Anecdotes françoises: depuis l'établissement de la monarchie jusqu'au règne de Louis XV., Volume 1

Couverture
Chez Vincent, 1768 - 664 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 271 - Francs, et voulant que la chose, en vérité, soit accordée au nom... voulant aussi que les autres seigneurs qui ont hommes de corps prennent exemple à nous de les ramener à franchise... nous voulons que...
Page 518 - ... mois.... La face du théâtre change : j'aurai d'autres principes dans le gouvernement de mon État, dans la régie de mes finances et dans les négociations au dehors , qu'en avoit monsieur le Cardinal. Vous savez mes volontés ; c'est à vous maintenant, messieurs, à les exécuter.
Page 491 - Quoique le Roi ne soit pas votre souverain, il veut néanmoins être votre bienfaiteur et m'a commandé de vous envoyer la lettre de change ci-jointe , comme une marque de son estime et un gage de sa protection. Chacun sait que vous suivez dignement l'exemple du fameux...
Page 518 - ... dit-il ; il croit que je lui en dois de reste, et veut faire le Roi; mais je l'en empêcherai bien tant que je serai en vie. — Sire, lui dis-je , vous êtes bien malheureux de vous mettre ces fantaisies à la tête ; lui l'est bien aussi de ce que vous prenez ces ombrages de lui , et moi je le suis encore davantage de ce que vous me les avez découvertes; car un de ces jours vous et lui vous crierez un peu, et ensuite vous vous apaiserez, et ensuite vous ferez comme se fait entre mari et femme...
Page 518 - Cour , fe pencha , avec bonté , & lui dit , tout bas : Dis donc des fromages de vache. Le Payfan , qui penfoit toujours au traitement qu'on venoit de lui faire, répondit, en fon patois...
Page 518 - ... avoir témoigné à mes peuples , » que je les aime , comme s'ils étoient » mes enfans , en les déchargeant » d'une partie des impôts , & en les .
Page 518 - Je vous fais maréchal de France; voilà le « bâton que je vous en donne. Les services que vous « m'avez rendus m'obligent à cela ; vous continuerez
Page 404 - Dieu m'a donné cette ville , foit accompli ; & pour ce je vous prie tant que je le puis, que vous faites incontinent délivrer par Briçonnet...
Page 518 - ... moyen de rien fournir pour ma table, d'autant qu'il ya plus de six mois qu'ils n'ont reçu d'argent.
Page 518 - m'avez exhorté à mon devoir, je vous a, exhorte au vôtre ; faifons bien , vous & ,, moi : Allez par un chemin , & moi par „ l'autre ; fi nous nous rencontrons , ce „ fera bientôt fait. Mes Prédécefleurs „ vous ont donné des paroles, avec beau...

Informations bibliographiques