Mémoires de la Société royale des antiquaires de France, Volume 15

Couverture
Société royale des antiquaires de France, 1840
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 56 - Pourquoi donc une règle si sage , si féconde en grands résultats, at-elle été abandonnée par les généraux modernes? Parce que les armes offensives ont changé de nature : les armes de main étaient les armes principales des anciens; c'est avec sa courte épée que le légionnaire a vaincu le monde; c'est avec la pique macédonienne qu'Alexandre a conquis l'Asie. L'arme principale des...
Page 12 - ... soirs dans un camp fortifié, de ne jamais donner bataille sans avoir derrière eux un camp retranché pour leur servir de retraite et renfermer leurs magasins , leurs bagages et leurs blessés. La nature des armes dans ces siècles était telle, que dans ces camps ils étaient...
Page 494 - Examen historique du tableau de Gérard, représentant l'entrée de Henri IV à Paris, etc., par M. Berriat-Saint-Prix. Paris, i839, br. in-8°. Notice sur deux mosaïques composées de pierres dures et d'émaux, par M. Victor Simon, br. in-8°. Mémoires de la Commission d'archéologie de la Haute-Saône. Vesoul, i839, in-8°. De la législation de Rome moderne, par ME Breton, in-8 • Mémoires pour servir à l'histoire du globe terrestre, par M.
Page 55 - Les Romains doivent la constance de leurs succès à la méthode dont ils ne se sont jamais départis, de se camper tous les soirs dans un camp fortifié, de ne jamais donner bataille sans avoir derrière eux un camp retranché pour leur servir de retraite et renfermer leurs magasins , leurs bagages et leurs blessés. La nature des armes dans...
Page 390 - J'ai reconnu que toutes les autres figures conservent des traces du tenon qui les rivait à la plate-bande; il est donc impossible de douter qu'elles n'aient eu la même destination que celle dont je viens de donner la description. Un examen attentif m'a convaincu que celle-ci n'était autre chose qu'un montant de serrure du xiv* ou du xve siècle.
Page 245 - Des évêques et des comtesses se firent graver sur leurs monnaies, à cheval, en armure complète et la couronne royale en tête. Le pape Clément IV fut obligé de réprimander certains évêques qui copiaient la monnaie arabe avec le nom de Mahomet , tandis que les sultans de la race d'Ortok battaient des monnaies à l'effigie du Christ, de la Vierge et des empereurs 2 . L'introduction des armoiries sur la monnaie ne fut 'même pas un ob(i) Les tétradrachmes de Cydonia de Crète sont évidemment...
Page 144 - C'est pour cet objet qu'il fit construire les arcs d'Orange, de Carpentras et de Cavaillon, situés tous les trois sur cette voie réparée par ses soins; et pour les rendre dignes du peuple romain, il y employa des architectes grecs-marseillais, plus habiles que les Romains, qui alors n'étaient pas en état d'élever de pareils ouvrages. Telle est en substance l'opinion de M.
Page ciii - Révolution tant que je verrai ces carrosses et ces cabriolets écraser les passants, » ne pouvait pas aisément passer pour un ennemi du peuple. Aucune des opinions de circonstance que le parti oppresseur reprochait au parti opprimé n'avait été la sienne...
Page 76 - Description des monuments des différents âges observés dans le département de la Haute-Vienne...
Page 422 - Sire resnscita saint Ladre; II le mit en son col par la guinche de paille. Hante ot roide de fresne et espié qui bien taille. On li a amené son destrier en la place ; Et Garnier y monta à trestotes ses armes. On remarquera encore le brasme, pierre précieuse qui orne le nasal; l'écu, dont la peinture au lieu d'armoiries offre un tableau complet : la résurrection du Lazare; la guinche, autrement guiche ou guige, bande...

Informations bibliographiques