à la chut-chut.

Escrancar. Ecarquiller, écarter, desserrer les ïambes.

Escrassar. (S') S'effacer tenir le corps dans la position qui donne le plus de grâce.

Escreissenso. Excroissance, superfluité de chair qui s'enpendre dans quelque partie de

animal.

Escri. Un escri, un obligé, un acte, un compromis.

Ëscricuo. Figo escricho, figue gercée.

Escrtmar. (S') S'escrimer, s'évertuer.

Escrioure. Ecrire, former des caractères avec la plume.

Escritori. Encrier; tout vase pour y mettre l'encre. - Ecritoire , n'est qu'une espèce d'étui à plusieurs compartimens, où l'on peut mettre l'encre, le sable, les plumes, &c.

Escrivan. Ecrivain, celui qui

écrit. Escrolos. Les écrouelles.(Maladie. ) Escroros. lies crevettes.(Maladie. )

Escroros, Sorte d'insecte crustacé.

Escrumenti. Grincer les dents.

Escruvejaduro. Eraflure, legère écorchure de la peau. — Ecorchure, enlevure de la peau.

Escruvejar. Ecorcher, effleurer, quand on ne touche qu'à l'épiderme; écroûter, si l'on

s'enlève la croûte d'un mal

Erafler, déchirer légèrement la peau avec quelque chose de dur.

Escruvele. Epervier, oiseau de proie.

Escuar. Racquitter , se faire quitte en comprenant tout ce qui était dû à chacun.

Escude. Ecusson , épithème , remède qu'on fait ordinairement sur de l'étoupe.

Escude. Nombril de Vénus. ( Plante.)

Escudelado. Une écuellée ou plein une écuelle.

Escudelie. Egouttoir pour la vaisselle. — Dressoir, espèce de table. .

Escudèlo. Ecuelle. — Ecuellée ou plein une écuelle.

EscuDÈlo.Gueuseou gneusette où les cordonniers tiennent le rouge ou le noir; c'est quelquefois le cul d'une bouteille.

Escudeloun. Tesson, morceau de vaisselle fine ou commune qu'on jette.

Escumadouiro. Ecumoire, ustensile de cuisine.

Escumar. Ecumer, écremer. — Mettre quelqu'un à sec au jeu.

Escumenge. Une excommunication, anathême.

Escumenge. Hurlement d'un chat irrité. Gieto cTescunienge, il pousse des hurlemens.

Escumengear. Excommunier, snathumaiiser.

Escumerjar. Faire des imprécations.

Escupeire. Cracheur, expectoreur. Voyez le mot suivant.

Escupiegno. Salive, quand elle est liquide. — Crachat, quand elle est gluante et épaisse.

Escupir. Cracher, expectorer, ce dernier est quand la matière est gluante et épaisse.

Escupir L'aigo. Rejetter l'eau, parlant de certaines étoffes.

Escupouniar. Crachoter, expectorer à chaque instant et sans besoin.

Escurancier, Equinancier. (Maladie.)

Escurar. Eclaircir, écnrerla vaisselle, la batterie de cuisine, &c.

ESCURAR LOU GAVAI. ExpeCtO

rer, boire de la tisanne.

Esfassaduro. Effaceure, ratnre, biffure, &c.

EsfrAi.Effroi, frayeur, éponvante. — Faire effroi, être effroyable.

Esglari. Effraie, oiseau nocturne.

Esglaria, Ado. Effaré, emporté , troublé, hors de soi, ressembler à la fuite de l'effraie, (oiseau nocturne.)

Esgourjadou. La tuerie, lieu où l'on égorge les brebis.

Esgourjadou. Coupe gorge , passage dangereux où l'on croit toujours d'être assassiné, ou du moins dévalisé sans pouvoir être vu ni secouru,

Esgourjadou, Hôtellerie où l'on fait surpayer.

Espacie. Voyez Espassie

Espai. De la marge, de I» place.

Espaimar. (S') S'alarmer» s'effrayer, s'épouvanter,

« PrécédentContinuer »