Images de page
PDF
ePub

In the following phrases, and the like, the preposition is suppressed before the infinitive following the words assez and trop.EXAMPLES: C'est assez danser, en vérité. It is enough of dancing, indeed. C'était aussi trop exiger de lui. It was requiring too much of him

indeed.

RULE V.-A vorb, in the participle present, in English, preceded by without, is rendered, in French, by the infinitive preceded by the preposition sans.-EXAMPLES: Il a bu tout son vin sans y mettre | He drank all his wine without de l'eau.

putting water to it. Il parle souvent sans savoir ce He often speaks without lenowing

qu'il dit.

wbat he says.

Note.—That for, coming before a participle present, in Englislı, is translated by pour, with the infinitive present of the verb, if it has reference to a present or a future time; or the infinitive past, if to a past time.—EXAMPLES: Combien me demandez-vous pour | How much do you ask for making

me faire un habit?

mo a coat ? Il fut pendu pour avoir volé. He was hanged for robbing.

Rule VI.—The following verbs admit of no propositions after them, before the infinitive of the succeeding verbs.

[ocr errors]

to go.

Aller,

Devoir,

to own. Croire, to believe. Entendre,

to hear, Daigner, to deign. Envoyer,

to send. Déclarer, to declare.

Pouvoir, to be able. Faire, to do.

Savoir,

to know. Falloir, to be requisite. Sembler,

to appear: Laisser, to let.

Soutenir, to maintain. Nier, to deny.

Venir,

to come. Oser, to dare.

Voir,

to see. Paraítre, to appear.

Vouloir, to be willing Prétendre, to pretend.

I will observe here, that the infinitive, is also often substantively used, without being acted upon by a preposition; as appears by the following phrases, wherein it represents a noun as subject of the proposition.--EXAMPLES: Mentir (le mensonge) est indigne To lie, or lying, is unworthy of a d'un galant homme.

gentleman. Trop parler (trop de paroles) nuit To speak too much is often hurtsouvent.

ful.

Aimer (l'amour de) notre prochain To love one's neighbour is che's est notre premier devoir.

first duty. Lire (la lecture) est une occupa- | To read is a useful occupation.

tion utile.

I conclude by observing, that the French language derives a great deal of beauty and elegance from the manner in which this tense is applied, as will be seen in the following lines, from Rajazet, one of Racine's tragedies, in which that prince defonds himself against Roxana's reproach of ingratitude.

Déjà plein d'un amour, dès l'ct.fance formé,
A tout autre désir mon cæur était termé;
Vous me vîntes offrir, et la vie, et l'empire;
Et même votre amour, si j'ose vous le dire,
Consultant vos bienfaits, les crut, et, sur leur foi,
De tous mes sentimens vous répondit pour moi.
Je connus votre erreur; mais que pouvais-je faire ?
Je vis, en méme temps qu'elle vous était chère.
Combien le trône tente in cæur ambiticux !
Un si noble présent me fit ouvrir les yeux.
Je chéris, j'acceptai, sans parler davantage,
L'heureuse occasion de sortir d'esclavage,
D'autant plus qu'il fallait l'accepter ou périr:
D'autant plus que vous-même, ardente à me l'offrir
Vous ne craigniez rien tant que d'être refusée;
Que même mes refus vous auraient exposée!
Qu'après avoir osé me voir et me perler,
Il était dangereux pour vous de reculer.
Cependant je veu veux pour témoins que vos plaintes,
Aj-je pu vous tromper par des promesses feintes?

LESSON THE EIGHTEENTH.

REMARKS UN COMPLEMENTS.

FIRST.-In order that a complement may, at the same time, be under the dependence of several words, it is necessary that every one of the latter should require the same kind of complement : thus we may say,

Ne voyez que les personnes qui vous estiment; les autres ne vous entourent que pour connaitre et publier vos défauts.

Je serai docile et fidèle à vos ordres.
Il se plaint et s'ennuie de tout.

a

because connaitre and publier both govern in a direct manner ;because docile and fidèle equally require the preposition d—and se plaindre and s'ennuyer the preposition de.

But we cannot say,

C'est par la vertu qu'on chérit et qu'on tient à ses devoirs sans effort. C'est par la vertu qu'on aime et qu'on se platt dans ses sacrifices.

Je fus très-sensible et très-mécontent de ce procédé. because we cannot say, chérir à ses devoirs, as we say, tenir à ses devoirs – aimer dans ses sacrifices, as, se plaire dans ses sacrificestrès-sensible de ce procédé, as, très-mécontent de ce procédé. We must, in that case, have recourse, to y and en, or to pronouns, and say, for instance:

C'est par la vertu qu'on chérit ses devoirs et qu'on y tient sans effort.

