Images de page
PDF

pour l'hiver. Terme de Grasse.

Pourrovo. Chenopodium. (Plante. }.

Porc.i Narie. Discoursindécent et sale, expression de la gueusaille.

Poucdado. Plein une poche , tout ce qu'une poche peut contenir.

Pouci. Pourri, corrompu

Chargé d'humeur, parlant d'une personne.

Pouci. Poussif, qui a la pousse, maladie des chevaux.

PouciDURO. La pourriture , chose corrompue.

Pouciduro. La pousse, maladie des chevaux.

Pouciou .ou Pourciou. Toit-àcochon, étable dans lequel on renferme les cochons.

Poudadouiro. Serpe des vignerons, outil tranchant pour tailler la vigne.

PouDAHiE. Bon buveur , bon biberon. —Vigneron , qui. taille la vigne. Es gai coumo un poudaire .

Poudar. Tailler la vigne. Terme de vigneron. - Bien .boire, boire avec excès.

Poudare. Serpe de vigneron , outil tranchant pour tailler la vigne.

Poupe. Voyez Poudare.

Poude. Pouvoir , ascendant. Un homme à grand■ poude, un homme à grand pouvoir.

Pou Derous. Dangereux, redoutable , formidable , puissant, valeureux.

Poudeto. Serpe à élaguer , outil tranchant. T. d'agricnlture et de jardinier.

Poudreoear. Brûler de la poudre à l'aide d'une ou plusieurs armes à feu.;

P*»i;oRPi.Tîo1te à poudre, meuble de toilette.

Pouer. V. Po'iar.

PoUERC.iRie. T. Pourcarie.

Pouercacuous. Un porcher. Terme de Marseille.

Pougaou. Grosse anguille. T. d'Arles, Tarascou, ikc.

Pokgnado. Poignée, nue pleine main. -- XJpie jointée de mains, c'est les deux mains jointes ensemble. Voyez Jounchado et Grafado.

PoitïNAnp PE PAILLO PER FSBTARUN CUIVAOU. BoUcliOÛ pOUf

bouchonner uu cheval.

PoUGNAPO p'UiVO Espaso. La

monture d!une épée , la poignee d'une épée.

Pougme.Poindre, percer,parlant du lever du jour ou du soleil—Piquer avec une épine, une épingle, ou un piquant quelconque. — Pondre des œufs.

Pougnet. Poignet, endroitpar où le bras se joint à la main.

PpuGniourO. Piqûre , petite blessure que fait une chose q'ù pique.

Poujar. Arriver. Terme de marine, manœuvre pour que la poupe du vaisseau reçoive le vont.

Pouilo. V. Fo.ouqaiero.

Pouillo. Cantarpoudlo, chanter gauguette., chanter pouilie, vomir des injures.

Pouisoun. Poison, du poison.Mauvaise odeur.

Poutnto. Deuteile. Terme de Grasse. — - Pointe de Paris, petit clou en (il de fer, ikc.

Pouipim. Poison, du poison, tout ce qui peut nuire à la santé, à la vie et même à la réputation. — Tout■ ce qui nuit aui fruits, aux plante^., &c.

Pouiri. Pourri', gàtè', corrompu.— Charge d'humeur et de maux vénerien?.:

Poul.ullo. Oiseau de basse-! çoor. Terme générique, parlant des poules.

Poul'.s Un coq, mâle de la poule. ( Oiseau de basse-cour. )

Polie. Poussin, quand il suit encore la mère : son cri s'appelle piailler.

Poulidamen. Doucement, lentement, prudemment, à tâtan. — Joliment.

Poulh>amen. N'ui poulidamen, jeu ai raisonnablement, en assez grande quantité.

PotLiDE. Joli, mignon , bien fait

Poulinas. Mettre bas, parlant des quadrupèdes femelles, lorsqu'ils font leurs petits; cependant on dit : rhienner, parlant d'une chienne ; vêler, parlant d'une vache , &cc.

