Voirs et savoirs: Esquisse d'une sociologie du regard

Couverture
(Presses universitaires de France) réédition numérique FeniXX - 280 pages
Le regard est au cœur de toutes nos activités. Il s’inscrit dans toute relation avec le monde, filtre et organise une grande part des informations qui nous sont nécessaires et constitue ainsi un fait social majeur, en même temps qu’un principe actif de changement. Socialement produit, le regard l’est en effet en ce qu’il est conditionné par le jeu des formes qui nous entourent et qui contribuent à édifier des codes visuels générateurs d’habitus perceptif, cognitif et symbolique. Mais il est aussi producteur du social puisqu’en retour le voir est générateur de savoir, l’élaboration des concepts commençant avec la perception des formes. A l’intérieur d’une histoire des formes culturelles — art et science —, l’enjeu est donc de saisir la dynamique selon laquelle un ordre visuel participe à la « construction sociale de la réalit頻 et contribue au renouvellement des rationalités.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques