Revue encyclopédique [formerly Annales encyclopédiques].

Couverture
1824
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 25 - ... que le combat Pendant qu'avec un air assuré il s'avance pour recevoir la parole de ces braves gens, ceux-ci, toujours en garde, craignent la surprise de quelque nouvelle attaque ; leur effroyable décharge met les nôtres en furie; on ne voit plus que carnage; le sang enivre le soldat, jusqu'à ce que le grand prince, qui ne put voir égorger ces lions comme de timides brebis, calma les courages émus et joignit au plaisir de vaincre celui de pardonner.
Page 88 - Lorsqu'une réforme est devenue nécessaire, et que le moment de l'accomplir est arrivé, rien ne l'empêche, et tout la sert. Heureux alors les hommes, s'ils savaient s'entendre, si les uns cédaient ce qu'ils ont de trop, si les autres se contentaient de ce qui leur manque ; les révolutions se feraient à l'amiable, et l'historien n'aurait à rappeler ni excès ni malheurs ; il n'aurait qu'à montrer l'humanité rendue plus sage, plus libre et plus fortunée.
Page 37 - Seigneur, j'ai tout prévu pour une mort si juste : Le poison est tout prêt. La fameuse Locuste A redoublé pour moi ses soins officieux : Elle a fait expirer un esclave à mes yeux; Et le fer est moins prompt, pour trancher une vie, Que le nouveau poison que sa main me confie.
Page 41 - Botanique du voyage autour du monde, fait par ordre du roi sur les corvettes l'Uranie et La Physicienne pendant les années 1817 — 20 par M.
Page 96 - J'en sens l'influence dans mes ouvrages : une émotion puissante me transporte sur les hauteurs de mon sujet. J'aime à traverser des abîmes, à franchir des précipices, à découvrir des lieux où le pied de l'homme n'ait point imprimé sa trace. C'est sous l'inspiration de la nature que je me plais à prendre la plume. Tout ce que je vois, tout ce que je décompose avec mon esprit, n'est plus animé pour moi. « Je ne sais à quel degré de talent je pourrai...
Page 178 - Si vous êtes laborieux, vous ne mourrez jamais de faim : car la faim peut bien regarder à la porte de l'homme qui travaille, mais elle n'ose y entrer." " Le second vice est de mentir, le premier est de s'endetter. Le mensonge monte à cheval sur la dette.
Page 108 - ... homme de génie j'aurais été, dit en confidence tel honnête homme à sa femme, si je n'avais été un vrai musard ! Quelle fortune j'aurais faite, dit tel autre, si j'avais donné mon temps à mes affaires!
Page 521 - ... le couvercle est orné de trois personnages portant des attributs divers, et c'est encore là tout juste la forme , par la pose, les proportions et les détails, du couvercle en granit...
Page 105 - Et depuis quand, monsieur, lui ditil avec sévérité, l'Institut se permet-il de devenir une assemblée politique? Qu'il fasse des vers, qu'il censure les fautes de la langue, mais qu'il ne sorte pas du domaine des Muses, ou je saurai l'y faire rentrer.
Page 373 - Saint-Denis, à un peu plus de trois pieds en avant de la principale porte d'entrée, et à un pied environ de profondeur , on a trouvé un cercueil de pierre, long de six pieds, sur à peu près deux pieds de hauteur; la pierre n'est creusée que jusqu'à la moitié de cette hauteur : et ce qu'il ya de particulier, c'est qu'on a fait dans la partie supérieure une entaille juste pour y placer la tète du cadavre.

Informations bibliographiques