Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres
" N'aurait jamais produit le trouble où je me voi. Si tu le connaissais, si tu pouvais l'entendre, Ah ! tu saurais trop bien qu'on ne peut s'y méprendre ; Que rien ne lui ressemble , et que ce sont des traits Qu'avec d'autres , Lisette , on ne confond... "
Oeuvres complètes - Page 520
de Jean-Baptiste-Louis Gresset - 1807
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Petite bibliothèque des théatres, contenant un recueil des ..., Volume 47

1787
...le trouble où je me voi; Si tu le connoîîsoïs , si tu pouvois m'entendre , Ah ! tu saurais tiop bien qu'on ne peut s'y méprendre, Que rien ne lui...que ce sont des traits Qu'avec d'autres, Lisette, on neconfon.t jamais! Le doux saisissement d'un joie imprévue, Tous les plaisirs du cœur m'ont remplie...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Répertoire du Théâtre François: "Comédies."

Petitot (M., Claude-Bernard) - 1803
...où je me voi. Si tu le connoissois , si tu pouvois l'entendre, Ah ! tu saurois trop bien qu'onnepeut sy méprendre, Que rien ne lui ressemble, et que ce...Le doux saisissement d'une joie imprévue, Tous les plaisirsducœurm'ontremplieàsa vue : J'ai voulu l'appeler ; je l'aurois dû , je crois ; Mes transports...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres de M. Gresset, Volume 2

Gresset - 1805
...N'auroit jamais produit le trouble où je me vois; Si tu le connoissois, si tu pouvois l'entendre, Ah ! tu saurois trop bien qu'on ne peut s'y méprendre...Que rien ne lui ressemble, et que ce sont des traits On l'emporte souvent sur la duplicite*, En allant son chemin avec simplicité , Et.... FR ON T IN ,.derrlère...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Théatre des auteurs du second ordre ou recueil des tragédies et ..., Volume 9

1808
...produit le trouble où je me voi : Si tu le connoissois , si tu pou vois m'entendre , Ah ! tu saurais trop bien qu'on ne peut s'y méprendre ; Que rien...traits Qu'avec d'autres , Lisette , on ne confond lamais. Le doux saisissement d'une joie imprévue, Tous les plaisirs du cœur, m'ont remplie à sa...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres, Volume 2

Kean Baptiste Louis Gressetn - 1811
...N'auroit jamais produit le trouble où je me voi : Si tu le connoissois, si tu pouvois l'entendre, Ah ! tu saurois trop bien qu'on ne peut s'y méprendre...crois; Mes transports m'ont ôté l'usage de la voix, llétoit déja loin... Mais, dis-tu vrai, Lisette? Quoi! Frontin!... LISETTE. II me tient l'aventure...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Théåtre des auteurs du second ordre ...

Répertoire général du Théåtre Français - 1814
...je me voi : Si tu le connoissois , si tu pouvois m'entendre , Ah ! tusaurois trop bien qu'on uepeut s'y méprendre; Que rien ne lui ressemble, et que...saisissement d'une joie imprévue, Tous les plaisirs du cœnr, m'ont remplie à sa vue: , J'ai voulu l'appeler, je l'aurois dû, je crois; Mes transports m'ont...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Répertoire général du Théâtre Français: Comédies en verse I-XVII

1818
...N'auroit jamais produit le trouMc où je me voi : Si tu le connoissois , si tu pouvois m'entendre, Ah ! tu saurois trop bien qu'on ne peut s'y méprendre...des traits Qu'avec d'autres, Lisette, on ne confond jamaip. Le doux saisissement d'une joie imprévue, Tous les plaisirs du cceur, in'bm remplie à sa...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Répertoire général du Théâtre français: Comédies en verse, I-XVII, t.52-65 ...

1821
...pouvois m'entendre, Ah ! tu saurois irop bien qu'on ne peut s'y méprendre ; Que rien ne lui ressemLle , et que ce sont des traits Qu'avec d'autres, Lisette,...Tous les plaisirs du cœur, m'ont remplie à sa vue : J'ii voulu l'appeler , je l'aurois di\, je crois; f Mes transports m'ont été l'Usage de la voix...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Le méchant

Jean-Baptiste-Louis Gresset - 1821 - 96 pages
...N'auroit jamais produit le trouble où je me voi : Si tu le connoissois, si tu pouvois m'entendre, Ah ! tu saurois trop bien qu'on ne peut s'y méprendre; Que rien ne lui ressemble, et que de sont des traits Qu'arec d'autres, Lisette, on ne confond jamaip. Ir doux saisissement d'une joie...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres complètes, Volume 2

Jean Baptiste L. Gresset - 1824
...trouble où je me voi : Si tu le connaissais, si tu pouvais l'entendre, Ah ! lu saurais trop bienqu'on ne peut s'y méprendre ; Que rien ne lui ressemble,...m'ont remplie à sa vue: J'ai voulu l'appeler, je l'aurais dû , je crois ; Mes transports m'ont ôté l'usage de la voix, II était déjà loin... Mais,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger le PDF