Images de page
PDF
ePub

ardeur. Il n'y a que les poètes qui emploient encore ce mot au pluriel.

6 Quelque sujet que j'aie de me plaindre de vous du secret, etc. On retrancheroit aujourd'hui de vous, comme inutile à la phrase, et comme multipliant désagréablement la particule de.

SCÈNE VI. ; Il est aisé de voir que Regnard a dessiné ses Folies amoureuses d'après cette scène et d'après toute la pièce. Lucinde ne fait point la folle ici, mais seulement la malade.

ACTE II.

SCÈNE I. 8 Il ne faut jamais dire une telle personne est morte d'une fièvre et d'une fluxion sur la poitrine, mais, elle est morte de quatre médecins. Pline, dans son Histoire naturelle, cite une épitaphe où l'on fait dire à un mort qu'il est mort du nombre de ses médecins. Turbá se medicorum periisse. L A SCÈNE III.

9 Leur montrer leur béjaune. Terme familier, dit le Dictionnaire de l'Académie , emprunté de la fauconnerie, et qui signifie oiseau jeune et niais.

LE MISANTHROPE,

COMÉDIE EN CINQ ACTES.

[ocr errors]
[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

Cette comédie en vers et en cinq actes fut jouée sur le théâtre du Palais-Royal, le 4 juin 1666.

Nous voilà parvenus à un des chefs-d'ouvre de la scène comique françoise, car il n'est pas aisé de prononcer entre le Tartufe et le Misanthrope ; c'est l'embarras où l'on se trouve lorsqu'il faut choisir entre Phèdre et Iphigénie, ou entre Rodogune et Cinna.

Il étoit réservé à notre siècle dissertateur et confiant d'attaquer le Misanthrope, si admiré de toute l'Europe, et traduit dans toutes les langues'. M. R... de G.... 2 dans sa Lettre à M. d'Alembert s'est livré, sur cette comédie, à des déclamations d'un vertueux Spartiate, ignorant et la science aimable des moeurs, et le vrai goût des spectacles chez une nation policée qui ne vit point sous un gouvernement démocratique.

M. d'Alembert s'est garanti de partager avec M. R....

Les premiers auteurs anglois (dit M. l'abbé Dubos, t. 1, p. 166,) qui mirent en leur langue les comédies de Molière, les traduisirent mot à mot. Ceux qui l'ont fait dans la suite ont accommodé la comédie françoise aux mæurs angloises ; ils en ont changé la scène et les incidens : c'est ainsi que Wicherley en usa , lorsqu'il fit du Misanthrope de Molière son Homme au franc procédé, qu'il suppose être un Anglois et un homme de mer.

* J. J. Rousseau, de Genève.

[ocr errors]
« PrécédentContinuer »