Images de page
PDF
[ocr errors]

Dans laquelle on explique la Résolution des Routes de Navigation par diverses Méthodes, soit en se servant de la Régle & du Compas, soit en employant seulement le Calcul, - 379

C H A P 1T R E I. De la Réduction des Routes par le Compas de proportion & par l'Echelle des Cordes simples , 38o CHAP. II. Méthode de résoudre les Routes de Navigation , en se servant des Tables des Sinus & des Logarithmes,

9 I

CHAP. III. Méthode de résoudre les Problêmes de N . tion par l'Echelle des Logarithmes nommée vulgai- rement Echelle A# 2 4 l O

CHAP. IV. De la construction des Tables des Latitudes crois

[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors]

Extrait des Registres de l'Académie Royale des Sciences.
Du 25. Novembre 1752.

· Ess 1 E u R s N 1 c o L E & D'A R c Y , qui avoient été nommés pour examiner un Ouvrage de M. B o U G U E R , intitulé : Nouveau Traité de Navigation, contenant la Théorie & la Pratique du Pilotage, en ayant fait leur rapport , l'Académie a jugé cet Ouvrage digne de l'Impression : en foi de quoi j'ai signé le présent Certificat. A Paris ce 25. Novembre 1752.

signé , G R A N DJ E A N D E FOUCHY , Sécretaire perpétuel de l'Académie Royale des Sciences

[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][merged small]
[merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][graphic]

déja construit ; nous devons supposer qu'il est déja prêt à mettre à la voile , & qu'il s'agit de le conduire en mer. C'est en cela que consiste particuliérement la science des Navigateurs ; ils doivent savoir le Pilotage & la Manœuvre qui font l'objet de deux emplois très-différens. Le Pilotage dont nous nous Qccupons actuellement , nous apprend à connoître toutes les particularités de la route du Vaisseau , & nous met non-seulement en état de déterminer en quel endroit de la mer nous nous trouvons dans chaque instant de notre navigation ; mais aussi de marquer la direction précise que nous devons suivre , pour aller aborder au Port où nous nous proposons de nous rendre. On distingue ordinairement deux sortes de Pilotages. La Navigation est appellée Hauturiére , lorsqu'on avance en pleine mer ou qu'on traverse l'Océan : on la nomme Hauturiére ; parce que le Pilote n'étant plus dirigé par la vûe des côtes , est obligé d'observer les Astres & de prendre hauteur, comme nous aurons soin de l'expliquer. L'autre efpéce de Navigation est le Cabotage, qui consiste à aller de cap en cap ou le long des côtes, sans perdre ordinairement la terre de vûe. Après que nous aurons expliqué les régles du Pilotage dans cet Ouvrage, nous pourons dans la suite traiter de la Mana uvre, qui est l art de donner au Vaisseau par le moyen du vent & des voiles tous les mouvemens nécessaires. Les régles du Pilotage prescrivent la route qu'on doit prendre ; mais il faut se conformer aux régles de la Manœuvre & orienter les voiles ou les disposer d'une maniére convenable, pour obliger le Vaisseau d'embrasser effectivement la route qu'on veut suivre , & pour le faire singler ou marcher avec vitesse. le Pilotage de même que toutes les autres parties de la Marine, empruntent § termes & diverses connoissances de la Géométrie. Nous les indiquerons ici d'une maniére succinte , en évitant souvent pour nous

« PrécédentContinuer »