Mémoires de la Société d'agriculture, sciences, belles-lettres et arts d'Orléans, Volume 45

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 247 - J'ai quelquefois aimé : je n'aurais pas alors Contre le Louvre et ses trésors, Contre le firmament et sa voûte céleste, Changé les bois, changé les lieux Honorés par les pas, éclairés par les yeux De l'aimable et jeune bergère Pour qui, sous le fils de Cythère, Je servis, engagé par mes premiers serments.
Page 247 - Qu'un ami véritable est une douce chose! Il cherche vos besoins au fond de votre cœur...
Page 234 - Les fables ne sont pas ce qu'elles semblent être ; Le plus simple animal nous y tient lieu de maître. Une morale nue apporte de l'ennui : Le conte fait passer le précepte avec lui.
Page 249 - M'occuper tout entier, et m'apprendre des cieux Les divers mouvements inconnus à nos yeux, Les noms et les vertus de ces clartés errantes Par qui sont nos destins et nos mœurs différentes?
Page 232 - Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages, Dans la nuit éternelle emportés sans retour, Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges Jeter l'ancre un seul jour? O lac ! l'année à peine a fini sa carrière, Et près des flots chéris qu'elle devait revoir, Regarde ! je viens seul m'asseoir sur cette pierre Où tu la vis s'asseoir...
Page 249 - Solitude, où je trouve une douceur secrète, Lieux que j'aimai toujours, ne pourrai-je jamais Loin du monde et du bruit goûter l'ombre et le frais?
Page 240 - Craignez, Romains, craignez que le ciel quelque jour Ne transporte chez vous les pleurs et la misère; Et mettant en nos mains, par un juste retour...
Page 246 - Tout le bien du monde est à nous, Tous les honneurs , toutes les femmes. Quand je suis seul, je fais au plus brave un défi ; Je m'écarte, je vais détrôner le sophi; On m'élit roi , mon peuple m'aime ; Les diadèmes vont sur ma tête pleurant : Quelque accident fait-il que je rentre en moi-même.1 ? Je suis gros Jean comme devant.
Page 229 - On me faisait bien apprendre aussi par cœur quelques Fables de La Fontaine ; mais ces vers boiteux , disloqués , inégaux , sans symétrie ni dans l'oreille ni sur la page, me rebutaient.
Page 246 - Pyrrhus, la laitière, enfin tous. • Autant les sages que les fous. Chacun songe en veillant ; il n'est rien de plus doux : Une flatteuse erreur emporte alors nos ames ; Tout le bien du monde est à nous , Tous les honneurs, toutes les femmes.

Informations bibliographiques