Images de page
PDF
[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

C H A P I T R E I I I.
De la Distinction des Années Bissextiles
&G des Années Communes , avec l'Ex-

plication des Tables de l'Ascension droite &G de la Déclinaison du Soleil.

I. 48. S # le Soleil employoit exactement un certain nom

re de jours à revenir au même point du Ciel par son mouvement particulier, on ne manqueroit pas de ré

gler gler la longueur de l'année sur ce nombre de jours; afin d'attacher, pour ainsi dire, les mêmes saisons aux mêmes quantiémes, & de faire en sorte que toutes les années , autant qu'il dépend de nous, fussent conformes les unes aux autres. Mais on sçait par observation que le Soleil met 365 jours 5 heures 49 minutes à revenir au même degré de l'Ecliptique, & nous ne pouvons pas donner cette longueur à notre année, qui ne doit être formée que d'un certain nombre de jours complets. 49, Tout ce qu'on peut faire de plus pour mieux suivre le cours du Soleil, c'est de joindre des années trop courtes avec des années trop longues, & de faire en sorte qu'un certain nombre des unes & des autres prises ensemble, soit de même longueur qu'un même nombre d'années solaires, ou de révolutions du Soleil autour de l'Ecliptique. On fait trois années de suite de 365 jours , & on ajoute un jour de plus à la quatriéme, qu'on fait de 366 jours, & qu'on nomme Bissextile, pendant qu'on donne le nom de communes aux trois autres. Le jour de plus, on l'ajoute à Février, qui a 29 jours dans les quatriémes années, au lieu qu'il n'a que 28 jours dans les années communes. Cet arrangement fut prescrit par Jules César ; ce qui est cause qu'on donne le nom de Stile Julien à cette maniére de régler les années. On a choisi celles dont le nombre est divisible par quatre, pour les rendre bissextiles : 1752 est une de ces années; 1756 en sera également une, de même que 176o, 1764, 1768, &c. elles seront de 366 jours, au lieu que les intermédiaires seront communes, ou ne seront que de 365 jours. Les unes compensant les autres, quatre sont égales à quatre révolutions du Soleil, ou, ce qui revient au même, l'accord entre notre maniére de compter & le cours du Soleil, recommence tous les quatre ans. 5o.Il ya cependant encore quelque différence au bout de quatre ans; car pour qu'il y eût égalité, il faudroit que le Soleil mît précisément 365 jours 6 heures à revenir au mê

A a

me degré de l'Ecliptique, au lieu que, comme nous l'avons dit, il n'employe à achever † révolution que 365 jours 5 heures 49 minutes. Lorsqu'on a donc égard à la compensation que forment les 4 ans pris ensemble , & † compare chacune de nos années à l'année solaire , il y a un excès de 1 1 minutes , & sur les quatre ans il y en a un de 44 minutes, c'est-à-dire, que quatre de nos années sont trop longues de 44 minutes, ou que le Soleil , au lieu de finir ses quatre révolutions avec nos quatre années , les finit 44 minutes plutôt. . 5 I. Cette différence, en se multipliant, si on ne prenoit soin de la prévenir, deviendroit à la fin très-considérable. Elle avoit déja produit effectivement 1 ojours,lorsque Grégoire XIII , en corrigeant le Calendrier en 1 582, ordonna, pour empêcher cette erreur de s'accumuler, qu'on retranchât dans la suite une année bissextile tous les cent ans, excepté à la fin de chaque quatriéme siécle. L'année 17oo n'a pas été bissextile par cette raison; 18oo ne le sera pas non plus, ni 19oo , mais l'an 2ooo, fin du quatriéme siécle » aura 366 jours. Dans l'impossibilité où l'on se trouve de faire chaque année en particulier égale à celle du Soleil, on réussit presqu'à rendre quatre de nos années de même longueur que celles du Soleil: la petite différence qui reste au bout des quatre ans, on la corrige de siécle en siécle ; & comme cette correction n'est pas encore suffisante, on y retouche tous les quatre cens ans. Cette forme de Calendrier qui est connu sous le nom de nouveau Stile, ou de Stile Grégorien, n'ayant pas été généralement adoptée, † Nations comptent encore actuellement 1 1 jours e quantiéme moins que nous.Après l'an 18oo la différence sera augmentée d'un jour, & elle sera de 13 jours pendant les deux siécles qui suivront l'an 19oo.

[ocr errors]
[ocr errors]

Explications des Tables des Ascensions roites &G des Déclinaisons du Soleil.

[ocr errors]

Trouver dans les Tables la Déclinaison du Soleil pour une certaine heure du matin

[ocr errors]

54. La déclinaison du Soleil va en augmentant depuis un équinoxe jusqu'à un solstice, & va au contraire en diminuant depuis un solstice jusqu'à un équinoxe. Outre cela, elle ne change pas toujours également ; elle souffre un changement d'environ 24 min. d'un jour à l'autre vers les équinoxes, au lieu qu'elle change d'une maniére pres§ vers les solstices; la partie de l'Ecliptique que le Soleil décrit alors, & qui est voisine des Tropiques, étant presque parallele à l'Equateur. Puisque les Tables nous apprennent la différence pour 24 heures ou pour un jour, il nous suffit toujours de faire une petite Regle de Trois , pour trouver combien la déclinaison doit être plus petite ou plus grande à l'heure proposée qu'à midi. Il ne restera plus ensuite qu'à ajouter ce changement, ou le retrancher , selon que la déclinaison va en augmentant ou en diminuant. Il faut toujours comparer l'heure proposée avec Midi, parce que les Tables sont calculées pour cette . derniére heure. # 5. Si l'on veut sçavoir, par exemple, combien le Soeil aura de déclinaison le 12 Mars 1756 à 8 heures du matin , on verra dans la Table que le Soleil avance alors vers l'Equateur de 24 minutes par jour.Ainsi dans les quatre heures d'intervalle qu'il y aura depuis 8 heures du matin jusqu'à Midi, la déclinaison doit changer à proportion de quatre minutes , & ces quatre minutes sont à ajouter à 3 deg. o min. marqués pour Midi , puisque la déclinaison doit être plus grande le matin. Il suit de-là qu'elle sera à 8 heures du matin de 3 deg.4 min. & méridionale. Si l'on demandoit la déclinaison pour 4 heures du soir du même jour , les quatre minutes seroient à retrancher du nombre

« PrécédentContinuer »