Images de page
PDF

nattes en spart. Voyez le mot suivant.

Aoufo. Spart. Espèce de jonc qui vient sur les montagnes d'Espagne et en lieu sec.

Aougo. Algue. Paille noire plate et mince , que la mer vomit sur le rivage.

Aoujar. Oser, avoir la hardiesse , la témérité Entreprendre hardiment.

Aoumouino, Aumône; ce qu'on donne aux pauvres par charité. Es uno aoumouino au'agues perdu , c'est un bien que tu aies perdu.

Aourar. Voler , prendre l'essor; action des oiseaux qui s'envolent.

Aoaurado. La dorade. (Pois.)

Aoureilleto. Felouque ou grande chélidoine. (Plan.) Voy. Ooureilleto. - C'est aussi une espèce de pâtisserie.

Aourtllo-d'ai. Grande consoude. (Plante.)

Aouroun. Essor que prend l'oiseau en s'envolant.

Aourre. Autre, autre chose; es ben aourre, c'est bien autre chose.

Aouruou. Loriot. Oiseau d.e passage de couleurs jeaunevert.

Aouruou. Maquereau. (Pois.)

Aouruou , faire i'aouruou , se contrefaire, faire le nigaud.

Aousir. Entendre , ouir, distinguer par le moyen de l'entendement.

Aousido. (U) L'ouie, faculté de l'entendement.

Aoussar. Hausser , relever , trousser.

Aousset. Troussis, pli, couture qu'on fait à une étoffe pour la rendre plus courte.

Aoutar. Elever, hisser.

Aouta. Autel sur lequel on fait le sacrifice de la messe.

Aoutamren. Aussi, tout de même, je le veux bien.

A o u T o. Courage! hisse! élève ! interjectidn qui marque l'encouragement.

AP

j Apaillar. Faire la litière aux

chevaux, faire une jonchée à la

rue ou dans une basse-cour, &c.

Apaillun. Litière, ou soit 'paille , jonc, verdage , ciste , . fougère , &c., pour litière ou t jonchée.

Aparar. Tendre , recevoir. Aparar la man , tendre la main; aparar de coous , recevoir des coups.

Apareissoun. Echalas. Morceau de bois qui sert à soutenir la vigne. - C'est à tort qu'aux environs de Faïence on appelle apareissoun ou pareissoun la broundo ou ramée pour ramer les légunv» . Voyez Pareissoun.

Apareissounar. Echalasser la vigne. — Ramer les haricots , pois, &c. Terme de Faïence.

Apariar. Assembler , rendre égal , accoupler, comparer. ■

Apariar. (S') S'accoupler, se comparer, se mesurer, se rendre égal.

Apeisanir. (S') Prendre les■ mœurs et usages des gens delà campagne.

Apensati. Pensif , rêveur , qui pense , qui songe , qui rêve, qui réfléchit.

Apèou. Appeau. Sifflet d'oiseleur. - Oiseau servant à appeler les autres.

Apeoutt. Fondement d'un mur.-Fosse que l'on fait pour commencer à bâtir.-Maçonnerie qui remplit le fossé et qui doit supporter un édifice quelconque.

Aperamoun Ou AperamounDaou. Là haut. V. adamoun , aperuvaov ouapereitava.au , là bas. Voyez adavaou.

Aperaqui. Tout doucement. Là , tout près, mais je ne rappelle plus l'endroit.

Api. Ache est l'ancien mot français ; Céléri est le nouveau, qui nous vient de l'italien, (Fiante potagère.)

Apioun. Voyez Destraou , Destraroun.

Aplanah. Applanir, rendre un 6ol uni. - Plamr avec la plane , outil de charron , de tourneur à chaise , &c.

Aplanar. Manger tout son bien , dissiper son avoir.

Aplantar. (S') S'arrêter , ne pas aller plus avant.

Aplugi. Pluvieux, disposé à pleuvoir, le tems est à la pluie, ou le tems e: « pluvieux ou pour pleuvoir long-temps encore.

Apoourir. Apauvrir , rendre pauvre. - Epuiser une terre , la rendre moins fertile. - Rendre une langue moins abondante et moins expressive.

Apouncuar. Tailler, rendre un outil plus aigu.

Apountillar. Accoter, appuyer contre quelque chose.

ArouNTii4,AR. (S') Se camper sur ses jambes , s'accoter.

Apoi'stumir. Apostumer , se former en apostème. Apradir. Mettre en pré, semer un champ en pré, Cjç champ est aujourd'hui en pré. Aprivadar. Aprivoiser, priver, parlant des ammaux. - Affaitter, parlant d'un oiseau de proie.

Habituer , parlant des gens. Aprivadamen. Aprivoisement , affaifage. Voyez Aprivadar.

Aprouvaire. Approbateur, celui qui donne son approbation.

AQ

Aqueli. Ceux , celles, ces. Pronom démonstratif.

Aqueou. Ce , cet, celui. Id,

Aquest. Celui, ceux. Idem.

A Qui. Là , adverbe marquant le lieu.

A R

Ararano. Amande pistache.

Ararreno, Salamandre , s. f., reptile du geure des lézards.

Aragan. Avare, qui veut tout s'approprier.

Arangui. Petit serpent luisant qu'on trouve sous l'herbe à l'époque de la fenaison.

Aragno. Araignée , insecte fort connu. - Faucheus ou faur çheux, araignée à longue jambe , qui court sur l'herbe.

Aragno. Vive. Dragon de mer, (Poisson.)

Araire. Araire, charrue. Instrument pour labourer et qu'on fait traîner par des bœufs ou des bètes de somme.

Aramouk. Cep de charrue. Deux pièces de bois qui aboutissent au timon d'un carosse.

Arapedo. Lapas. (Coquillage.)

Arari. Hilaire , nom propre , terme de Grasse. Le peuple prononce ce mot tout comme s'il y avait aaï, c'est-à-dire , qu'il suprime les r. Arrassac. Havre-sac. Sac que le militaire porte sur son dos , renfermant ses effets. Arcado. Arche d'un pont , arcade d'une voûte.

Arçouh D'un Bast. Courbet et non arçon, qui est un morceau de bois plat et courbé , qui soutient la selle d'un cheval. — Arçon , instrument de chapelier.

Arerc. Le hareng. (Poisson qu'on sale.) Caque , est la barrique dans laquelle on les met.

Arencado. Hareng blanc. (Poisson qu'on sale.)

Areno. Arène. Colisée ou amphithéâtre , lieu où combattaient les gladiateurs chez les Grecs et les Romains. Il y en avait plusieurs en Provence: pn en voit encore des restes à Fréjus et à Arles.

Areno ou Aleno. Alêne de cordonnier. - Haleine , air attiré et repoussé par les poumons.

Ares. Archet de berceau que l'on place sur la tête des enfans dans le berceau,pour empêcher que la couverture tombe sur leur visage.

Aresclé. Voyez Ares.

Argeiras. Genêt épineux. (Arbuste.)

Argeirolo. Arzérole, espèce de pomme , de la grosseur d'une cérise.

Argeiroulie. Arzérolier ou argéroulier. (Arbre fruitier.)

Argeirous, Argileux, parlant d'un sol , d'un terrain qui contient beaucoup d'argile.

Akgensaou. Terren argensaou. Voyez Argeirous.

Argen-viou. Vif-argent ou mercure et non argent-vif. — Mettre d'argen viou a un miraou , étamer un miroir.

Argen-dooura. Vermeil.

Argentie. Orfèvre, ouvrier qui fabrique des vases en argent.

Argentiho. Tirelire , petit

vase en terre , dans lequel les enfans laissent tomber quel-, ques pièces de monnaie par une petite ouverture qu'il y a dans le haut.

Argentous. Argenteux , pécunieux, qui a beaucoup du. numéraire.

Argiero. Argile, terre glaise, terre grasse.

Argue. Cabestan , terme de marine. - Amulettes , sont les trous où l'on passe les barres du cabestan.

Argui. Cabestan de moulin à huile , ressence dé pressoir quelconque, cylindre en bois posé à plomb et que l'on tourne par le moyen de plusieurs le-r viers placés honsontalement pour serrer le pressoir.

Argui. Voyez Arguç.

Arlèri. Homme gauche , imT portun, ennuyeux, défiant, &c, Sias un arlèri, vous êtes un nigaud.

Auleten , ES<co. Artésien, ar-> lésjenne; homme , femme de la ville d'Arles.

Armari. Armoire, buffet d'une salle à manger.

Armarie. Armoiries, armes d'une nation , d'une province , d'une ville ou d'une famille, Ces armoiries sont ordinairement peintes ou burinées.

Armenxelo. Pimprenelle. (Plante.)

Armoou. Arroches ou follettes ou bonnes-dames. (Plante bonne à manger cuite.)

Armodn. Ansérine verte. (Plante.)

Arna. Vermoulu, artisonné , rongé par l'artison.

Arnavès. Paliure, arbuste épineux très-connu. — Touffe de cet arbuste.

Arnesca. Enharnaché, mettre le harnais à un cheval. — Cheval qui a tout son harnais.

Arno. Teigne ou Gerce qui ronge la laine et les étoffes en laine. — Artison qui ronge le bois.

Aro. A présent, maintenant, à l'heure qu'il est.

Aroi. Eloi, nom propre.

Arpantaireou Arpantejaike. Arpenteur. -Cerquemaneur est celui chargé de planter des bornes d'héritage. - Cerquemanége est l'office du cerquemaneur, cerquemanement est l'action , cerquemaper est le verbe.

Arpantejaire. Arpenteur, celui qui mesure une terre , soit avec l'arpent soit en la compassant. Voyez Arpantaire.

Arpatejar. Envoyer ses pattes de côté et d'autre. Voyez A rpeja.

Arpejar. Chercher à se prendre des mains, principalement quand on se noie.

Arpo. Griffe d'un animal carnassier. - A leis arpos longos; c'est un escogriffe , c'est-à-dire, qui prend hardiment sans demander.

