GEORGES VALOIS

Couverture
Editions L'Harmattan, 1 oct. 2001 - 328 pages
Le destin politique de Georges Valois se mêle à la première moitié du XXe siècle. Après avoir côtoyé les milieux anarchistes, Valois trouve à partir de 1906 son assise politique à l'Action Française. Mais la guerre devait ébranler bien des certitudes. En novembre 1925, Valois jugeant l'Action française incapable de provoquer un changement de régime, fonde le Faisceau, qui sans être une simple imitation du Fascio italien, entend poursuivre selon ses propres méthodes un objectif identique : conquérir, ou tout au moins participer au pouvoir, afin de mener une politique nationale. Ce sera un échec.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

De IAnarchie à lAction Française
11
LHomme qui vient
55
La monarchie et la classe ouvrière
79
LEconomie Nouvelle
107
La Défense du Franc
131
La campagne pour les Etats Généraux
155
La politique extérieure
169
La rupture avec lAction Française et la naissance du Faisceau
179
La vie du Faisceau et son échec
221
La République syndicale et la crise du capitalisme
267
Lapproche de la guerre
301
Conclusion
319
Droits d'auteur

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques