Histoire du Beaujolais et des sires de Beaujeu, suivie de L'Armorial de la province, Volume 1

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 342 - ... car tel est nostre plaisir, et afin que ce soit chose ferme et stable à toujours, nous avons fait mettre nostre scel à ces dites présentes.
Page 355 - Marche, conseiller et chambellan du roy nostre sire et garde de la prévosté de Paris, salut. Savoir faisons que, pardevant...
Page 342 - ... puissance et authorité, donné et octroyé , donnons et octroyons par ces présentes, un chef des armes de la maison de Bourbon et...
Page 361 - Roy de France, à tous ceux qui ces présentes lettres verront salut. Sçavoir faisons que...
Page 58 - A mesure qu'ils avançaient je voyais sortir de terre des fruits en abondance. Après avoir longtemps réfléchi sur cette vision, j'allai trouver ledit abbé Bernard à qui j'offris ce même lieu de...
Page 283 - Le régent n'avait que dix-sept ans, lorsqu'il épousa mademoiselle de Blois, fille de Louis XIV et de madame de Montespan; elle avait beaucoup de crédit auprès de lui; il aimait tendrement ses enfants, et sa fille aînée surtout.
Page 350 - C'est pourquoi, Nous confiant en la miséricorde du Dieu tout-puissant, et en l'autorité de ses bienheureux Apôtres Pierre et Paul, en vertu de cette puissance de lier et de délier que le Seigneur Nous a conférée, quelque...
Page 32 - Je dirai seulement ici, qu'il portait pour armes : d'or, au lion de sable, armé et lampassé de gueules, au lambel de cinq pendants de gueules brochant sur le tout.
Page 157 - ... ou en haubergeon ^ dont on étoit armé, il convenoit que on s'en venist (vint) ou que on fut renversé en l'eau. Par cette manière en attrapa-t-il et noya ce jour plus d'une douzaine ; et fut à cette porte l'assaut plus grand que autre part.
Page 66 - Terre^Sâinte , dit que ce fut un Sujet, de triomphe pour le clergé , les moines et les paysans , tant il avait donné de belles espérances avant son départ ! « Les brigands, au contraire...

Informations bibliographiques