Images de page
PDF
ePub

104. Je ne sais à quoi m'occuper.-Il n'a quoi vivre.

pas de Ici quoi est encore un pronom relatif, mais employé d'une manière générale, dans un sens indéterminé et sans antécédent; il ne se dit que des choses.

Exercice.

60e. Remplacez le tiret par les pronoms relatifs lequel, laquelle etc., ou quoi:

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

1. La santé est un bien sans les autres ne sont rien. 2. Nous n'admirons pas les choses nous sommes accoutumés (être accoutumé à). 3. C'est une bonne fortune sur je ne comptais pas. 4. Nous aurons demanger et de boire. 5. Je ne sais pas de il est question. 6. De ces deux articles je ne sais - donner la préférence (à). 7. Voilà des difficultés je n'ai pas fait attention (faire attention à). 8. Ce sont des circonstances dans

faits

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

on est embarrassé.

9. Dites-moi en je puis vous servir. 10. Le compas est un instrument au moyen on trace les cercles. 11. Les vous faites allusion (faire allusion à) sont anciens. 105. De tous les exemples ci-dessus il est facile de conclure que le pronom relatif est du même genre et du même nombre que son antécédent.

Cette règle trouvera son application dans la syntaxe des verbes et des participes.

Pronoms interrogatifs.

106. a) Qui va là? Qui trompe-t-on ? A qui parlerai-je ?

b) Que voulez-vous?-Qu'est-ce qui se passe? c) A quoi pensez-vous?

Ici qui, que, quoi ne sont plus des pronoms relatifs: employés pour interroger, ils deviennent pronoms interrogatifs.

107. Comme on peut le voir, 1° Qui est la forme du pronom interrogatif sujet (Qui va là?), ou régime direct (Qui trompe-t-on ?), ou régime indirect (A qui parlerai-je ?)

2o. Que et quoi interrogatifs ne s'appliquent qu'aux choses.

3o. La forme du pronom interrogatif sujet, pour les choses, est qu'est-ce qui.

4°. Quoi ne commence la phrase que s'il est précédé d'une préposition.

Exercice.

61e. Formez des phrases interrogatives sur les phrases affirmatives ci-après. L'interrogation doit porter sur le mot en italique:

[blocks in formation]

1. Le père parle. 2. L'enfant répond. 3. Nous mangerons le rôti. 4. Ce tableau est de Raphaël. 5. Cette maison est à monsieur Bléard. 6. Elle a oublié son ombrelle. 7. Ils jouent aux cartes. 8. Elle pense à son malheur. 9. Cet homme veut vous parler. 10. Le laboureur cultive la terre.

11. Je suis chez mon oncle.

12. Je suis avec mon maître.

108. Les pronoms interrogatifs lequel, laquelle, etc. sont employés pour distinguer entre plusieurs

personnes ou plusieurs choses. Par exemple: Lequel de ces livres voulez-vous? Vous demandez ma

sœur, laquelle ? J'en ai deux.

Ils ne sont jamais suivis immédiatement d'un

nom.

109. Dans ces phrases, au contraire: Quel âge avez-vous ?-Quelles preuves a-t-il ?-Quels sont ces papiers?-Quel, quelles, quels ne sont pas des pronoms, mais des adjectifs interrogatifs: Les adjectifs interrogatifs accompagnent un nom dont ils ne peuvent être séparés que par le verbe étre.

Exercice.

62e. Remplacez le tiret par le pronom interrogatif lequel, lesquels etc., ou par l'adjectif interrogatif quel, quels etc., selon le cas:

1.

[ocr errors]
[ocr errors]

- chapeau avez-vous là? 2. Dans intention venezvous? 3. des poëtes américains préférez-vous? 4. pièce de Shakespeare aimez-vous le mieux. 5. — auteur français a écrit les meilleures tragédies? 6. A des 4 saisons donnez-vous la préférence. 7. langue est la plus harmonieuse? est la plus expressive? est la plus vigoureuse? 8. de ces trois villes, Londres, New-York et Paris, est la plus fameuse? 9. rois ont été décapités en France et en Angleterre ? 10. Sur fleuves sont situés Paris et Lyon? 11. occupations préférez-vous dans le temps

[ocr errors]

chaud? 12. Voici deux plumes, voulez-vous ?

