Images de page
PDF

Fougnar. Bouder, faire la moueparhumeur ou par caprice.

Fougnarie. Bouderie, action de bouder.

Fougounar. V. Fourgouniàr.

Foui. Fouet, pour chasser les mulets.

Foui. Faire petia lou Joui, faire claquer le fouet.

Foui. Dounarde coous de foui, sangler de coups de fouet.

Foui. Voyez Foual. 'Fouigar. Fouger, action du pourceau, principalement du sanglier, lorsqu'avec son groin ou boutoir il fouille la terre pour manger des racines. - Le •mot Bouigar n'exprime que l'action du pourceau ou sanglier quand il mange , mais le peuple a confondu le mot Bouigar avec Fouigar, et ce dernier mot est presque ■ oublié en plusieurs contrees. V. Bouigar.

Fouilliero. Fusil, morceau d'acier des bouchers pour aiguiser les couteaux.

Fouire. Fouir, remuer la terre avec un instrument d'agriculture; on dit piocher,quand •c'est avec la pioche (Magaou); bouer, quand c'est avec la houe (Eissado); bêcher, quand c'est avec le louchet ou bêche ( Lichet ); labourer , quand c'est ,avec l'araire ou charrue ( Araire ), &c.

Fouire Un Vase. Mouvoir la terre d'un pot-à-fleur, d'une caisse, &c.

Fouiro. Diarrhée, foire, flux de ventre. - f^a constipation, être constipé est l'opposé du mot diarrhée. ■

Fouirous. Foireux, bréneux, sale de matière fécale.

Fouitar. Fesser et uonfouetter,

car il n'y a que le bourrean qui fouette.

Foulas. Folâtre, badin, qui aime à égayer la société.

Foulatreiar. Folâtrer, faire le folâtre.

Fouleiaire. Badin, qui jone volontiers avec les mains.

Fouleiar. Folâtrer.-Badiner, manier, jouer avec les mains.

Fouletin. Peou fouletin, poil folet, duvet des oiseaux.

Fouletoun. Esprit folet.— Pièce de la rouerie d'une horloge.

Fouligaou. Folâtre, espiègle, badin.

Fouligas. V. Fouligaou.

Foulo. La fouloire, lieu où les chapeliers foulent les chapeaux.

Foun. Fond, profondeur.

Fouv. Ampleur d'une robe, d'un habit, 8cc.

Foundre Un Oustaou. Démolir, abattre, débdtir, raser une maison.

Foundre. Détricter, parlant des olives.

Foundre Uno Camiso. Dépscer une chemise.

Foundre. Fusible, signifie de qualité à pouvoir fondre, parlant des métaux. — Liquéfier, signifie de même, parlant de la poix, de la cire, &c.

Foundudo. Eboulis, abatis de muraille, mur qui a coulé.

Foundur D'estan. Potier d'e'tain, et non Fondeur cPétain

Founfoni. Nigaud, sot, ignorant. Voyez Fanfoni.

Founto. La fritte, cuisson de la madère du verre. — La fritte est aussi le mélange du sel avec le sable pour faire 'e .erre.

Four De Caou. Four à chaux—Chaufournier, est celui qui le fait.

Fourcado. Une fourcnée , ce qu'on peut prendre en un seul conp de fourche.

Fourcaduro. Fourchure. T. de maréchal de forge.

Fovrcas. Bâton fourchu, à deux fourchons seulement.

Fourcreiroun. Fourchon d'une fourche ou d'une fourcheue.

Fourcueto Novo. Tigne. T. de maréchal.

FouRcninO. V. Fichouiro.

Fourco. Fourche, instrument d'agriculture en bois ou en fer, à deux ou trois fourchons.— Fonrche, est l'endroit de la divsion d'une branche d'arbre. Fouaco. Forcine, renflement de l'angle formé par la réunion d'une grosse tranche avec le tronc d'un arbreFovrco. Fourches patibulaires.

- Piliers, lieu où autrefois on pendait les criminels.

Fourcotjreto. Etançon, étaie ponr soutenir les branches d'un arbre chargé de *fruit. - Petite fourche dont les fourchons sont courts.

FouRcotiBETO.V. Aoubredrech.

Focrfoui. Grand trouble, grand embarras dans les affaires d'une famille.

Fourgou-v. Attisonnoir. Terme de fondeur.

Fourgouniar. Fourgonner la hraise; élargir le feu, tisonner.

— Foujller partout à l'aide d'une espèce de fourgon ou même a»ec la main. < \,; .

Fourgouniaire. Fourgon, ti

Muier, pièce de fer coudée au

bout. Terme de forgeron. V. j* mot suivant.

Fourgounie. Tisonneur, tiseur, celui qui tisonne le feu.

Fourmelo. Encastelure, douleur. Terme de maréchal.

Fournacuin. Four à recuire les creusets. T. de verrier.

Fournado. Fournée, ce que peut contenir un four.

Fournage. Prix de la cuison du pain.

Fournegear. Enfourner,'mettre le pain dans le four.

Fourneiroun. Insecte dans la classe des scarabées.

