Images de page
PDF
ePub

dessous (

marque une position sous un autre objet), ici (= dans ce lieu; marque le lieu qu'on désigne d'abord,

ou plus près),

là (= marque un lieu différent de celui où l'on est),

loin (

à une grande distance),

où? (

en quel lieu ? en quel endroit ?),

partout (en tout lieu; dans tous les endroits),

quelque part (= dans un endroit quelconque), nulle part (dans aucune place),

par ici, par là (dans cette direction).

Exercice.

2030. Substituez l'adverbe de lieu aux expressions en italique; complétez les phrases:

1. Dieu est en tout lieu. 2. En France on fait comme cela; dans ce lieu (pays), c'est différent. 3. Il n'est pas ici, cherchez dans un autre lieu. 4. Il est parti il y a une demi-heure, il est à une grande distance à présent. 5. Avezvous mal dans un endroit quelconque? Non, je n'ai mal —. 6. Votre grammaire n'est pas sur cette table, elle est dans cet (autre) lieu. 7. Vous pouvez regarder, il n'y a rien dans l'intérieur. 8. En quel lieu avez-vous mis mon journal? 9. Il me faut de l'air, j'aime mieux rester à l'extérieur. 10. Les deux lutteurs tombèrent l'un sur l'autre, le plus fort naturellement était (dans la position supérieure), et l'autre, —. 11. Tenez-vous à distance, ne venez pas si (à proximité).

[ocr errors]

Place de l'adverbe.

194. a) Il rit rarement.-Il ne rit jamais. b) Il m'a toujours respecté. Elles auraient mieux fait.

Dans les phrases a) les adverbes rarement, jamais sont après le verbe; dans les phrases b) tou

jours, mieux sont après l'auxiliaire et avant le ticipe, d'où la règle:

par

L'adverbe se met généralement après le verbe; dans les temps composés il se met entre l'auxiliaire et le participe.1

195. Toutefois on dit: J'y suis allé quelquefois. -Je l'ai vu hier, c'est-à-dire que

Un certain nombre d'adverbes, notamment les adverbes de lieu, et depuis, dessous, dessus, quelquefois, ensemble, tard, hier, aujourd'hui, demain et après-demain, se mettent après le participe.

Exercice.

204e. L'élève mettra à la place voulue l'adverbe qui précède la phrase:

1. (Ensemble.) N'êtes-vous pas allés? 2. (Rarement.) Je me trompe. 3. (Bien.) A-t-il parlé ? 4. (Volontiers.) Je rends service à mes amis. 5. (Souvent.) Il vient nous voir. 6. (Hier.) Nous l'avons rencontré. 7. (Mal.) Comme il joue! 8. (Bien.) Comme il parle! 9. (Mieux.) Il a chanté cette fois. 10. (Presque.) Je retombai en voulant me lever. 11. (Jamais.) Elle ne sort seule. 12. (Bientôt.) Ils viendront. 13. (Sûrement.) Ils tiendront leur promesse. 14. (Partout.) J'ai cherché. 15. (Trop.) N'a-t-il pas mangé? 16. (Probablement.) C'est lui qui gagnera. 17. (Toujours.) Vous arrivez trop tard. 18. (Beaucoup trop.) Il a mangé. 19. (Quelquefois.) Ne vous trompez-vous pas ? 20. (Assez.) Vous avez lu. 21. (Mieux.) Elle a chanté qu'hier. 22. (Aussi.) Je lui ai parlé de vous.

1 Cette règle s'applique aussi aux mots tout et rien, qui se mettent généralement devant le participe.

CHAPITRE VII.

DU PARTICIPE PASSÉ.

I. Participe passé sans auxiliaire ou conjugué avec être.

196. Les ailes étendues du condor ont 3 mètres d'envergure. Ils se sentent fatigués; elle se sent troublée.

Le participe passé étendues est employé sans auxiliaire; il prend le genre et le nombre du nom ailes qu'il qualifie. De même fatigués, troublée qui ne sont accompagnés d'aucun auxiliaire s'accordent avec les pronoms ils, elle. Par conséquent

Le participe passé employé sans auxiliaire s'accorde avec le nom ou pronom auquel il se rapporte.