[ocr errors]

Exercice de récapitulation

sur les différentes formes du pronom interrogatif, et sur l'adjectif

63.

interrogatif.

maître a appris aux oiseaux qu'ils avaient besoin de construire des nids? a pris soin de les avertir du temps? De ont-ils appris la manière de les bâtir?

[ocr errors]

architecte le leur a enseigné?

mère tendre leur a con

seillé d'en couvrir le fond de matières molles et délicates? Voilà de petits branchages, du foin et de la boue: de ces matériaux prendra l'hirondelle? et le moineau donnera-til la préférence? - donc guide leur instinct? De maître ont-ils reçu des leçons? De les œufs ont-ils besoin pour éclore? fera la mère pour donner cette chaleur nécessaire ?

[ocr errors]

Pronoms indéfinis.

(:

110. Aucun, nul, plusieurs, tel (= une certaine personne), tout (¶ 76), l'un, l'autre, employés sans le nom deviennent des pronoms indéfinis.

[ocr errors]

111. Les pronoms indéfinis proprement dits sont: chacun, (= chaque personne), personne (= pas une personne), quelqu'un (= une personne, un homme), quelques-uns un petit nombre de personnes), quelque chose (= une chose), rien (aucune chose), quiconque (= toute personne qui), l'un l'autre mutuellement), les uns les autres, et on (V. ¶ 113), 112. Aucun, nul, personne, rien demandent ne devant le verbe.

=

Exercice.

64. Complétez les phrases, en substituant les pronoms indéfinis à leurs synonymes:

1. (un certain nombre) pensent ainsi, (un petit nombre) pensent autrement, mais — (la totalité) sont dans l'erreur. 2. Il y a (une personne) dans le salon. 3.(chaque homme) est maître chez soi. 4. Le travail rend (toutes choses) aisé. 5. (toute personne qui) fait mal se (une chose)? 7. Non, je n'ai (pas un) n'est exempt de mourir. 9. Je n'ai (pas une) de ces dames. 10. De ces deux fleurs,

repentira. 6. Avez-vous vu

[ocr errors]

vu. 8.

parlé à

est rouge et est bleue. 11. Où sont Jeanne et Julie? Je n'ai rencontré ni — ni —. 12. L'Évangile nous commande de nous aimer (mutuellement). 13. Un proverbe dit: (une certaine personne) qui rit vendredi dimanche pleurera. 14. Avez-vous vu — (une personne)? Non, je n'ai 15. Avez-vous des livres français ? J'en ai - (un petit nombre.). 16. On ne pense pas à — (chaque chose). Le pronom indéfini on.

[ocr errors]

113. Notez les différents sens et l'usage de on dans les phrases suivantes :

On sonne (quelqu'un, ou une personne sonne).Que dit-on? (que dit le monde).— Vous partez? Oui, on ne s'amuse pas ici (je ne me m'amuse pas). -Dans votre pays, on n'aime pas (vous n'aimez pas) les étrangers; chez nous, on les reçoit bien (nous les recevons).—On vous a vu (vous avez été vu).- Consentent-ils?-Non, on refuse (ils refu sent. On aimerait. On s'accoutume à tout (les gens s'accoutument).-Quand on veut, on peut.

114. Ce pronom indéfini on est donc employé pour une personne, quelqu'un, un homme en général (one, en anglais), je, nous, vous, ils, les gens, le monde, et surtout pour éviter la forme passive qui est plus usitée en anglais qu'en français.

115. On est singulier et généralement1 masculin.

Exercice.

65e. Remplacez les noms ou pronoms en italique par on:

1. Quelqu'un frappe à la porte. 2. Voilà ce que le monde dit. 3. En Amérique nous n'avons pas la même cuisine.

1 Voir IIe Partie ¶ 00.

« PrécédentContinuer »