Fournelet. Faire loufourne* let, action des femmes qui, assises devant le feu, relèvent tant soit peu leurs jupes et écarquillent leurs jambes pour mieux se chauffer.

Fourneou. Fourneau, motte de terre arrangées en voûte quvon brûle avec de la bourree, du chiendent ou tout autre combustible.

FouRNiar. Fuir du nid; prendre l'essor, se sauver, prendre la fuite.

Fournigar. Fourgonner dans un trou ou dans un enfoncement.

Fotjrnigo. La fourmi, sorte de petit insecte; il en est de plusieurs espèces.'

FourNigcie.Fourmillière, lien où se retirent les fourmis.

FourNiguie.Letorcol.(Oiseau.)

Fournillo. La bourrée, broussaille pour chauffer le four.

Fournîmes. Fourniture. — Fournissement, fond que chaque associé doit metttre dans une société de commerce.

Fourniou. Oiseau-dru, jeune oiseau sortant du nid.— Un branchier,-parlant d'un oiseau de proie.

Fourrar. Taper, rosser, frapper quelqu'un.

FoiTRREOU PER LEIS MOBLES.

Honsse, et non pas fourreau.

Fourçamen. Forcément, par contrainte, de gré ou de force.

Fourtifiaire. Fortifiratéur,

celui qui fortifié une place.

On le dit aussi de celui qui écrit sur les fortifications.

Foimtour.Aigreur,amertume, rancissure, &c

Fourtuno. Se faire deviner la bonne aventure, et non la bonne fortune.

Fousco. Brouillard des hau teurs qui annoncent ordinairement là pluie.

FoussiLLOurr. Engoulevent. ( Oiseau. )

Fouterlo. Aristoloche cléma. tite. ( LMante. )

Foutinegiar. 'V. Blenuchiar.

Foctissoun. Blambec, jeune garçon qui se mêle de faire des choses qui ne sont point encore de son âge.

F R

Frago. Quinte-feuiile. (Plante qui a cinq feuillles, qu'on appelle aussi potentille printanière. ):

Fragoun. Potentille rampante. ( Plante. )

Frai ou Fraou. Frêne. ( Arbre.

Fraire, Frère Ou Frèro. Le frère.

Fraire De Paire Et Maire. Frère germain.

Fraire Que De Paire. Frère consanguin.

Fraire -que De Maire. Frère utérin.

FfiAIRENOUrrICtE, SoRRENOUR

Riciero. Frère ou sœur de lait.,

Fraire. Ceux qui, pour gagner un prix, ont obtenu le même avantage et n'ont plus qu'àseledisputeroule partager.

France. (sant) S' François.

France. (un ) Un français.

Frances, Eso. Français, aise.

FRANcmscou. François, nom propre.

FRANCiLlot.(Un)Un français.

Francilloutar. Parler le français.

Fraou. Voyez Frai.

Fraoudar Leis Drogos. Sophistiquer. - Sophistiquerie, est l'action; sophistiqueur, est l'auteur,

Fraoudar Lou Vin. Frelater, falsifier le vin.

Frascou. Flacon, sorte de bouteille qu'on couvre en spart.

Frascouret. Diminutif de Frascou.

Erater. Barbier, un barbier. ( Vieux mot. )

Fraxinelo. Dictame blanc. ( Plante. )

t&ai.' Frêne élevé. (Arbre.)

Fregaotj.Caillou , pierre dure pierre à feu dont on fait le silei.

Freduro. Le froid, la froideur.

Fred, Fredo. Froid, froide qui est de glace.

Fregi. Faire fregi lou sang à quaouqu'un, c'est lui donner de l'effroi.

Fregir. Frire.-Frémir, parlant de l'huile, du beurre ou de la graisse qui bout dans 1* poèlle.

Frei, Frieo. Froid, froide; gelé, gelée.

Frei. Indolent, insensible; d'une grande indolence pour ses parens, amis, bienfaiteurs. - Froidure, est le froid répandu dans l'air.

F&eicot. Ragoût, met qu'on

t cuisiné*.

Freicoutiar. Apprêter un ou plusieurs ragoûts.

Freisar. (si) Se coffiner, parlant des œillets dont les feuilles' se frisent au lieu de demeurer étendue.

Fkeisoun. Copeau, bois que fait le rabot, et non écopeau, comme on dit à Marseille.-Papillote. Terme de coiffeur.

Frejaou. Pierre dure dont on fait le silex.

FREjouE.Froideur.-Sang-froid, air sérieux et composé.

Fremasso. Femme grande et

Fremenasso. V. Fremasso.

Fremeto. Petite femme. — Femmellette.

Fremo. Femme, épouse ou moitié.

Frescameh. Fraîchement avec fraîcheur.

Frescotjr, Fraîcheur, temps frais.-Chose nouvellement faite.

Fresie-fer. Quinte-feuille. ( Plante. )

Fresq. Frais, fraîche, qui approche du froid ou du nouvellement fabriqué;

Fresquet. Un peu froid, temps ou vent froid.

Fresqtjeto. PetitTroid.-Fréluquet.