C'est par la vertu qu'on se plait dans ses sacrifices et qu'on les aime. Je sus très-sensible à ce procédé et j'en fus très mécontent.

The following phrase is incorrect :
Il s'est trompé lui-mérne et tous ceux qui l'ont cru.

It should be, Il s'est trompé et a trompé avec lui tous ceux qui l'ont cru; because the verb étre cannot supply the place of the verb avoir in that case.

The following phrase is incorrect:
Il se vint présenter et dire qu'il n'était point coupable.

It should be, Il vint se présenter et dire qu'il n'était point coupable ; because we cannot say il se vint dire, as we say, il se vint présenter.

The following phrase is incorrect :
Il s'est attiré l'estine publique, et rendu célèbre,

It should be,
Il s'est attiré l'estime publique, et s'est rendu célèbre;

because se meaning, in the first instance, à soi, aud, in the second, soi, cannot be at the same time both a direct and an indirect complement.

SECOND.-When the same word has several particular complements, coupled together by a conjunction, they should be expressed by words of the same species; hence the following modes of construction are incorrect:

Il aime le jeu et à danser.
Il se plaît au spectacle et à se promener.

Je crois vos raisons bonnes et que vous le convaincrez.
They should be,

Il aime le jeu et la danse.
Il se plaît au spectacle et à la promenade.
Je crois que vos raisons sont bonnes et que vous le convaincrez.

THIRD.-When a word has several different complements, the shortest should be expressed first: we are to say,

Le temps seul assure au génie des hommages et des partisans.
Le roi ne confie pas à des incrédules le commandement de ses ai ·

mées et de ses flottes.

And not,

Le temps seul assure des hommages et des partisans au génie.
Le roi ne coufie pas le commandement de ses armées et de ses

flottes à des incrédules.

The reason of this mode of construction is, that, if the shortest were not placed first, it would be separated from the verb by a complement expressed by many words, wbich would weaken the connection between the verb and the shortest complement:-But, should the complements be of equal length, the direct complement comes first. Il faut prêcher la diligence aux paresseux et la modération aux

emportés. Le roi ne confie pas le commandement de ses armées à des hommes

qui sont sans religion,

LESSON THE NINETEENTH.

ON THE PARTICIPLE PRESENT.

RULE I.-The participle present is always indeclinable; that is to say,

it ends invariably in ant, whether relating to a noun of the masculine or feminine gender, or to a noun singular or plural.-Ex

AMPLES:

Les hommes alliant le courage à Men,uniting courage to prudence,

la prudence sont rares et les are rare—and women, joining femmes joignant les grâces de the graces of their own sex to leur sexe aux vertus et aux the virtues and talents of ours, taleus du nôtre sont encore plus are still more rare,

rares.

Et c'est là que fuyant l'orgueil du diadème,
Lasse de vains honneurs et me clerchant moi-même;

Aux pieds de l'Eternel je viens m’humilier. RULE II.-When the participle present, by qualifying an object, completes a verb at the same time, it is generally preceded by en, which answers in English to by, in, or while. The participle present is a complement to the verb, whenever it expresses a means, circumstance, or the mode of the action expressed by the verb.-EXAMPLES: Nous avons obtenu la paix en fe- | We bave obtained peace by maksant de grands sacrifices.

ing great sacrifices. On acquiert plus de gloire en dé- A man acquires more glory by defendant qu'en accusant ses con- fending than by accusing his citoyens.

fellow-citizens. Il mourut en déjeúnant.

He diedwbile eating his break fast. Diogène dit un jour en dinant | One day Diogenes said, while he

avec ses amis : 6 mes ainis ! il dined with his friends: O my n'est plus d'amis.

friends! there is no longer any

friendship.
Des trompeuses grandeurs le sage se console:
En cultivant en paix les arts, la vérité,
Il ennoblit son ēlre et sert l'humanité.
Le peuple ailé des bois, s'essayant dans les airs,
D'un vol timide encor rase les champs déserts.
Il s'anime, il s'égaie, et d'une aile bardie
Il s'élance, en chantant, vers l'astre de la vie.
Il dompte, en se jouant, ce taureau menaçant
Qui résiste avec crainte et cède en mugissant.
Pauvre Didon? où t'a réduite

De tes maris le triste sort?
L'un, en mourant, cause ta fuite;

L'autre, en fuyant, cause ta mort.

« PrécédentContinuer »