Mercure de France

Couverture
1765
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 105 - Origine du gouvernement français , où l'on examine ce qui est resté en France, sous la première race de nos rois, de la forme du gouvernement qui subsistait dans les Gaules sous la domination romaine.
Page 106 - L'esprit de M. Nicole ou Instructions sur les Vérités de la Religion, tirées des Ouvrages de ce grand théologien, tant...
Page 61 - Mars où s'eft trouve .le Confeil ordinaire de la; ville , le Procureur du Roi a dit : MESSIEURS, Nous avons appris , avec la joie la' plus vive , que le Siège de Calais que M.
Page 61 - ... de nos pères. A l'image de ces Héros (toujours préfente à nos yeux) va fe joindre pour jamais celle de l'Auteur aimable qui à fu fi bien les caractérifer.
Page 173 - Pour quels brillants destins ta bonté me fit naître! Si dans l'obscurité tu plaças mon berceau , Les rayons de la gloire entourent mon tombeau. Je vois ce noble éclat, étendu sur la France, Des siècles reculés franchir l'espace immense, Et Calais recevant de vingt peuples jaloux Un hommage immortel qu'il ne devra qu'à nous.
Page 61 - Ville a l'avantage de la partager avec lui , puifqu'elle lui a fourni,. dans le fujet de fa pièce , un de ces grands exemples d'amour, d'attachement & de fidélité dont tout François doit être animé pour fon Roi , & dont cette Ville a donné tant de preuves...
Page 14 - Ganick; c'eft moi qui te le donne. De mes lauriers , fans toi fur m'a tombe flétris , Ma main te doit une couronne. Tu n'eus point de modèle , & n'as point de rival. * Viens occuper le trône élevé fur ma cendre ; Et fi je te fuis cher , attends pour en deftendre , Que la nature enfin produife ton égal.
Page 186 - Et se trouve à Paris, chez Duchesne, Libraire, rue saint Jacques, au Temple du Goût, 1756, 2 tom.
Page 18 - Ce n'eft qu'à trente ans qu'il eft permis chez eux de porter la barbe pleine. Avant cet âge un jeune homme fe rafe les joues & le menton...
Page 11 - Ses graces même auroient un air guerrier. D'une main il tiendroit des branches de laurier , •Et de l'autre des fleurs pour le fein de T/hémire. On repréfenteroit des fieges , des combats , Autour de cette auguûe image. Elle peindroit l'amour , la vertu , le courage; Et le nom de Briffac feroit infcrit au bas.

Informations bibliographiques