Arquet. Archet. Ce nom est donné à plusieurs choses.

Arramrage. (AT) A l'abordage , aller à l'abordage, entrer de vive force dans un autre bâtiment. Terme de marine.

Arrabcar. Arracher. Arracher une dent, extirper un cor.

A R R A P Ar. Saisir , donner la main , prendre avec la main , voler quelque chose , s'accrocher à quelque chose, se retenir à quelque chose. - Prendre racine.'

Arrapo-ferre. ManiqUe.

Terme de tailleur , de repasseuse , de chapelier , &c.

Arrapoman. Glouteron ou bardanne. (Plante.)

Arrapoman. Manique , chiffon de cuisine, qu'on se sert pour prendre le crémaillon ou la main en fer ou l'anse d'un chaudron, &c.

A R R A R i. Eclaircir , parlant d'une chose clair-semée.

Arreiro. Tout-à-l'heure. Terme de montagne.

Akrentar. Affermer une terre; louer , arrenter une maison t des appartemens , &c.

Arrentamen. Arrentement, bail à ferme ou à louage.

Arrestarlou Sang. Etancher le sang.

Arret. Filet d'oiseleur.

Arri. Erreur. Ai fach un arri, j'ai fait une erreur , j'ai commis une erreur.

Arri. Marche donc , arri moun ai. Il me fait excrimer pour l'engager à agir.

Arrirar. Arriver, venir de dehors, rentrer ohez soi. Fa que a"arribar , il ne fait que de rentrer.

Arribado. (A 1') Le jour où moment de l'arrivée.

Arriero-man. Un revers- de main. - Dernière levée. Terme de joueur de carte.

Arriez. Arrière, sur le derrière, retourner en arrière. -arsinet. Crochet pour soutenir le fêle. Terme de verrier.

Artemiso. Armoise. (Plante.)

Arteoc. Orteil, doigt du pied.

Artimo. Ledernierpojntqu'on fait à certains jeux de cartes.

Artimo. Faire Vartimo, avoir le hoquet de la mort.

Artisan que travailloun en chambro. Chambrelan.

Artisanot. Jeune artisan , pauvre ou faible artisan. Arudo. Fourmi ailée ;on s'en sert pour prendre des oiseaux à la repuce, en les mettant au bout de la marchette. V. Espcrenco et Espitouran.

AS

Asclo; Bûche , partie d'une plus grosse qu'on a fendu. — Fêjure d'une chose quelconque.

Asperge. (L') L'aspersion , cérémonie religieuse. - Asperge. (Plante.) V. Hamocouniou.

Aspersoir. Goupillon, quand il est en métal; asperaoir, asperges , lorsqu'il est en bois.

Assa. Ça , à propos. Le prer mier est une interjection, qui marque l'étonnement. Ça que me diCes-vous ! Le second est un,e espèce de transition qui sert à passer d'un sujet à un autre.

Assadoular. Rassasier , soûler , manger à son saoul. - N'en .si ou assadoula. J'ensuis fatigué , ennuyé.

Assadoolagno. V. Ventrado.

Assai. Essai. Epreuve qu'on fait de quelque chose; première production d'esprit, &c.

Assaja. Essayer , éprouver une chose, voir si elle peut convenir.

Assajaire. Essayeur , celui qui essaie, qui éprouve une chose, qui fait une épreuve.

Assanar. Cicatriser une plaie, la rendre saine.

Assariar. Faire manger du sel au menu bétail. - Frapper quelqu'un; on dit: l'ai as s aria , je l'ai rossé.

Assassin. Assassinat, meurtre commis par un assassin ou un

meurtrier. C'est une faute de dire on a commis un assassin.

Assegurar. Arrher, assurer un marché, le conclure.

Asseguraire. Assureur, celui qui donne des arrhes et qui assure un marché.

Assetar. (S') S'asseoir. Dites je m'assieds , je m'assis, je m'assierai, et non je m'assois . j'assoyais , je m'assoyerai.

Asseta Uno Rugado. Entasser une lessive.

Asseta. Prendre son faix , parlant d'une voûte.

Asseti. Siége sur lequel on s'assied. - Les trois pieds pour supporter le cuvier de la lessive.

Assetoun. Marcha d'assétoun , se traîner sur son cul.

Assiounar. Parer, arranger , agencer, parlant d'une personne.

Assipar. Entraver , heurter quelque chose.

Assipar ( S' ) A Uno Peiro. Broncher.

Assipado. Choc , rencontre heureuse ou malheureuse , accostement.

Assietado. Assiettée , plein une assiette , une assiette de fruit.

Assoui. Achevé ^ terminé , fini , &c.

Assouido. Voyez SouiJo.

Assoular. (S') Se taire, garder le silence.

Assourar. Presser, enfoncer, fouler quelque chose.

Assoura. Dourmir assoura. Dormi» profondément. -r- La dent s'es assourado , la douleur de la dent a calmé.

Assoustar. (S') S'abriter, se mettre à couvert de la pluie.

Assumai'.. Assaisonner la salade cuite ou crue , &c.

« PrécédentContinuer »