Voyage autour du monde, pendant les années 1790, 1791 et 1792 par Etienne Marchand: vol. ([2], VIII, CCI, [1], 294, [1] p.) (VII, 529, [1]p., [2] f. dépl.) ([1]. VIII, 474, [1] p., [4] f. dépl.) (VIII, 494, [2] p.) (XII, 559, [4] p.) ; 80 (25 cm)

Couverture
de l'Imprimerie de la République, 1798
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 8 - ... ils aiment à dormir au soleil sur des glaçons, sur des rochers, et on peut les approcher sans les éveiller; c'est la manière la plus ordinaire de les prendre. On les tire rarement avec des armes à feu, parce qu'ils ne meurent pas tout de suite, même d'une balle dans la tête; ils se jettent à la mer et sont perdus pour le chasseur : mais comme l'on peut les approcher de près lorsqu'ils sont...
Page 145 - Lu meilleur voilier , le plus vîte de nos vaisseaux, la frégate', a donné son nom à l'oiseau qui vole le plus rapidement et le plus constamment sur les mers : la frégate est , en effet , de tous ces navigateurs ailés , celui dont le vol est le plus fier , le plus puissant et le plus étendu ; balancé sur des ailes d'une prodigieuse longueur, se soutenant sans mouvement sensible , cet oiseau semble nager paisiblement dans l'air tranquille , pour attendre l'instant de fondre sur sa proie avec...
Page 230 - ... l'appeler la Cigogne de Mer. Cet oiseau glouton dévore un nombre incroyable de poissons qu'il va pêcher à vingt ou trente brasses de profondeur , et...
Page 111 - ... cylindriques , composés de trois articulations principales , dont l'antérieure forme une espèce de main aplatie, dans laquelle les doigts ne se distinguent que par quatre ongles d'un rouge brun et luisant : la queue est horizontale comme celle des baleines , et elle a la forme d'une...
Page 55 - Les femelles different si fort des mâles par la couleur, ainsi que par la grandeur , qu'on seroit tenté de les prendre pour des animaux d'une autre espèce. Leurs plus longs poils varient; ils Sont tantôt cendrés et tantôt mêlés de roussâtre...
Page 111 - ... d'un rouge brun et luisant : la queue est horizontale comme celle des Baleines, et elle a la forme d'une pelle à four. Les Femelles ont deux mamelles plus elliptiques que rondes, placées près de l'aisselle des bras. La peau est un cuir épais de six lignes sous le ventre, de neuf lignes sur le dos, et d'un pouce et demi sur la tête. La graisse est blanche et...
Page 90 - Kamtschatka , kapustuik. ou plutôt deux mains ; mais les jambes de derrière qui, dans les phoques et les morses, sont presque entièrement engagées dans le corps , et raccourcies autant qu'il est possible, se trouvent absolument nulles et oblitérées dans le lamantin; au lieu de deux pieds courts et d'une queue étroite encore plus courte, que les morses portent à leur arrière dans une direction horizontale, les lamantins n'ont pour tout cela qu'une grosse queue qui s'élargit en éventail...
Page 73 - On commence par l'écorcher et on jette sa peau, parce qu'elle n'est bonne à rien (i) ; on sépare de la tête avec une hache les deux dents , ou l'on coupe la tête pour ne pas endommager les dents , et on la fait bouillir dans une chaudière ; après cela on coupe la graisse en longues tranches et on la porte au vaisseau... Les morses sont aussi difficiles à suivre à (i) Nota.
Page 111 - ont très-rares sur tout le corps ; ils sont en forme de soies « longues de neuf lignes. La tête est conique, et d'une grosseur: « médiocre relativement au volume du corps ; les yeux sont « ronds et très-petits j l'iris est d'un bleu foncé , et la prunelle...
Page 4 - ... enfanta les Tritons, les Sirènes, et ces dieux de la mer à tête humaine, à corps de quadrupède, à queue de poisson ; et le phoque règne en effet dans cet empire muet par sa voix , par sa figure , par son intelligence , par les facultés , en un mot , qui lui sont communes avec les habitans de la terre , si supérieures à celles des poissons, qu'ils semblent être non seulement d'un autre ordre, mais d'un monde différent.

Informations bibliographiques