Nouvelles annales de mathématiques: journal des candidats aux écoles polytechnique et normale, Volume 1 ;Volume 13

Couverture
Camille Christopher Gerono, Oiry Terquem, Charles-Ange Laisant, Raoul Bricard, Auguste Boulanger
Carilian-Gœury et Vor. Dalmont, 1854
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 369 - Nous avons beau enfler nos conceptions, nous n'enfantons que des atomes au prix de la réalité des choses. C'est une sphère infinie dont le centre est par-tout, la circonférence nulle part.
Page 369 - C'est une sphère infinie dont le centre est partout, la circonférence nulle part*. Enfin c'est le plus grand caractère sensible de la toute-puissance de Dieu, que notre imagination se perde dans cette pensée.
Page 350 - Il n'ya qu'un point indivisible qui soit le véritable lieu de voir les tableaux : les autres sont trop près, trop loin, trop haut,' trop bas. La perspective l'assigne dans l'art de la peinture. Mais dans la vérité et dans la morale, qui l'assignera?
Page 394 - Cet hom me possédait la méthode du Sindhind , relative aux mouvements » des astres et aux équations calculées au moyen de sinus de quart en » quart de degré. Il connaissait aussi diverses manières de déterminer les » éclipses, ainsi que le lever des signes du zodiaque. Il avait composé un » abrégé d'un ouvrage relatif à ces matières , qu'on attribuait à un prince
Page 121 - Menons un cinquième cercle par les points P, E, R, et un sixième cercle par les points Q, F, S : ces deux derniers cercles coupent la troisième diagonale EF au même point V. Les six cercles se coupent au même point Z, et les six arcs ZA, ZB, ZC, ZD, ZE, ZF, pris d'un même côté, sont semblables. Soit G l'intersection des deux diagonales AC, BD; les quatre points G, U, T, Z sont sur une même circonférence. Soit 11 l'intersection des diagonales AC, EF; les quatre points H, V, T, Z sont sur...
Page 151 - objet, ce sont le nombre absolu et les grandeurs mesu« rables, étant inconnus mais rapportés à quelque chose « de connu, de manière à pouvoir être déterminés; les « choses connues sont des quantités ou des rapports « individuellement déterminés ainsi qu'on le reconnaît « en les examinant attentivement ; ce qu'on cherche « dans cet art, ce sont les relations qui joignent les don...
Page 292 - P.Paolo les appelloit, me tient hors de commerce pour tout ce qui les regarde, et je souffre mesme avec peine qu'un esprit comme le vostre y emploie du temps.
Page 271 - Charpentier fut non seulement étranger au meurtre de Ramus, mais qu'il témoigna la plus vive douleur , en apprenant la mort d'un si grand homme , Fornentent de l
Page 360 - Inscrire dans la sphère un cône dont la surface convexe soit équivalente à celle de la calotte sphérique qui est terminée au même cercle.
Page 300 - Démontrer le théorème suivant relatif à l'hyperbole. Si l'on prend pour diamètre d'un cercle la portion de l'axe non transverse comprise entre le centre et la normale en un point quelconque de la courbe, la tangente menée au cercle par ce dernier point est égale au demi-axe réel. Résoudre, d'après cela, la question suivante : Etant donnés les deux sommets et un troisième point quelconque de l'hyperbole, construire la normale en ce point.

Informations bibliographiques