Poulinasso. Chiure de poule.

— Bague, espèce de pâtisserie.

PûULO D'aigo J ARDINÏÈRO.

Macroule. (Oiseau aquatique.) Poum. Une pomme.--( Fruit.)

— Le poignet ou main fermée. Poum Astre. Pommiercommun.

( Arbre fruitier. )

Poumrrago. Fétide. ( Plante. )

Poumei.e. Faire lou poumele , cul de poule, faire le cul de poule, faire toucher le bout de tous les doi'gts d'une main.

PonMEnEllO. Scabieuse à fleurs blanches. ( Plante'. )

Poumet Ou Poumeto. Pommette, fruit de l'aubépine.

Poumo. Pomme, fruit et tout ce qui en a la forme. — La cerner, c'est la vider.

Poumpo. Fouasse. T. de Ton lou, Marseille , etc.

PoiiNAR. Bien boire , flùter. — Tomber au fond de l'eau et en beaucoup boire.

Pouncu. Ave pounch , avoir enclouéou piqué un cheval avec un clou en le ferrant.

Pouncu. Le point, un point. Terme de couturière et d'ortographe.

Pouncuo. Une pointe, un piquant. --Espèce de couvre chef de paysanne.

PouncuEiar. Poindre, paraître à peine, ne faire que se montrer un peu. •

Poiincuejrar. Etailler , étançonner. T. de maçon. •

Pouncuie. Etaie , étançon: le premier est une pièce de boistlonton se sert pour appuyer une muraille, une poutre, &c., dans un bâtiment qui menace ruiue. —- Etançori , pieu de bois que l'on met au- pied d'une muraille, pour la soutenir.

PouNcno. Bointe, espèce de clou eu (il de fer. — Tout ce qui est pointu.

Pouncuo. Pane d'un marteau.

Pouncuo. Couvre chef, espèce de coiffure de paysanne. Voyez CouqUetio.

Pouncuoun. Piquant, pointe aiguë de certains fruits et de certains animaux.

Pou .ncnoi.'N Ar. Piquer avec une chose■ aiguë.

PouncnouniAR. Voyez Pouncheiar.

Pouncru. Pointu, aigu, qui forme une pointe.

Pou>cirado. Mélisse. (Plante.) Voyez Citrounelo.

PouNtEiio. Poussinière, les pléiades , constellation dans le si^ue du Taureau.

I'oçnsoun. Un poinçon. On donne ce nom à plusieurs outils. Poinçonner en est le verbe.

Potjrtar. Pointer , mirer, ajuster un canon, un fusil. — Envoyer la boule vers le but. — Ponter, mettre son argent sur nne carte.

Pounte. Ponceau, petit pont. T. d'architecture et, de genie.

Pounte. Haut talon de bois. Terme de Marseille.

Potwrnu. Assidut.— Celui qui envoie la boule vers le but— Celui qui ponte son argent sur nne carte.

Poupas. Augmentatif du mot Poupo. Voyez ce mot.

Pou Peou. Bout, mamelon, bout de la mamelle. — Tetin, lorsqu'on ne parle que d'une femme; mamelon, parlant d'un homme; la tête, le trayon , le bout d'une vache , d'une chèvre, &c.

PoupeTo. Soupette. Terme enfantin.

Poupino. Charnu, pommelé , a leis mans poupinos.

Poupo, Poulpe ou palpe, morceau charnu de l'animal ou du fruit.

Poupouctar. (Si) Se mitonner , se choyer, se dorlotter.— Prendre grand soin de sa santé ou de sa personne.

Poupre ou Pourpre. Le polype marin. ( Poisson. )

Poupu.'Charnu, paupin, potelé , dodu , qui a beaucoup de pulpe. Voyez Poupo.

PourCiiLto. Gens qui ne font ou ne se nourrissent que de cochonnerie. V. le mot suivant.

