Images de page
PDF

Esteloun. Copeau, diminutif du mot precédent.

Estenaillar. Tenailler, ancien et cruel supplice.

Estenaillo. Tenaille, outil pour arracher les clous.

EstEHCn, Estencuo. Exténué, affaiblir la vigueur , diminuer les forces, amaigrir. — Gros, serré, parlant du cœur.

Estendaio. Etendue, grande quantité de choses étendues.

Estendedou. Séchoir, lieu où l'on étend des choses à sécher.

Estendre Lou Canere. Haler le chanvre au sortir du routoir.

Estendre La Rugado. Etendre le linge et non pas la lessive.

Estendre Lou Fen. Epandre du fumier ou du fourrage, &c. — Eparpiller le fumier lorsque c'est pour l'enfouir.

Esteou. Un écueil. Terme de marin.

Estequo. Atelle, outil de potier à terre.

Esteve.Etienne, nom propre.

Estevo. Mancheron d'une charrue ou araire. — Tenir Vestevo drecho à quaouquun, le surveiller de près.

Estevo. Timon. Terme de marine.

Estirlaire. Etrichoir ou poiissoir : morceau de drap qui serre le fil qu'on dévide. — Paumelle ou lavette de cordier.

Estiero ou Astiero. |Hatier , grand chenêt de cuisine qui a plusieurs chevilles de] fer crochues. — Contre - hatier, est celui qui sert à écarter la hroche du feu. Estifacien. Satisfaction. Estigar. Exciter, inciter; irriter, provoquer. Estimar. Faire une estimation.

Estimadou. Estimateur, celui qui fait une estimation.

Estimaiae. Voyez Estimadon.

Estimar Mies.Préférer, aimer mieux.

Estimo. Estimation d'une chose. — Estime d'une personne.

Estiou. Eté, saison des chaleurs qui commence le 2i Juin■ et finit le 2i Septembre.

Estirar La Pèou. Alongerla peau. — Fatiguer beaucoup.

Estirar Lou Linge. Repasser le linge, le rendre plus uni.

Estirar. (S') S'étendre, s'alonger. — Grandir beaucoup.

Estiro. Lia une estiro, une course dans un pays de plaine, un coup de colierà une montée.

Estiruso. Repasseuse, celle qui repasse le linge.

Estivage. Arrimage d'un bâtiment. — Action de mettre le vin en futailles. — Paccage d'été.

Estivaou. Housseaux, bottes que portent les pêcheurs, dans les étangs.

Estivaousse. Bas en étoffe. Terme de montagne.

Estivar. Mener le troupeau au paccage d'été.

Estivar. Mettre le vin d'une cuve dans des tonneaux ou d'un tonneau dans d'autres futailles plus petites en bois, terre ou verre.

Estivar Un Veisseou. Arrimer, arranger la cargaison d'un navire.

Estivo. Futaille en bois, en terre ou en verre.

Estou. Ce, celui, pronom démonstratif. Estou sero, ce soir.

Estoufegar. Engouer, embarrasser le passage du gosier, prendre ou se donner le cochemar.

Ejtoumagado.- Colère, chagrin, inquietude, serrement de cœur.

Estoumagar. ( S' ) Se chagriner , s'inquiéter , prendre une grande colère.

Estoupado. Topique que l'on applique sur les meurtrissures. Estolpia, Ado. Outré, fou, ridicule.

Estoupinar. Manger gloutonnement , se bourrer, remplir extraordinairement sa bouche. Estoupo. Etoupe, partie grossière du chanvre. — Capiton, quand c'est celle de la soie. Estocpous, Pouas. Cotonneux, parlant des cosses des legumes. - - Coriace, parlant de la viande. — Matériel, lourd, pesant, parlant des hommes. Estourneou. Etourneau, sansonnet. ( Oiseau. ) Estouknic. Eternument, mouvement convnlsif. Estourmgar. Eternuer, faire on eternument. Estournigatoiro; Sternutatoire, qui excite l'éternument.

EsTOURNIGATORI. Vovez Es

tonrnigatoiro.

Estrai. Etai, cordage attaché par un bout, à la tête de chaque mât, et qui descend diagonalement de l'arrière à l'avant. Terme de marine.

Estraillar. Eparpiller, disperser. T. d'Ail. V. Estraviar.

Estramro. Extravagance, quand c'est la folie qui le fait faire.—Enthousiasme, transport de joie.

EsTRAnct. Etrange , c'est une étrange chose.

EsTRANCiîvAfi. (S') Pleurer, jeter des crisperçans, se pâmer * force de pleurer : on le dit

des enfans qui n'ont que leurs cris pour faire connaître leurs besoins.

Estrancir. Languir, souffrir d'entendre pleurer ou de voir souffrir.

Estranglar. Rétrécir, serrer, comprimer, étrangler.