197. Ève fut créée innocente.— Les dindes ont été apportées d'Amérique en Europe par des mis

sionnaires.

Créée, apportées sont joints à l'auxiliaire étre (fut, ont été). Créée est féminin parce que le sujet Eve est féminin, et apportées est féminin pluriel parce que le sujet dindes est féminin pluriel. Il résulte de là que

Le participe passé conjugué avec l'auxiliaire être s'accorde avec le sujet du verbe.

Exercices.

2050. Les participes sont au masculin singulier; mettez l'accord:

1. Les plaines (f.) immenses de l'Amérique, à peine habité

il Ꭹ a 200 ans, sont maintenant couvert de nombreuses populations. 2. Toutes nos actions (f.) sont vu, toutes nos paroles (f.) sont entendu et toutes nos pensées (f.) sont connu de Dieu. 3. L'indépendance (f.) de l'Amérique n'a été reconnu par les Anglais qu'en 1783. 4. Les femmes sont plus honoré ici que dans toute autre contrée. 5. L'Espagne (f.) et la Turquie sont bien déchu (Cf. 46) de leur grandeur d'autrefois. 6. La Bible dit que l'homme et la femme ont été créé (Cf. ¶ 47) à l'image de Dieu. 7. Le papier, les vitres et les cheminées n'étaient pas connu des Romains. 8. Arraché de leur tige, ces fleurs (f.) se faneront.

9. Nourri à la campagne, ces enfants ont une santé robuste. 10. Fatigué de sa longue route, elle s'arrêta un instant. 11. La vertu et la vérité ne sont pas encore banni de la terre.

2060. Mettez les phrases suivantes au pluriel:

1. Le Français est attaché à son pays; l'Anglais, poussé par la curiosité et né aventureux, voyage à l'étranger. 2. Un bienfait reproché est un bienfait perdu. 3. Observez avec quel art est composé l'aile (f.) du papillon. 4. La terre des montagnes est soutenu par les rochers. 5. L'avare est méprisé de tout le monde. 6. N'a-t-elle pas été étonné de cette nouvelle? 7. Dans beaucoup de maisons en France le parquet (= plancher des chambres) est ciré, ici il est presque toujours couvert d'un tapis. 8. L'égoïste est-il aimé de personne? 9. Savez-vous ce qu'est devenu cette feuille de papier? 10. Comment est chauffé votre maison en hiver?

II. Participe passé conjugué avec avoir. 198. a) Avez-vous lu ces livres?-Nous avons fait une longue promenade. J'ai écrit une lettre.

b) Je les ai lus.-Quelle charmante promenade nous avons faite! - Voilà la lettre que j'ai écrite.

Pourquoi y a-t-il lu, fait et écrit d'un côté, et, d'un autre côté dans un cas presque identique, lus, faite et écrite ?

Nous remarquerons d'abord que ces participes passés sont conjugués avec avoir et ensuite, qu'ils ont un régime direct (livres, promenade, les, lettre, que).

Mais dans les phrases a) ces régimes se trouvent après le participe: dans ce cas, pas d'accord; le participe reste invariable. Dans les phrases b) au contraire, les régimes sont avant le participe et alors il y a accord.

De ces observations nous déduisons la règle:

Le participe passé conjugué avec l'auxiliaire avoir s'accorde avec son régime direct, quand ce régime le précède.

Si le verbe n'a pas de régime direct, ou si ce régime est après le verbe, le participe reste invariable.

Le régime direct, placé devant le participe, est ordinairement un des pronoms me, te, nous, vous, le, la, les, que, ou un substantif précédé de quel, combien de ou que de, etc.

Exercice.

207e. Les participes sont au masculin singulier; l'élève les fera accorder ou non selon le cas :

1. Avez-vous parlé, mademoiselle? 2. Oui, j'ai dit que mon père m'a appelé. 2. Louise, ton père t'a vu. 3. Mesdemoiselles, je vous ai entendu. 4. J'ai vu la mort de près et je l'ai vu horrible. 5. Où avez-vous laissé vos chevaux ? Nous les avons attaché à la grille du parc. 6. Quelle faute

« PrécédentContinuer »