Pourcarie. Vilainie , saleté, cochonnerie , immondice.—Parole sale Malhonnêteté.

Pourcas» Gros pourceau. — Gros vilain , parlant d'une per

sonne qui fait de malhonnêtetc.

Pourcelèno. Taon , grosse mouche qui ne pique pas, et qui s'introduit dans les maisons d'habitation.

Pourcin. Cabiai ou cochondinde , petit animal en forme de lapin et grognant comme le pourceau.

Pourt, Pourido. Joli, jolie. -- Restar pouri, être tranquille, demeurer tranquille et avec décence. — Ne point bouger.

Pouridames. V. Poulidamen.

Pourpre. V. Poupre.

Pourque. Jeune pourceau, jeune cochon. — Un enfant toujours sale.

Pourque Doou Rouan Diou. Coccinelle. —Cloporte est celai qui se roule dès qu'on le touche.

Pourque De Nouastre Segne. V. Pourque doou bouan Diou.

Pourqueiar. Faire de vilainies, de saletés, de cochonneries. —Bousiller un ouvrage.

Pourquetie. Marchand de cochons qui court les foires.

POURQUIE , POURQUIERO. Por

cher , porchère, gardien de pourceaux.

Pourrado. Faire pourrado, faire merveille, grand bénéfice, grand avantage , faire capture, faire fortune, faire grand bruit.

Pourraquo. Asphodèle blanc. (Plante.)

Pourraquo. Faire pourraquo , faire mons et merveilles, faire lediable-à-qnatre. V. Pourrado.

Pourrat. Plants de porreaux.

Pourrato. Porreau sauvage. Voyez Pourrado.

Pourre. Gitar à pourre, négliger , abandonner , prodiguer quelque chose.

Pourres. Mules, maladie des

chevaux. Terme de maréchal.

Pourreto. V. Pourrai.

Pourridie.Pourriture, putréfaction , infection. — Enfant gà'é.

Pourciou. Toit-à-cochon ou étable à cochon.- Pièce d'appartement mal propre et mal tenue.

Pourtarle. Portatif, cet habit est si fripé, qu'il ne pent plus être porté , et non n'est plus portable.

Pourtagno. Une portée, action des feux d'enfans , qui se portent les uns les autres à chèvremorte.

Pourtaire. Porteur, celui qui porte.

Pourtaou. Portail. — Porte eochère d'une cour.

POTJhTAR A DENTÈLO OU A MÈ

Biè. Porter à chèvre-morte, c'est-à-dire, derrière l'échine.

Pourtar. Porter , lorsqu'on ne connaît pas le terme ou l'on ▼a. — Apporter, lorsqu'on le connaît, exemples : cet homme porte près de qnatre cents, cette faiseuse apporte une robe à ma femme.

Pourtaret. Passage assez large et voûté , qui communique d'une rue à l'autre. — Petit portail.

Pourtegue. V. Pourtaret.

Pourteiris. Femme qui charte sur la tête, des marchandises et qui en fait son état.

Pourteto.Petite porte. Voyez Ucet.

Potjrtissoou. Guichet, poutis, petite division d'une porte extérieure de magasin qui se trouve ordinairement dans le bas.

Pous. Puits. — Puits à bras, «eux qui sont sans poulies.

Pous. Pools, tempe, partie

depuis Forcille jusqu'au front.

Pois. . Vovez Primo pous.

Pousaraquo. Puits à eau dormante.

Poustto. Pratique, personne qui se sert habituellement d'un ouvrier ou d'un moulin à huile. — Grande quantité de deurées ou de marchandises à vendre.

Pous Que. Faou pousque, il faut pouvoir.

Poussado. Secousse , heurt, coup de coude, et non pas une poussée.

Poussatre. Celui qui pousse, qui anime une querelle , qui conseille à mal faire.

Poussasso . Tetasse , grosses mamelles. Voyez Pousso.

Potjsseto. Diminutif de Pousso.

PoussETO. Poudre de bois vermoulu , qu'on met ordinairement sur les coupures d'un jeune enfant.

Poussie. Voyez Primopous.

Poussièro. De la cendrée, le plus menu plomb en grenailles pour la chasse aux oiseaux.

Pousso. Mamelles, teton. V. Poupèou.

Poussouru, kuDO. Mamelu, mamelue qui a de grosses mamelles.

Poussous. Poudreux, couvert de poussière.

Poustèmo, Pus qui sort d'une apostème.

Poustèmo. Gitar de poustèmo, apostumer.-Herbe suppurative, celle qui à la vertu de tirer le pus d'une plaie:

Poutage. Mauvais ragoût, soupe très-maigre.

Poutage. Per tout poutage, pour toute chose, par grâce spéciale.

Poutargo. Boutargue, œufJ

depoisson sales :on en fait beaucoup an Martigues avec ceux du mulet. —Ne le confondez pas avec le caviar, nom qu'on donne à des œufs d'esturgeon salés.

Poute. Petit pot, pot dans - lequel on met de la pommadef

Poutèco. Mauvais vin qui a un goût de pourri.

Poutenci. Potence, ancien supplice. Voyez Crocho.

Poutigno. Chassie, la cire des yeux. Voyez Lagagno.

Poutignous. Chassieux, qui a de la cire auxyeux. V. Lagagnous.

PoLTinCAn. Schakots de militaire, principalement les casques de la cavalerie.

Pouti.^canso. Drogues médecinales, odeur de pharmacie.

Poutino. Célérin, poisson qui ressemble beaucoup à la sardine.

Pouti.no. Voyez Lagagno ou Poutigno.

Poutitè. Onguent qui n'a nî vice ni - vertu. Marchand de poutitè, un charlatan.

Poutouot. Petit baiser sur la bouche. Terme des rives du Rhône.

Poutringar.(s!) Se droguer, se medicamenter, prendre des remèdes interieurs.

Poutringo. Boisson droguée, vin frelaté, remède purgatif.

1 Ouvereou. Tourbillon d'eau. Terme de marine.

Pouverie. Fier par fatuite et par étourderie, qui néglige la bienséance.

P R

Pra. Pré, le pré naturel et le. pré artificiel. Pr Ad A Rie. Prairie ou. plutôt

étendue de terre produisant l'herbe.qui fait lé foin. Pradèou. Petit

prairie.
Prear.

pre, peute

Si ) Se croire plus que ce qu'on est, avoir 'trop bonne estime de soi. ■ ■

PflEBomssEt. Fragon piquant, houx frelon, housson, petit houx. ■

Precatori. Couvet, pot où les femmes mettentde la cendre chaude pour se chauffer eu [hiver.

Precatori. Le purgatoire, lieu où certaines âmes expient les fautes non-purifiées en cette vie.

Prefacu. Entreprise à forfait, entreprise à la tâche.-A forfait, est lorsqu'on fait les avances des fournitures et de la maind'œuvre; à la tâche , est quand on ne fournit que son travail.Prix fait serait impropre.

PitEFAcnie- Entrepreneur d'un ouvrage à la tâche.

Pregar. Prier, supplier, faire sa prière ou sa supplique.

Prego-diou De Restourle. La mante religieuse, insecte ailé: il y en a une espèce qui a une longue corne sur la tête :on prendrait son corps pour une paille.

Pueguiero. Une prière, sollicitation, supplique.. Preire Dourle. La vénus, verrucesa. (Coquillage.)

Premeiren. Précoce, hâtif, prématuré.

Premiè. Estre loa premiè à j'tgar, avoir laprimauté. Terme de joueur.

PflEirtiÈ.. Fini premiè, fruit hâtif, précoce, qui mûrit le

pi eue. à cause de pis , grande premier. Voyez Prou/nic.

« PrécédentContinuer »