Hugues Capet et la troisième race, jusqu'à Philippe-Auguste, Volume 2

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 180 - Vous trouverez vos maisons et vos palais en bon état, par le soin que nous avons pris d'en faire les réparations. Me voilà présentement sur le déclin de l'âge , mais j'ose dire que les occupations où je me suis engagé pour l'amour de Dieu, et par attachement pour votre personne, ont beaucoup avancé ma vieillesse. A l'égard de la reine votre épouse, je suis d'avis que vous dissimuliez le mécontentement qu'elle vous cause, jusqu'à ce que, rendu en vos États, vous puissiez tranquillement...
Page 154 - Blaquerne, bâti sur un terrain bas, mais qui se fait remarquer par sa somptuosité, par son architecture et son élévation. Situé sur de triples limites, il offre à ceux qui l'habitent le triple aspect de la mer, de la campagne et de la ville ; sa beauté extérieure est presque incomparable; sa beauté intérieure surpasse tout ce que j'en pourrais dire; l'or y brille partout et s'y mêle à mille couleurs.
Page 71 - Allemands, les grands du royaume se préparaient au combat et disaient entre eux : « Marchons hardiment aux ennemis; qu'ils ne rentrent pas dans leurs foyers sans avoir été punis, et ne puissent pas dire qu'ils ont eu l'orgueilleuse présomption d'attaquer la France, la maîtresse de la terre. Que leur arrogance obtienne ce qu'elle mérite, non dans notre pays...
Page 180 - Vous aurez lieu, je pense, d'être satisfait de notre conduite. Nous avons remis entre les mains des chevaliers du Temple l'argent que nous avions résolu de vous envoyer. Nous avons de plus remboursé au comte de Vermandois les trois mille livres qu'il nous avait prêtées pour votre service.
Page 180 - ... sur vos domaines. Vous trouverez vos maisons et vos palais en bon état par le soin que nous avons pris d'en faire les réparations. Me voilà présentement sur le déclin de l'âge ; mais j'ose dire que les occupations où je me suis engagé, pour l'amour de Dieu et par attachement pour votre personne, ont beaucoup avancé ma vieillesse. A l'égard de la reine votre épouse, je suis d'avis que vous dissimuliez le mécontentement...
Page 70 - Quand de tous les points du royaume notre puissante armée fut réunie à Reims , il se trouva une si grande quantité de chevaliers et de gens de pied, qu'on eût dit des nuées de sauterelles qui couvraient la surface de la terre, nonseulement sur les rives des fleuves, mais encore sur les montagnes et dans les plaines.
Page 165 - ... demi-cylindre, de la grosseur d'un trait; on met dedans des traits fort courts et garnis de fer; lorsqu'on lâche la corde, le trait part du tuyau avec une impétuosité contre laquelle il n'ya rien qui soit à l'épreuve ; il ne perce » pas seulement un bouclier, il traverse une cuirasse...
Page 179 - Les perturbateurs du repos public, lui écrivait« il, sont de retour, tandis qu'obligé de défendre « vos sujets vous demeurez comme captif dans une « terre étrangère. A quoi pensez-vous, seigneur, « de laisser ainsi les brebis qui vous sont confiées « à la merci des loups? Comment pouvez- vous « vous dissimuler les périls dont les ravisseurs qui « vous ont devancé menacent vos États ? Non , K il ne vous est pas permis de vous tenir plus long
Page 155 - L'or y brille partout, et s'y mêle à mille couleurs. Tout y est pavé en marbre industrieusement arrangé. Je ne sais ce qu'il ya de plus précieux ou de plus beau, de la perfection de l'art ou de la richesse de la matière. Sur le troisième côté du triangle de la ville , est la campagne ; mais ce côté...
Page 86 - Normandie , chercha, comme duc de cette province, à étendre ses limites qui confinaient aux marches du royaume, et s'eiforca par tous les moyens possibles de fatiguer par la guerre le jeune et fameux Louis. La lutte entre eux était tout à la fois semblable et différente : semblable en ce qu'aucun des deux ne cédait à son adversaire ; différente en ce que l'un était dans la force de l'âge mûr , et l'autre à peine dans la jeunesse ; en ce que celui-là , opulent et libre dispensateur des...

Informations bibliographiques