Images de page
PDF
ePub

Depuis que parmi nous ils vous ont vu paroître,

Ne veulent plus me reconnoître;
Et, chargés de présens, viennent avecque moi .
Vous porter ce tribut pour marque de leur foi.
Les habitans légers de cet heureux bocage,
De tomber dans vos rets font leur sort le plus doux,

Et n'estiment rien davantage

Que l'heur de périr de vos coups.
Amour, dont vous avez la grâce et le visage,
A le même secret que vous.

Nam

[ocr errors]
[ocr errors]

Jeune divinité, ne vous étonnez pas,
Lorsque nous vous offrons en ce fameux repas

L'élite de nos bergeries :

Si nos troupeaux goûtent en paix alimentare ; Les herbages de nos prairies,

Nous devons ce bonheur à vos divins attraits. Ces récits achevés, une grande table, en forme de croissant, ronde du côté où l'on devoit couvrir, et garnie de fleurs de celui où elle étoit creuse , vint à se découvrir.

Trente-six violons, très bien vêtus, parurent derrière sur un petit théâtre , pendant que messieurs de La Marche et Parfait, père, frère et fils, contrôleurs-généraux, sous les noms de l’Abondance, de la Joie, de la Propreté, et de la Bonne-Chère, la firent couvrir par les Plaisirs, par les Jeux, par les Ris, et par les Délices.

Leurs Majestés s’y mirent en cet ordre, qui prévint tous les embarras qui eussent pu naître pour les rangs. La reine mère étoit assise au milieu de la table, et avoit à sa main droite :

LE ROI.
Mademoiselle d'Alençon.
Madame la Princesse.
Mademoiselle d'Elbæuf.
Madame de Béthune.
Madame la duchesse de Créquy.

MONSIEUR.
Madame la duchesse de Saint-Aignan.
Madame la maréchale du Plessis.
Madame la maréchale d'Étampes. o .
Madame de Gourdon.
Madame de Montespan.
Madame d’Humières.
Mademoiselle de Brancas.
Madame d'Armagnac.
Madame la comtesse de Soissons.
Madame la princesse de Bade.

Mademoiselle de Grançay.
De l'autre côté étoient assises:

LA REINE. ..
Madame de Carignan.
Madame de Flaix.
Madame la duchesse de Foix.
Madame de Brancas.
Madame de Froullay.
Madame la duchesse de Navailles.
Mademoiselle d'Ardennes.
Mademoiselle de Coetlogon.
Madame de Crussol.
Madame de Montausier.

MADAME.
Madame la princesse Bénédictine.
Madame la Duchesse.
Madame de Rouvroy.
Mademoiselle de La Mothe.
Madame de Marsé.
Mademoiselle de La Vallière.
Mademoiselle d’Artigny.
Mademoiselle du Bellay.

[graphic]

man mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmornar

DEUXIÈME JOURNÉE.

SUITE DES PLAISIRS DE L'ILE ENCHANTÉE.

LORSQUE la nuit du second jour fut venue, Leurs Majestés se rendirent dans un autre rond environné de palissades comme le premier, et sur la même ligne, s'avançant toujours vers le lac où l'on feignoit que le palais d’Alcine étoit bâti. Le dessein de cette seconde fête étoit que Roger et les chevaliers de sa quadrille, après avoir fait des merveilles aux courses, que par l'ordre de la belle magicienne ils avoient faites en faveur de la reine, continuoient en ce même dessein pour le divertissement suivant; et que l'ile flottante n'ayant point éloigné le rivage de la France, ils donnoient à Sa Majesté le plaisir d'une comédie dont la scène étoit en Élide.

Le roi fit donc couvrir de toiles , en si peu de temps qu’on avoit lieu de s'en étonner, tout ce rond d'une espèce de dôme, pour défendre contre le vent le grand nombre de flambeaux et de bougies qui devoient éclairer le théâtre, dont la décoration étoit fort agréable.

Aussitôt qu'on eut levé la toile, un grand concert de plusieurs instrumens se fit entendre, et l'Aurore ouvrit la scène. On y représenta la Princesse d'Élide , comédie-ballet, avec un prologue et des intermèdes. . NOMS DES PERSONNES QUI ONT RÉCITÉ, DANSÉ ET CHANTÉ

DANS LA COMÉDIE DE LA PRINCESSE D'ÉLIDE.

DANS LE PROLOGUE. L'Aurore, mademoiselle Hilaire. — Lyciscas, le sieur Mo

lière. — Valets de chiens chantans, les séeurs Estival, Don, Blondel. — Valets de chiens dansans, les sieurs Paysan, Chicanneau , Noblet, Pesan, Bonard , La Pierre.

DANS LA COMÉDIE.

Iphitas, le sieur Hubert. — La princesse d'Élide, mademoi

selle Molière. - Euriale, le sieur La Grange. - Aristomène, le sieur du Croisy. — Théocle, le sieur Béjart. Aglante, mademoiselle du Parc. — Cinthie, mademoiselle de Brie. --- Arbate, le sieur La Thorillière. - Philis, mademoiselle Béjart. — Moron, le sieur Molière. - Lycas, le sieur Prevost.

DANS LES INTERM È D E S.

Dans le Ier. Chasseurs dansans , les sieurs Manceau, Chican

neau, Balthasard, Noblet, Bonard, Magny, La Pierre. Dans le II°. Satyre chantant, le sieur Estival. – Satyres

dansans.... Dans le III•. Berger chantant, le sieur Blondel. Dans le IV. Philis, mademoiselle Béjart. —- Climène, ma

demoiselle... Dans le Ve. Bergers chantans, les sieurs Le Gros , Estival ,

Don, Blondel. Bergères chantantes , mesdemoiselles Hilaire et La Barre,

Tous six, se prenant par la main, chantèrent une chanson à danser, à laquelle les autres bergers répondirent en chæur.

Pendant les danses, il sortit de dessous le théâtre la machine d'un grand arbre chargé de seize Faunes, dont huit jouoient de la flûte, et les autres du violon, avec un concert le plus agréable du monde. Trente violons leur répondoient de l'orchestre, avec six autres concertans de clavecins ết de théorbes, qui étoient les sieurs d'Anglebert, Richarck, Itier, La Barre le cadet, Tissu, et Le Moine ; et quatre bér

« PrécédentContinuer »