Images de page
PDF
ePub

rien du tout aux songes; et, quant au raisonnement du mariage, vous avez deux savans, deux philosophes vos voisins, qui sont gens à vous débiter tout ce qu'on peut dire sur ce sujet. Comme ils sont de sectes différentes, vous pouvez examiner leurs diverses opinions là-dessus. Pour moi, je me contente de ce que je vous ai dit tantôt, et demeure votre serviteur.

SGANARELLE, Il a raison. Il faut que je consulte un peu ces genslà sur l'incertitude où je suis.

[graphic]

PANCRACE, de même, sans voir Sgana relle.
Tu te veux ineler de raisonner, et tu ne sais

pas seulement les élémens de la raison..

SGAN ARELLE, à part. La colère l'empêche de me voir. (à Pancrace.) Seigneur....

PANCRACE, de même, sans voir Sganarelle. C'est une proposition condamnable dans toutes les terres de la philosophie.

SGA NARELLE, il faut qu'on l'ait fort irrité. (à Pancrace.) Je....

PANCRACE, de même, sans voir Sganarelle.
Toto cælo, totá viá aberras.

SGANARELLE.
Je baise les mains à monsieur le docteur.

à part.

PANCRACE.
Serviteur.

SGANARELLE.
Peut-on....
PANCRACE, se retournant vers l'endroit par où il est entré.

Sais-tu bien ce que tu as fait ? Un syllogisme in balordo.

SGANARELLE. Je vous....

PANCRACE, de même. La majeure en est inepte, la mineure impertinente, et la conclusion ridicule.

SGANARELLE.

Je....

PANCRACE,

de même.

Je crèverois plutôt que d'avouer ce que tu dis; et

jesoutiendrai mon opinion jusqu'à la dernière goutte de mon encre.

SGANARELLE. Puis-je....

PANCRACE, de même. Oui, je défendrai cette proposition, pugnis et calcibus , unguibus et rostro.

SGANARELLE. Seigneur Aristote, peut-on savoir ce qui vous met si fort en colère ?

PANCRACE.

Un sujet le plus juste du monde.

SGANARELLE.

Et quoi encore?

PANCRACE.

Un ignorant m'a voulu soutenir une proposition erronée, une proposition épouvantable, effroyable, exécrable.

SGANARELLE.

Puis-je demander ce que c'est?

PANCRACE.

Ah, seigneur Sganarelle ! tout est renversé aujourd'hui , et le monde est tombé dans une corruption générale. Une licence épouvantable règne partout; et les magistrats, qui sont établis pour maintenir l'ordre dans cet état, devroient mourir de honte, en souffrant un scandale aussi intolérable que celui dont je veux parler.

SGANARELLE.

Quoi donc?

PANCRACE. N'est-ce pas une chose horrible, une chose qui crie vengeance au ciel, que d'endurer qu'on dise publiquement la forme d'un chapeau ?

SGA NARELLE.

Comment ?

PANCRACE.

Je soutiens qu'il faut dire la figure d'un chapeau, et non pas la forme. D'autant qu'il y a cette différence entre la forme et la figure, que la forme est la disposition extérieure des corps qui sont animés ; et la figure, la disposition extérieure des corps qui sont inanimés; et puisque le chapeau est un corps inanimé, il faut dire la figure d'un chapeau, et non pas la forme. (se retournant encore du côté par où il est entré. ) Oui , ignorant que vous êtes, c'est ainsi qu'il faut parler ; et ce sont les termes exprès d'Aristote dans le chapitre de la qualité.

SGANARELLE, à part. Je pensois que tout fût perdu. (à Pancrace.) Seigneur docteur, ne songez plus à tout cela. Je....

PANCRACE.

Je suis dans une colère que je ne me sens pas.

SGANARELLE.

Laissez la forme et le chapeau en paix. J'ai quelque chose à vous communiquer. Je....

PANCRACE.

Impertinent!

SGANARELLE.

De grâce, remettez-vous. Je....

[ocr errors]

PANCRACE.
Ignorant!

SGANARELLE.
Eh, mon Dieu ! Je....

PANCRACE.

Me vouloir soutenir une proposition de la sorte!

SGANARELLE.

Il a tort. Je....

PANCRACE.
Une proposition condamnée

par

Aristote!
SGANARELLE.
Cela est vrai. Je....

PANCRACE.

En termes exprès.
SGANARELLE, se tournant du côté par où Pancrace est entré.

Vous avez raison. Oui, vous êtes un sot, et un impudent , de vouloir disputer contre un docteur qui sait lire et écrire. Voilà qui est fait. Je vous prie de m'écouter. Je viens vous consulter sur une affaire qui m'embarrasse. J'ai dessein de prendre une femme pour me tenir compagnie dans mon ménage. La personne est belle et bien faite; elle me plaît beaucoup, et est ravie de m'épouser. Son père me l'a accordée ; mais je crains un peu ce que vous savez, la disgrâce dont on ne plaint personne; et je voudrois bien vous prier, comme philosophe, de me dire votre sentiment. Hé, quel est votre avis làdessus ?

PANCRACE.

Plutôt que d'accorder qu'il faille dire la forme d'un

« PrécédentContinuer »