Estras. Déchirure, accroc.

— Chiffon. Estrassadupo. Voyez Estras. Estrassar. Déchirer, mettre

quelque chose en pièces ou en lambeanx.

Estrasso. Chiffon de linge pour faire le papier.

Estratir. Déroger,déshonorer sa famille. — Répudier sa femme. — Déshériter un enfant, le méconnaître. Noun estratisse pas sa raço, il ne méconnaît pas son origine, il ne la déroge pas, &c.

Estraviar. Egarer, perdre, éparpiller. — S'égarer de la route.

EsTREcn, cno. Etroit, étroite, qui n'est pas large.

EstRECnANO. Noix angleuse.

— Femme d'une avarice sordide, qui lésine sur tout.

Estregne. Serrer, fermer quelque chose. — Estregne la man, serrer la main.

Estregne. Rétrécir, resserrer, rendre moins large et plus étroit*

Estreillar. Etriller une bête de somme. — Rosser quelqu'un ou lui gagner son argent.

Estreillo. Etrille pour étriller une bête de somme.

Estremar. Cacher, serrer. renfermer, rentrer quelque chose. '<

Estrenar. Etrenner, donner l'étrenne. '■'*•

Estsiou. Etrier, anneau-de fer, qui soutient le pied du cavalier à cheval. — Ètrière, petite bande qui sert à tenir les étrienx à la selle.

Estriou. Corbeau en fer, pour soutenir une poutre. Voyez Calarifan.

Estriou. Coou de VesTriou, coup de l'étrié, dernier coup que l'on boit a un repas.

Estripar Un Romme. Eventrer nn homme, lui ouvrir ïe ventre.

Estripar Un Agacin. Extirper un cor, et non Arracher un cor.

E»TRIPAR U»0 VOULAILLO.

Vider, étriper, habiller une volaille.

Estro. Fenêtre, une croisée, spit l'ouverture comme la boiserie.

Estr.op. Herse. T. de marine.

Estropi. Sont estropi, gaucherie qui réussit quelquefois parfaitement.

■■ Estroun. Petite fenêtre, petite croisée.

Eg'iÇliVfï'cnoun. Petit étron, matière fécale,

EsTROUPiaDypo. Meurtrissure. — Bavardise, rid'iculité, impertinence dans le discours.

Estrugar. féliciter, complimenter. Vous estrugui, je vous fais bien mon compliment.—

Quelques-uns disent : ben estruar.

Estuu 100. La fumigation.

Esturar. Enfumer, étuver.

Esturo. Etuve , lieu■ qu'on échauffe, pour faire suer quelqu'un.

Estucn. Le ventre, la bedène, le sein d'une femme. ( Ancieu mot. ) *

Estucrado. Eeusson. Voyez Estoupado ou Escùdet.

Es-rucnEt. Voyez Estoupado on Escudet.

Estuget. Voyez Escudet.

E T

Eto. Eh! interjection qui marque le refus. Douno m'en encaroun paou? Eto ! nasyronn, donoe m'en encore un peu? Eh! tu en as assez.

E V

Evadamen. Evasion, fuite d'un prisonnier ou d'une personne qui craint.

Evesca. Eréché. — Paliis épiscopal.

Eveil. Insomnie, indisposition qui consiste à ne pouvoir dormir

Eventa, Vin qui sent l'éwni, et non, qui est éventé

E Y

Et. Hé! hola! interjection marquant la surprise on la joif

[ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors]

Facjhe. Fcrmiçr » la moitié.!

F.tcnie. Qui se fâche volontiers, souvent et à propos de rien.

Facro. Face, visage, mine, minois. Marrido facho, mauvaise mine.

Facir. Farcir, faire une farce. Terme de cuisinier.

Facinar. Fasciner, ensorceler par une sorte de charme.

Façum. Voyez Fassum.

Façumie. Voyez Fassumie.

Fadas. Niais, imbécile, sans jugement.

Fadeso. Niaiserie, bêtise, vetille.

Fado. Fée, sorte de nymphe enchanteresse, divinité imaginaire.

Fai. Fardeau, charge d'une personne ou d'une bête.

Fai. Fagot, partie d'un fardeau. - Fagot, exprime la chose, et fardeau, le poids.

Fai D'ooumarino. Gerbe d'osier et non fagot.

Fai De Pareissoun. Carnier ou botte d'échalas.

Failli. Mouceou de viando failli, un morceau de viande sans os.

Faillo. Fente, fêlure.

Faire Pas Graci. Etre impartial, être sans commisération.

Faire Farino. Moudre son blé.

Faire L'amperi. Faire le diable à quatre. — Gagner tout

ce qu'on veut.
Faisse.Plooure àfaisse, pleu-

vo.'r à broc.
Faisso. Faisse, planche de terre

soutenue par un mur, et non

berge, comme on dit aux en-
virons de Draguignan.
Fajoou. Haricot. (Légume.)

— Butor, sot, niais.
FAjouras. Gros butor qui se

laisse gognenarder, ridiculiser. Fam. Faim, avoir faim , grandbesoin de manger- ^?oy. Rustre. Fanaou. Falot qu'on porte à la main, pour éclairer où l'on doit passer; il en est en toile, en papier, en fer blanc, &c.

Fanaou. Fanan qu'on place au-devant d'un vaisseau ou sur une tour, à l'usage de la marine. Fanfoni. Mandoline. (Vieux mot. ) . Fanfouniar. Gratfr la mandoline. (Vieux mot.)

Fanfre. Epinoche olygope. ( Poisson. ) Fangas. Bourbier, lieu plein de bourbe. Fangas. Bourbe ou vase du fond d'une rivière, étang, &c. Fango. Boue des rues. - Fange des grands chemins.-Crotte du bas des vêtemens. Fangodeisamoulaires.Terre sémolde, qu'on trouve près la meule des aiguiseurs.

Fangoua. Aigo femgoua. Eau vaseuse. Fangous. Boueux, pâteux, bourbeux, limoneux. Fanous. Magnifique. Fantooumegar. Voyez Fan~ tooumegear. Fantas. Fantasque, rempli de petites fantaisies.

Fajvtastiquo. Fantasque. V. Fantas. Fantooumegear. Badiner vétiller, folâtrer, faire l'enfant pour passer le temps, pour tuer le temps.

FantoouMarri. Fantaisie, caprice. Faou. Le hêtre. ( Arbre. ) Faou. Faux, fausse, qui n'est pas tel qu'on le dit ni qu'on le croit.

Faoucado. Partie de plaisir

au'on fait sur mer pour manger u poisson frais.

Faoucillar. Couper l'herbe avec la faucille ou. faucillon.

Faoucilleto. Martinet noir, espèce d'hirondelle. T. d'Aix.

Faoucillo. Faucillon, petite faucille. Voyez Ouramo.

Faoucillounar.' y.Faoucillar.

Faoudado. Plein un tablier ou le giron couvert d'une quantité de choses.

Faoudaou. Tablier pour ga rantir la culotte ou la robe.

Faoudaou. Davantier, sont les tabliers ou jupes fendues par derrière que met une femme pour monter à cheval. • Faoudeto. Giron rendu plus large. Voyez Faoudo,

Faoudiou. Tablier de paysane.

Faoudo. Le giron, espace des genoux à la ceinture d'une personne assise.

Faoumargue. Fomahaut, d'après le dictionnaire de l'académie, étoile dans la bouche du Poisson austral.-Fomahant, d'après l'encyclopédie, trois étoiles qui se trouvent dans le Verseau, ce dernier est plus vraisemblable, attendu que cestroiséloiles, étant en ligne directe, ont la forme d'un manche, et que le mot provençal Faoumargue est égal à Faou-margue; ce qui fait en français faux manche.

Faounoum. Sobriquet, et ncn pas Faux nom.

Faouqueto, Planche mince de scie d'eau.

Faouquieho. Fauchère, batcul d'un mulet. Terme de bàtier, muletier, 8cc.

Faoussar. Manquer, trahir sa promesse, son devoir, ses

amis, son Dieu, sa patrie, See.

Faoutir. Manquer, faillir, commettre une faute.

Faoutor. Tricheur, personne qui triche au jeu.

Faouvi. Sumac, (arbrisseau.)

F Aquino. Capote, redingote pour homme, habit de demiparade qui entoure même les cuisses.

Faouco. Bordage à coulisse d'an bateau. Terme de marine.

Fabandoulo. Farandole, espèce de danse qu'on fait par les rues en se donnant les -mains les uns les autres, et formant uue longue chaîne. Cette danse est différente de la mauresque. V. Moouresquo.

Farati. Grande entrée d'une madrague.

Farcejar. Bouffonner quelqu'un, folâtrer, faire des espiègleries.

Faribustie. Flibustier, sorte de pirates.-Homme à supercherie.

Faribusto. Fraude, supercherie.

Farigooudas. Un demi-fou, un imbécile, un niais facile % tromper.

Farigouleto. Thym. (Plante.)

Farig Oulo. Voyez Farigouleto.

Farineto. Voyez Petrolo.

Fariniebo. Uche de moulin i farine: c'est lai caisse où. tombe la farine.

Farino. Faire farina, moudre le blé et non faire farine.

Farino Foualo. La foie farine , farine la plus subtile.

Farlambias. Un gros morceau d'une chose quelconque.

Farneikoou. Anche qui jette la farine dans la huche d'un moulin.

« PrécédentContinuer »