Bulletin, Volumes 25 à 26

Couverture
Societe archeologique et historique du limousin, 1877
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 327 - A ces causes et autres à ce nous mouvant ; de l'avis de notre Conseil , et de notre certaine science , pleine puissance et autorité...
Page 392 - Le procès-verbal de la dernière séance est lu et adopté. M. le président fait part à la Société de la perte qu'elle vient de faire en la personne de M.
Page 80 - Recherches sur les fleurs de lys et sur les villes, les maisons et les familles qui portent des fleurs de lys dans leurs armes.
Page 408 - Il est ensuite donné lecture d'une circulaire de M. le Ministre de l'Instruction publique, relative à la 16e réunion des délégués des sociétés savantes, qui aura lieu à la Sorbonne , le 24 avril prochain.
Page 260 - E si m laissan per aur ni per argent, Mal m'es per mi, mas pieg m'es per ma gent, Qu'apres ma mort n'auran reprochament, Si sai mi laisson pres. No m meravilh s'ieu ay lo cor dolent, Que mos senher met ma terra en turment ; No li membra elel nostre sagrament Que nos feimes el Sans cominalment ; Ben sai de ver que gaire longament Non serai en sai pres. Suer comtessa, vostre pretz sobeiran Sal dieus, et gard la bella qu'ieu am tan, Ni per cui soi ja pres.
Page 416 - CÔTE-D'OR : Académie des Sciences, Arts et Belles-Lettres, à Dijon. CREUSE : Société des Sciences naturelles et archéologiques de la Creuse, à Guéret. DORDOGNE : Société Historique et Archéologique du Périgord, à Périgueux.
Page 393 - XIXe volume de nos Mémoires. Des reraerciments sont adressés à l'auteur. — Le Président donne ensuite lecture de trois circulaires ministérielles, relatives à la réunion des Sociétés savantes, qui doit avoir lieu à Paris, au mois de mars de la présente année. Les membres qui voudraient prendre part aux travaux de l'assemblée, à titre de délégués ou de lecteurs, sont invités à se faire inscrire au plus tôt, afin que leurs noms soient envoyés au ministère en temps opportun.
Page 172 - L'ost fut merveilleuse, vrai comme je crois! [280] vingt mille chevaliers armés de toutes pièces, et plus de deux cent mille vilains et paysans. Cela sans compter le clergé et les bourgeois. Toute la gent d'Auvergne...
Page 258 - Co i pot estar savis hom ni cortes, Pus ren no i val belh ditz ni fait prezan. E donc, per que s'esfors' om pauc ni guayre? Qu'era nos a mostrat mortz que pot faire; Qu'a un sol colp a lo mielhs del mon pres, Tota...
Page 258 - Morlz es lo reys, e son passât mil an Qu'âne tan pros hom no fo ; ni no vi res, Ni ja non fo mais hom del sieu semblan, Tan lares, tan pros, tan arditz, tais donaire...

Informations bibliographiques