Dictionnaire de l'Académie françoise, Volume 2

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 270 - Et on dit fig. & fam. qu'i/n homme ef au foil ff à la plume , pour dire , qu'il a du talent , du génie pour les armes & pour les lettres , qu'il a tout ce qu'il faut pour fe diftinguer en divers genres.
Page 85 - Moitié des femmes employées pour impenfes & améliorations fur l'héritage de l'un 'des conjoints par mariage , faites aux dépens de la communauté. Cette moitié eft due par celui des deux conjoints auquel appartient l'héritage , & il doit la payer à l'autre ou à fes héritiers. Lorfque pendant la communauté il a été exercé un retrait...
Page 273 - On dit encore proverbialement & populairement , s'il me donne des pois , je lui donnerai des fèves ; pour dire, s'il me fait de la. peine, s'il me donne du chagrin, je lui rendrai la pareille.
Page 117 - La multiplication est une règle , par laquelle on répète un nombre autant de fois qu'il ya d'unités dans un autre nombre ; ce qui forme une somme totale , qui s'appèle le produit.
Page 7 - Un petit morceau de pâte aigre , qui étant mêlée avec la pâte dont on veut faire le pain, sert à la faire lever, à la faire fermenter.
Page 279 - Laurent , où il ya des fauts qu'on ne peut remonter ni defcendre en canot, on dit , Faire portage , pour dire , Porter par terre le canot & tout ce qui eft dedans au-delà de la chute d'eau.
Page 44 - Ave^ - vous quelque chofe à mander à Londres. On dit proverbialement , pour faire entendre qu'on n'a point craint de dire en face à quelqu'un une chofe fâcheufe , je ne lui ai point mandé , je lui ai dit que .... On dit , mander quelqu'un j pouc dire , lui donner avis ou ordre qu'il ait à venir. // manda fes amis pour affijler- à cette fête. On l'a mande
Page 272 - On dit la pointe du jour, pour dire le point du jour, la première apparence du jour
Page 214 - Dict. de Pomey. *Pavoisade d'une galère, c'est, dit Nicot , le grand nombre de pavois qui sont aux deux côtés de la galère pour couvrir et défendre ceux qui rament.
Page 213 - On dit aussi tirer les marrons du feu avec la patte du chat , pour dire, faire faire par un autre ce qu'on craint de faire par soimême.

Informations bibliographiques