Images de page
PDF
ePub
[blocks in formation]
[blocks in formation]

partir (partant, parti, je pars, je partis) selon le modèle

page 135.

Écrivez la 2e personne pl. de tous les temps de

rentrer, descendre.

164e. Mettre les phrases suivantes au passé indéfini:

1. Le voleur entra par la fenêtre.

2. J'arrivai à l'heure. 3. L'ouvrière vient à 8 heures et demie. 4. Ils deviennent riches. 5. Nous descendons par le grand escalier. 6. Elle sortit à 9 heures. 7. Vous montez vite. 8. Nous allons par le bateau à vapeur. 9. Vos lettres parviennent à leur adresse.

Mettez les mêmes phrases

1o au plus-que-parfait: Le voleur était entré. . . etc. 2o au futur antérieur: Le voleur sera entré. . . . etc. 3o au subjonctif passé en faisant précéder chaque phrase des mots On doute: On doute que le voleur soit entré .... etc. 4o au subjonctif plus-que-parf., en mettant devant chaque phrase les mots On ignorait: On ignorait que le voleur.... etc.

165e. L'élève mettra le passage suivant au passé indéfini :

UN MESSAGER REND COMPTE D'UNE COMMISSION.

(FRAGMENT.)

"Je reçois votre ordre, je vais à la ville, j'arrive à la porte de la maison, je sonne; le concierge m'ouvre la porte; j'entre,

je monte au 3e étage, je demande votre ami; il vient m'ouvrir lui-même; je lui remets votre paquet, je descends, je sors, je reviens."

Modèle: "J'ai reçu votre ordre .... etc.

Mettre le même passage

1o à la 3e pers. sing. du passé indéfini: Le messager a reçu votre ordre. . . . etc.

etc.

2o au conditionnel passé: “Si j'avais reçu votre ordre. . . .

166e. L'élève mettra le passage suivant au passé indéfini:

ÉPITAPHE.

O créature humaine, tu nais, tu grandis, tu arrives à l'adolescence, tu parviens à l'âge mûr, tu restes un peu de temps sur la terre, tu tombes sous les coups d'un ennemi quelconque, tu es enterrée et tu deviens poussière!

Mettre encore le même passage

1o à la 3e pers. sing. du passé indéfini: Cette créature humaine. . . . etc.

2o à la 3e pers. sing. du conditionnel passé: Créature humaine, elle

[ocr errors]

etc.

3o à la 2e pers. plur. du passé indéfini: O créatures humaines, vous... etc.

4o à la 3e pers. sing. du subjonctif passé: Se peut-il que cette créature humaine soit née, . . . . etc.

Forme interrogative-négative des verbes.

157. Ne parlez-vous pas anglais? - Ne sont-ils pas chez vous? - N'a-t-il rien vu? - Ne se sontelles jamais trompées?

les

D'après ces exemples, il est évident que la forme interrogative-négative des verbes est régie par principes donnés aux ¶¶ 123, 124 et 125. Il suffit

de rappeler 1° que le pronom sujet se met après le verbe, ou l'auxiliaire, et 2° que, des deux parties de la négation, la première, ne, se met devant le verbe, et la deuxième, pas, point, jamais, etc., après le verbe, ou après l'auxiliaire dans les temps composés; le participe vient toujours le dernier.

[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

167e. Conjuguez à la forme interrogative-négative:

[merged small][merged small][ocr errors][merged small]

168e. Mettez sous la forme interrogative-négative les phrases suivantes :

Firmin est venue.

1. Il vient. 2. M. Dumont vient. 3. Elle est venue. 4. Mme. 5. Je suis là. 6. J'arrive. 7. Vous êtes entré. 8. J'en ai. 9. J'en ai eu. 10. Tu réponds. 11. Tu as répondu. 12. Ils auraient accepté. 13. Cela est vrai. 14. L'affaire est possible. 15. Les lettres sont arrivées. 16. Il a vu quelque chose.1 17. Tout autre que vous aurait eu de la difficulté. 18. Ils ont encore du pain. 19. Tu te souviens. 20. Il s'est repenti. 21. Elle se serait repentie. 22. Vous vous seriez abstenu. 23. Votre frère a écrit quelque chose. 24. Vous vous êtes amusé. 25. Je vous l'avais dit. 26. Cette vache donne encore du lait.

VI.-Verbes impersonnels.

158. Pleut-il encore? Non, il ne pleut plus, il neige. Il a tonné cette nuit.

Ces verbes: il pleut, il neige, il a tonné, et généralement les verbes qui expriment des phénomènes de la nature, ne se conjuguent qu'à la 3° personne du singulier; ils sont appelés impersonnels. Les principaux sont:

il pleut (pleuvoir, pleuvant, plu, il plut)

il neige (neiger, neigeant, neigé, il neigea, cf. ¶ 164) il gèle (geler, gelé, il gela, cf. ¶ 165)

il dégèle (dégeler)

il tonne (tonner).

159. Il faut y joindre il fait avec les expressions indiquant les accidents de la température ou de la lumière comme

1 Forme négative: ne.... rien. 2 Forme négative: ne.... plus.

« PrécédentContinuer »