Fresquiero. Fraîcheur, temps froid.

Fretadis. Frottement et non pas frouement.'

Fretadou. Lavette pour la faisselle. Voyez Cousvaoitdo.

Fretar. Frotter et non pas froher. Voyez Tourcàr.

Fr-eto. Pese de lafreto, petits pois qa'on dégosse pour les wanger verts.

Freto. Voyez Toco.

Fricass Ar. Fricasser, faire frira quelque chose dans la poêle. — Dissiper son bien à la débaucha ou en folles dépenses.

Frigassado. Une fricassée, ca qu'on fricasse en une seule fois.

Fricassaillo. V. Fricassado.

Fringaire. Fringant, amoureux du grand ton. — Cheval fringant.

Frinoalo. Grande faim, grandi besoin de manger.

Friobnar. Réduire en pondra quelque chose qu'on frotte dans ses mains ou entre ses doigts.

Friso. Plchoto friso , faim , diminutif du mot Jringalo.

Fritiero. Friquet, ustensila de cuisine pour ôter la fritura de la poêle.

Froumage Cacua. Fromage affiné.

Froumagiero. Laiterie, fromagerie, lieu où l'on fabrique la fromage.

Frotjmai. Fromage; il y en « de différentes qualités.

Frodmajoun. Petit fromage.

Froumentaou. Avoine élevée^ (Plante.)

Frouncir La Peou. Rider la peau du visage ou toute antra pean.

Fromcir. Froncer ,' plisser une étoffe ou autres choses.

Frounctr hou Naz. Renasquer ou renâcler, faire certain bruit en retirant vite son haleine par le nez quand on est en colère.

Frùunciduro. Ridare de la peau; les froncés d'une jupe, chemise, &c.

Froundar. Effrpndèr la terre', la bêcher profondément.

Frotjnziar. Murmurer.

FRourtTANGEO. Fontange,nœu<i n

[ocr errors]

de rubans que les femmes portent sur leur coiffure. 'frountaou. Frontal,bourrelet qu'on met autour de la tête d'un jeune enfant.

FaucniEr. Fruitier, qui porte beaucoup de fruits. - Fruitier on verger, jardin agrege* d'arbres fruitiers. - Fruitier, qui mange volontiers le fruit.

Fktjcuo. lie fruitage, toute sorte de fruits, la récolte du fruit.

Fruè. Toutes les qualites de laitage. Terme.de montagne.

Frui Darnie. Fruit tardif.

Frui^roumik. Froit bàtif ou précoce.

Frug. Fruit, un fruit. — Le dessert.

Frumentano. Fromental, sorte de fourrage.

Frustigage. Accessoire minutieux , trop long à détailler.

P U

Puado. Fusée, fil que contient nne fuseau. — Une bévue. — Epi du maïs ou blé de turc.

Fuègres. Feu grégeois, feu qni brûle même dans l'eau.

Fugir. Fuir, prendre la fuite, s'évader, déguerpir.

Fugoun. Fourneau de cuisine, potager de cuisine.

Fugous. Fougueux, sujet à entrer en fougue, violent, emporté

Fugueirour. Gouet commun ou pied de veau. ( Plante. )

Fugueiroun. Foyer d'une cheminée. — A.tre, endroit où, l'on fait le feu.

Fui. Voyez Pimparrin.

Fuillet. Feuillet. — Le mot qui quelquefois se trouve au bas, séparé des aûtresligncs, s'appelle

Funéraire , qui

lu réclame. Terme d'imptunéur et relieur.

Fuilleto. Ancienne mesure pour le vin.

I Fum. Fumée. Vapeur qui sort ! des choses brûlées ou des choses . humides lorsqu'elles sont chauf'fées. •-- Fumet de la viande cuite.

Fum. Le foin. T. de Marseillei

Fumado. La fumée. — En ai agu une fumado, j'en ai eu ua léger pressentiment.

Fumie De Lue D'eisenço. Ga» doue, matière fécale qu'on tire des latrines, Sec.

Fumie Deis Maoxaks. Litière ou crotte de vers-à-soie.

Funeraou. concerne les. funérailles.

Fuoc. Le feu, acide carbonique.* Le feu naturel.

Fuou. Le feu. T. de Grasse. Voyez le mot de dessus.

Furar. Fureter, fouiller partout. .

Furetar. Voyez Furar.

Furetiar. Voyez Furar.

FurnAr. Fureter, fouillerpar. tout, dans tous les coins et recoins. , i .»'

Furs.ure. Celui qui furctie, qui cherche partout.

Furouge. Farouche, faute, sauvage, qu'on ne peut aborder.

FuROtfît. Furnt, animal destructeur des lapins. — Fure.t. homme qui trouve tout ce qu'il cherche. ...

Furounci.e. Clou, furoncle( Tumeur. )

Furun. Sauvagine. Sente lou furuti, il sent la sauvagine.

Fus. Fuseau, instrument qu'on tourne en filant, et autour duquel on entortille le fil.

Fusado.Fusée, gros serpenteau

pour les feux d'artifice. — Cou

« PrécédentContinuer »